En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

04.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

05.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

07.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

ça vient d'être publié
pépites > Religion
Solidarité et soutien
Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre
il y a 5 heures 29 min
pépites > Media
Justice
Discours de la Convention de la droite diffusé sur LCI : Eric Zemmour sera jugé à la fin du mois de janvier
il y a 7 heures 5 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 9 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 48 min
light > Culture
Principe de précaution pour Disney
Le prochain opus de la saga Star Wars présenterait des risques d’épilepsie
il y a 11 heures 16 min
pépites > Politique
Crise
Levallois-Perret : Sylvie Ramond, adjointe de Patrick Balkany, démissionne de la majorité municipale
il y a 12 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Soyez gentils" de George Saunders : un discours à contre-courant bien réconfortant

il y a 14 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rouge impératrice" de Léonora Miano : au XXIIème siècle, une Afrique pacifiée et prospère accueille des “Sinistrés”, descendants des colons européens

il y a 15 heures 13 min
pépite vidéo > International
Images impressionnantes
Nouvelle-Zélande : lourd bilan après l'éruption du volcan de White Island
il y a 16 heures 28 min
décryptage > International
CCG

Sables mouvants dans le Golfe : le dernier sursaut du Roi Salmane pour la paix

il y a 18 heures 3 min
décryptage > Environnement
Convergences

Retraites : l’heure de la divagation des luttes a sonné

il y a 18 heures 45 min
pépites > Politique
Sondages
Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani
il y a 6 heures 18 min
pépites > Sport
Drapeau neutre
Exclusion de la Russie des compétitions sportives : Vladimir Poutine dénonce une décision politique
il y a 7 heures 54 min
pépites > Social
Mobilisation en baisse
Retraites : 339.000 personnes ont défilé dans toute la France en ce mardi 10 décembre, 885.000 selon les syndicats
il y a 10 heures 41 min
pépites > Politique
Grand oral
Edouard Philippe prévient qu'il n'y aura "pas d'annonces magiques" sur la réforme des retraites
il y a 11 heures 56 min
pépite vidéo > France
Heures de pointe
Grève SNCF - RATP : les images des quais bondés et de la tension entre les usagers à Gare du Nord notamment
il y a 13 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous pour un moment" de Arne Lygre : une vingtaine de personnages se croisent dans six séquences enchaînées dans lesquelles les acteurs inversent les rôles qu’ils jouent

il y a 15 heures 31 sec
light > France
Réseaux sociaux
L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été l'événement le plus commenté de l'année sur Twitter
il y a 15 heures 35 min
pépites > Social
Syndicats vs gouvernement
"Mardi noir" à la veille de la présentation du projet de réformes des retraites
il y a 17 heures 11 min
décryptage > Social
Sauver les retraites, oui. Mais lesquelles…?

Mais qui croit encore que la France dispose du meilleur système de retraites au monde ?

il y a 18 heures 24 min
décryptage > Science
Parker Solar Probe

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

il y a 19 heures 36 min
© Reuters
Le MoDem a-t-il définitivement basculé à gauche ?
© Reuters
Le MoDem a-t-il définitivement basculé à gauche ?
Coming out

Des centristes disponibles pour rejoindre le gouvernement : quand le Modem s'enfonce dans ses incohérences...

Publié le 07 août 2012
L'un des vice-présidents du parti a déclaré à La Croix ce lundi que le parti était "disponible pour élargir l'équipe gouvernementale". Le centre basculerait-il à gauche ?
Jean Garrigues est historien, spécialiste d'histoire politique.Il est professeur d'histoire contemporaine à l' Université d'Orléans et à Sciences Po Paris.Il est l'auteur de plusieurs ouvrages comme Histoire du Parlement de 1789 à nos jours (Armand...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Garrigues
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Garrigues est historien, spécialiste d'histoire politique.Il est professeur d'histoire contemporaine à l' Université d'Orléans et à Sciences Po Paris.Il est l'auteur de plusieurs ouvrages comme Histoire du Parlement de 1789 à nos jours (Armand...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'un des vice-présidents du parti a déclaré à La Croix ce lundi que le parti était "disponible pour élargir l'équipe gouvernementale". Le centre basculerait-il à gauche ?

