En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

03.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

04.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

05.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

06.

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

07.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 14 heures 18 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 15 heures 1 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 17 heures 29 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 18 heures 13 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 19 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 20 heures 20 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 20 heures 43 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 20 heures 56 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 21 heures 19 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 21 heures 36 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 14 heures 42 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 16 heures 12 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 17 heures 44 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 18 heures 42 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 19 heures 39 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 20 heures 36 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 20 heures 49 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 21 heures 10 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 21 heures 29 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 21 heures 40 min
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
masques coronavirus covid-19 Dr Jérôme Marty
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
masques coronavirus covid-19 Dr Jérôme Marty
Armes contre le virus

Plaidoyer pour une régulation de la lutte contre la Covid-19

Publié le 20 octobre 2020
Le Dr Jérôme Marty revient sur la stratégie déployée face à la Covid-19. La gestion du port du masque pourrait être adaptée dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.
Jérôme Marty
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Dr Jérôme Marty est médecin généraliste et président de l'UFMLS.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Dr Jérôme Marty revient sur la stratégie déployée face à la Covid-19. La gestion du port du masque pourrait être adaptée dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Depuis des mois, la Covid-19 s’est installée sur le territoire, et sa présence invisible, a changé nos vies.

Après des mois de décisions erratiques, et de consignes confuses, souvent en lien avec une pénurie de moyens qu’il ne fallait pas avouer, le commandement (Gouvernement et Direction Générale de la Santé) ont fixé les modes de contamination de la maladie : la projection de gouttelettes, l’aérosolisation, le manu portage. Pour chacun de ces modes de contamination des actions ont été mises en place :

-Port du masque et-ou distanciation physique d’un mètre (2 mètres dans la plupart des autres pays), expectorer dans son coude ou dans un mouchoir en papier, pour éviter la projection de gouttelettes vers son entourage.

-Port du masque en lieux clos et aération fréquente et régulière pour diminuer l’aérosolisation et donc la concentration du nuage viral ainsi constitué.

-Lavage fréquent et répété des mains avec du savon ou de la solution hydro alcoolique afin de lutter contre la transmission manu portée.

Ces gestes quotidiens ajoutés à une modification des comportements individuels et collectifs en lien avec des décisions politiques d’organisation sociale tournées vers la prévention de la transmission de la maladie ont profondément modifié nos vies. La présence permanente du virus, le doute, la peur d’être atteint par une maladie toujours profondément marquée par l’inconnu, l’absence d’horizon visible quant à une sortie de crise et l’impact économique des décisions en lien avec la priorité sanitaire ajoutent à l’éloignement chaque jour plus grand de nos vies d’avant.

La Covid-19 va nous accompagner longtemps, pendant encore des mois, nous n’en sommes pas encore sortis c’est une certitude et cette certitude doit ouvrir à une réalité, nous ne pourrons réussir collectivement cette course de fond que si nous nous ménageons des plages de repos.

Il est temps de revoir, de réguler et d’adapter notre politique de prévention.

Le port du masque, geste visible, est devenu l’emblème de cette crise, symbole de l’échec de la gestion sanitaire lors de la première vague. Il doit devenir celui de la réussite de la lutte contre la Covid 19. Pour cela, le masque ne doit plus être un outil politique ou de communication mais redevenir un simple matériel de protection. Porter un masque est un geste altruiste puisque son but est de protéger l’autre, il ne doit plus y avoir d’autre but à celui-ci, il faut donc en finir avec l’utilisation du port du masque comme signal de la présence du virus sur le territoire. Après neuf mois il est légitime de penser que chacun d’entre nous connaît son existence et sa présence.

Hormis quelques adeptes de théories farfelues sur l’absence de réalité de la Covid, si des oppositions aux gestes de préventions existent, elles se construisent sur l’absence de plus en plus ressentie de l’existence d’espaces de liberté et l’impression souvent exprimée de se faire voler sa vie.

Il est donc nécessaire et urgent de permettre des temps de poses, des temps de libertés, des moments ou l’on renoue avec « la vie d’avant » sans pour autant faire prendre le moindre risque à autrui, sans laisser le moindre champ de progression à la Covid.

Si je porte le masque pour protéger l’autre et que l’autre est absent, qui est-ce que je protège ?

De ce simple constat, doit découler un allègement du port du masque en extérieur. Le port du masque ne doit se concevoir que lorsque la distanciation physique est impossible à respecter, mais le reste du temps, celui-ci ne doit plus être obligatoire.

Si les lieux clos sont des lieux propices à la contamination de masse, les grands espaces ouverts, les plages, les parcs et jardins sont par définition des lieux ou le risque est largement minoré, il est plus que temps de lever leurs fermetures et de permettre leur utilisation. 

Ces deux exemples seraient des signaux forts adressés à une population qui dans son immense majorité a fait preuve d’un comportement exemplaire face à la Covid. Le poids permanent de la crise sanitaire et de la présence du virus est source d’épuisement, moral, physique et cet épuisement peut demain favoriser la Covid-19... Il est donc urgent de réguler et d’adapter nos moyens de prévention et de protection. Il est donc urgent de faire entrer la liberté dans l’arsenal de lutte contre la Covid-19.

Dr Jérôme MARTY

Président UFMLS

Le Dr Jérôme Marty a publié Le scandale des soignants contaminés aux éditions Flammarion

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires