En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

06.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

ça vient d'être publié
pépites > International
Balles perdues
Selon une étude, les personnes blessées lors de fusillades ont un risque accru de troubles mentaux longtemps après leur guérison
il y a 18 min 8 sec
pépite vidéo > International
Victimes collatérales
Australie : vive émotion après le sauvetage d’un koala lors des terribles incendies qui ravagent une partie du pays
il y a 1 heure 44 min
pépites > Environnement
Polémique
Europe Ecologie Les Verts condamne fermement les propos de Roger Hallam, le cofondateur d'Extinction Rebellion, sur l'Holocauste
il y a 2 heures 44 min
light > Science
Phénomène assez rare
Une pluie d’étoiles filantes devrait être visible dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 novembre 2019
il y a 4 heures 10 min
Méthode d'avenir
Coldplay arrête ses tournées pour des raisons environnementales
il y a 6 heures 28 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 10 heures 9 min
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 10 heures 44 min
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 12 heures 41 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 13 heures 41 min
pépites > Social
Négociations sous tension
SNCF : la CFDT-Cheminots a annoncé son intention de déposer un préavis de grève reconductible à partir du 5 décembre
il y a 1 heure 11 min
light > People
Le poids des mots, le choc des photos
Paris Match met en vente certaines de ses plus belles photos à l’occasion de son 70e anniversaire
il y a 2 heures 11 min
pépites > International
Séisme politique et judiciaire
Israël : le Premier ministre Benjamin Netanyahu a été mis en examen pour "corruption", "fraude" et "abus de confiance"
il y a 3 heures 27 min
pépites > France
Climat
Pierre de Bousquet de Florian, le coordinateur national du renseignement, estime que le "degré de violence" est inédit en France
il y a 4 heures 48 min
pépites > Politique
Manifestations
Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25
il y a 7 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Picasso, tableaux magiques" : la magie des signes

il y a 10 heures 1 min
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 10 heures 25 min
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 11 heures 24 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 13 heures 16 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 14 heures 14 min
© PATRICK KOVARIK / AFP
© PATRICK KOVARIK / AFP
Complexité

Jacques Chirac, le plus secret des présidents...

Publié le 27 septembre 2019
Rares sont ceux qui connaissaient vraiment Jacques Chirac, qui avaient percé la carapace qu'il s'était forgée au fil des ans, car cet homme était un paradoxe, et sa personnalité, complexe, aux multiples facettes, demeure un mystère.
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rares sont ceux qui connaissaient vraiment Jacques Chirac, qui avaient percé la carapace qu'il s'était forgée au fil des ans, car cet homme était un paradoxe, et sa personnalité, complexe, aux multiples facettes, demeure un mystère.

Des années durant on l'a décrit fonceur, -un bulldozer selon Georges Pompidou, dévoreur de tête de veau, buveur de bière, et amateur de westerns, détestant la musique, qu'on ne voyait jamais un livre à la main. C'est tout juste si on ne lui prêtait pas un goût pour la lecture de BD. On saura par la suite qu'il détestait surtout les mondanités. Non seulement il laissait dire, mais il cultivait cette légende avec une certaine affectation, comme pour renforcer sa proximité avec les Français, et pour imprimer l'image d'un homme d'action. Et on a longtemps ignoré que l'homme avait une véritable passion pour les Arts Premiers. Aujourd'hui encore ceux qui connaissaient son goût pour la poésie, oui, la poésie, sont peu nombreux. La présidente de la Région Ile de France, Valérie Pécresse qui fut sa collaboratrice à l'Elysée, a raconté qu'il cachait ses livres de poésie. Saint-John Perse était l'un de ses préférés, il aimait aussi la poésie japonaise...Rien à voir avec sa passion affichée pour les combats de sumo !