Atlantico : L'un des vice-présidents du MoDem, Robert Rochefort, a déclaré à La Croix ce lundi que le parti était "disponible pour élargir l'équipe gouvernementale". Peut-on dire que le MoDem a définitivement basculé à gauche ?

Jean Garrigues : Ce serait aller un peu vite en besogne. Il y a plusieurs lectures possibles de cette interview, qui est sans doute et avant tout une manière d'occuper le terrain politique pendant les vacances. C'est une manière d'exister, pour une formation qui est en crise après la présidentielle. Il ne faut d'autant pas s'emballer que ce n'est pas une prise de position officielle du parti, mais l'interview de quelqu'un qui est certes important au MoDem, mais n'est pas une figure historique de la famille centriste.

La lecture très politicienne de cette interview serait de dire qu'au fond, il s'agit, avec un peu de décalage, de la deuxième partie d'un contrat « donnant-donnant » qui aurait été passé au moment de l’entre deux tours de la présidentielle, avec le choix de François Bayrou de voter pour François Hollande. De manière assez logique, il devrait être récompensé par l'octroi de portefeuilles ministériels. Cela n'était pas acceptable au lendemain de l'élection présidentielle pour l'électorat de gauche. Il pourrait donc s'agir de préparer l'opinion à ce recentrage gouvernemental.

Ce n'est d'ailleurs pas quelque chose de totalement inédit dans l'histoire des relations entre la gauche et le centre, puisque Michel Rocard en 1988 avait formé un gouvernement dans lequel il avait pratiqué l'ouverture au centre, avec des figures comme Jean-Pierre Soisson par exemple. Il faut donc minimiser l'effet d'innovation.

Il y a eu une évolution presque géométrique de François Bayrou depuis 2006, depuis son vote de la censure contre le gouvernement de Villepin. En 2007, l'accord aurait pu se faire entre Bayrou et Ségolène Royal, mais ça n'a pas été le cas. Et un pas nouveau a été franchi dans l'entre deux tour de la présidentielle.

Cette évolution s'est-elle faite sur le plan idéologique, ou est-elle seulement due à l'antisarkozysme de François Bayrou ?

François Bayrou l'a toujours dit : ce n'était pas une opposition contre la droite. Sous la 5ème République, la tradition est à l'alliance entre le centre et la droite, et des liens sont restés. Bayrou l'a toujours dit.

L'opposition était une opposition de fond contre la politique de séduction de l’extrême droite de Nicolas Sarkozy, et également une opposition au style et à la concentration des pouvoirs typiques de l'ancien président. Tout cela a justifié le choix du second tour. Ce n'est pas incohérent par rapport à l'évolution personnelle de Bayrou et de son parti.

Il y a aujourd'hui une contradiction entre la tradition de ne pas faire alliance à gauche – rompue une fois en 1988 – et la volonté de François Bayrou de se fixer dans un espace politique qui ne soit plus celle d'un parti marginalisé vis-à-vis de la droite ou la gauche.

Mais il y aurait une nouvelle contradiction à entrer dans un gouvernement de gauche. Les éventuels ministres issus du MoDem s'engageraient à adopter une politique qui ne serait pas celle de François Bayrou, au nom de la discipline gouvernementale. Or, cela serait totalement contraire avec l'esprit de la campagne de Bayrou, selon lequel il n'était pas question de transiger sur certains aspects de son programme, notamment la discipline budgétaire.

Le projet de François Bayrou était bien celui d'une union entre gens de gauche, du centre et de droite... mais autour de son propre programme.

 

Quel intérêt aurait le PS à accepter le MoDem parmi ses alliés, si la position de ce dernier est seulement anti-sarkoziste, mais favorable idéologiquement à la droite ? D'autant que cela mécontenterait les alliés d’extrême gauche des socialistes...

Je pense que Jean-Marc Ayrault et François Hollande n'ont aucun intérêt à faire rentrer des ministres centristes, alors qu'ils ont une majorité parlementaire solide. C'est un peu moins vrai au Sénat, où ils peuvent avoir éventuellement besoin des centristes.

De façon mécanique, l'entrée de centristes mécontenterait la gauche de la gauche, et ce serait un affaiblissement de François Hollande. Ça serait aussi en contradiction avec sa stratégie : il a toujours dit qu'il ferait un rassemblement de la gauche, comme Lionel Jospin avec la « gauche plurielle ». D'ailleurs, Robert Rochefort déplore dans l'interview que la stratégie de Hollande soit plus jospinienne que mitterrandienne.

Au fond, il y a une certaine incohérence politique de la part du MoDem et a assez peu d’intérêt pour la gauche. Et je ne parle même pas de toutes les réticences culturelles du PS vis à vis d'une alliance au centre. Des gens comme Henri Emmanuelli par exemple ne seraient absolument pas prêts à accepter une alliance, et ils représentent une partie des militants socialistes.

Qu'en est-il des militants centristes ? Le vote de François Bayrou pour Hollande a déjà eu « un coût extrêmement élevé politiquement », selon Rochefort...

Ca serait pire pour l'électorat centriste ! Qu'on le veuille ou non, il a pris des habitudes d'alliance avec la droite, et on voit bien de quelle façon ils ont été déboussolés lors des législatives de 2012. Ce serait donc affaiblir encore plus le MoDem par rapport à son électorat.

Jean Lassalle et Jean-Marie Valerenberghe, eux-mêmes vice-présidents du MoDem, se prononcent sur le JDD.fr contre cette alliance. Une telle division idéologique risque-t-elle de mettre à mal l'unité du parti ?

L'histoire du centre est une histoire de divisions et de séparations. Je pense qu'on assiste à une lutte d'influence entre plusieurs camps à l'intérieur du MoDem, avec une vieille garde représentée par Jean Lassalle et quelqu'un comme Robert Rochefort, qui est relativement neuf dans la famille centriste.

On peut quand même faire un constat politique : il est évident que la victoire de François Hollande au 2e tour de l'élection présidentielle s'est faite en partie grâce à des centaines de milliers d'électeurs centristes. Il y aurait une certaine logique à ce que ces électeurs soient représentés au gouvernement.

Qu'en est-il des autres partis centristes, par exemple l'Union des démocrates et indépendants ? Sont-ils toujours sur une position traditionnelle centre-droit ?

Au moment des législatives, où tout se joue en termes d'alliance politique, on a vu ces familles-là jouer plutôt le jeu traditionnel de l'alliance à droite. Mais on voit aussi que le positionnement des Radicaux de Jean-Louis Borloo, par exemple, tend à plus d'autonomie.

Il me semble improbable que ces autres partis jouent le jeu d'une alliance gouvernementale avec les socialistes. Cela paraîtrait complètement incongrus par rapport à leurs militants, leurs traditions et leur intérêt futur.

Propos recueillis par Morgan Bourven

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

04.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

05.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

07.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

Commentaires (21)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
DEL
- 08/08/2012 - 15:11
Basculement?
Non, le centre reste chez lui: c'est F.H. et le P.S. qui ont basculé vers la droite.
kim yong zéro
- 08/08/2012 - 08:38
cohérent
je trouve bayrou cohérent.mais vu tous les commentaires je dois me tromper:je n'ai pas du comprendre a quel point hollande, sarko ,et leurs partis ont été utiles a notre pays
léonard simon
- 08/08/2012 - 06:39
et dire que nos compatriotes
et dire que nos compatriotes croient encore aux clowns déguisés en politiques, manipulateurs d'opinion, au même titre que les publicités ou face de bouc.