Les images, ou plutôt les clichés se sont agrégés au fil des ans : ainsi à  l'été  1976, alors que les relations s'étaient fortement dégradées entre Valéry Giscard d'Estaing et son  Premier Ministre, ce dernier, au retour de son voyage officiel au Japon, peaufinait sa sortie qui fut fracassante. A Matignon il se contentait alors d'expédier les affaires courantes, et laissait (-ou faisait ?) dire qu'il passait ses journées à regarder des westerns. Ainsi naquit la légende du Chirac qui, selon l'expression de Jean Yanne, "allumait son transistor quand il entendait le mot culture"...Cette image d'anti-intellectuel l'a suivie quasiment jusqu'à son arrivée à l'Elysée. Et si aujourd'hui le nom de Jacques Chirac accolé au Musée des Arts Premiers du Quai Branly à Paris, apparait comme une évidence puisqu'il en fut le promoteur, c'est seulement quelques mois avant la campagne des présidentielle des 1995 que l'on a découvert le Jacques Chirac amateur et surtout  fin connaisseur des Arts Premiers, et des civilisations anciennes, parfois disparues. C'était en 1994, à l'occasion  de l'exposition consacrée aux Taïnos, une peuplade amérindienne disparue. Plus  tard ce sont des statuettes primitives (qu'il aimait caresser délicatement), qui décoreront son bureau élyséen...

Si Jacques Chirac avait gagné sa réputation d'homme d'action au moment des évènements de mai 68 où, jeune Secrétaire d'Etat, il avait été envoyé "au front" pour négocier les futurs accords de Grenelle, il peaufinera celle d'un appétit insatiable, voire de " leveur de coude" à l'occasion de ses interminables tournées au Salon de l'Agriculture et dans sa circonscription en Corrèze. Là-bas on ne buvait pas de bière, mais de la Suze...Seuls les initiés savaient que Jacques Chirac 'abreuvait de sirop de citron. 

Le député des Cotes d'Armor Marc Le Fur rappelait jeudi soir sur LCP que Jacques Chirac avait initié un plan Handicap. L'ancien Président, très sensible à cette cause, avait créé des Centres pour handicapés par le biais de sa Fondation en Corrèze, et il y portait une attention toute particulière, relayé par la suite, par son épouse et surtout son ancienne collaboratrice, Annie Lhéritier, élue au Conseil Départemental. 

On sait peu de choses sur la spiritualité de Jacques Chirac. Catholique, peu pratiquant, à l'inverse de son épouse, il était élu en terre "rouge" arrachée au Parti communiste. Parlait-il religion avec son ami Haim Korsia, le grand-rabbin de France ? On ne le sait pas. Cela restera peut-être le dernier mystère de Jacques Chirac, puisqu'aujourd'hui tout le monde le reconnait: Chirac était un homme secret, à l'inverse de ses prédécesseurs, voire successeurs.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gwirioné
- 28/09/2019 - 01:49
J e trompe à tous les temps!
C e type a passé sa vie à tromper tout le monde, depuis sa femme jusqu'à ses alliés en passant par lui_même!
Paulquiroulenamassepasmousse
- 27/09/2019 - 15:00
Je ne vois pas ce qu'il avait
Je ne vois pas ce qu'il avait de secret..... On voyait très bien que l'ambition le dévorait tellement qu'il était prêt à toutes les trahisons ...... D'abord l'Algérie Française pour de Gaulle, puis Chaban pour Giscard, puis Giscard pour Mitterand, puis le meilleur d'entre nous, mais surtout les Français qui l'ont cru capable de réformer le pays.
Cerise sur le Gâteau, il a passé son temps à se tromper : Giscard était bien le premier socialo, Mitterand est resté 14 ans alors qu'au départ il ne lui donnait pas 2 ans.... En 1997 l'assemblée à été dissoute et il a eu droit à Jospin.
Quand à son bilan, en 12 ans, la suppression du service militaire, point.
Finalement, pour être aimé des Français, il suffit d'être "traître et fénéant"..........
hoche38
- 27/09/2019 - 13:45
Pieux souvenirs!
Aux funérailles de Saint François Mitterrand, par une sorte de logique de l'Histoire, c'est son vrai fils spirituel, Jacques Chirac, qui menait le deuil et tenait les cordons du poêle, une grosse larme à l'œil. Déjà à cette époque on béatifiait et on canonisait le même jour.