En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

02.

La peur de l'Iran redistribue les cartes au Proche-Orient

03.

Coronavirus : début de saturation dans certains services hospitaliers en Île-de-France

04.

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

05.

Grand Hôtel : ces riches qu’on adore détester sur TF1

06.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

07.

La France se créolise-t-elle autant que le croit Jean-Luc Mélenchon ? L’analyse de 40 ans d’évolutions des valeurs des Français suggère que non

01.

Justine Hénin, la mauvaise joueuse

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

05.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

06.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

ça vient d'être publié
light > Santé
Santé
Covid-19 Alexandre Benalla transféré à l'hôpital Cochin à Paris
il y a 7 min 27 sec
décryptage > Terrorisme
Lutte contre le terrorisme

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

il y a 21 min 10 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

5G, vaccins, alimentation... Pourquoi une partie de la France ne croit plus ni au progrès, ni à l’intelligence du bon sens ?

il y a 37 min 18 sec
décryptage > Société
Mais qui sont ces hommes qu’un nombril déchaîne(rait) ?

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

il y a 1 heure 12 min
pépite vidéo > Politique
LFI
Jean-Luc Mélenchon se félicite de la "créolisation" au coeur de la société française
il y a 17 heures 1 min
light > Justice
FFR
Bernard Laporte et Mohed Altrad ont été placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour conflit d'intérêts
il y a 18 heures 22 min
pépites > Société
Religion
Le Vatican condamne à nouveau toutes les formes d'euthanasie et de suicide assisté
il y a 20 heures 55 min
pépites > Justice
Business
Airbnb : la justice européenne valide la législation française sur la location de résidences secondaires
il y a 21 heures 55 min
décryptage > Politique
LREM (La République en Miettes)

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

il y a 22 heures 13 min
décryptage > Mode
Impact du confinement

Fahion week de Milan : la mode est en train d'opérer un grand virage

il y a 22 heures 37 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

il y a 8 min 43 sec
pépites > Media
Unis
Appel d'une centaine de médias, pour la liberté d'expression
il y a 36 min 41 sec
décryptage > France
Société française

La France se créolise-t-elle autant que le croit Jean-Luc Mélenchon ? L’analyse de 40 ans d’évolutions des valeurs des Français suggère que non

il y a 53 min 21 sec
pépites > Justice
"Dépression sévère"
Julian Assange serait confronté à des tendances suicidaires suite à son emprisonnement
il y a 15 heures 22 min
pépites > France
Prévention du risque
Incendie de Lubrizol à Rouen : un appel à manifester a été lancé pour ce samedi 26 septembre
il y a 17 heures 57 min
décryptage > Culture
Série télévisée

Grand Hôtel : ces riches qu’on adore détester sur TF1

il y a 19 heures 9 min
pépite vidéo > Europe
Mauvaise surprise
Brexit : vers une fermetures de comptes bancaires pour les Britanniques au sein de l'UE ?
il y a 21 heures 47 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La peur de l'Iran redistribue les cartes au Proche-Orient

il y a 22 heures 4 min
light > Justice
Internet
Harcèlement en ligne : le YouTubeur français Marvel Fitness condamné et incarcéré
il y a 22 heures 13 min
décryptage > Environnement
Climate week

Emission de CO2 : à calculs irrationnels, conclusions (volontairement) biaisées

il y a 22 heures 53 min
© ERIC FEFERBERG / AFP
© ERIC FEFERBERG / AFP
L'âge de raison ?

Yann Moix a commencé à biberonner sur les genoux de Marc-Edouard Nabe et d'Alain Soral. Aujourd'hui il est sur les genoux de Bernard-Henri Levy…

Publié le 29 août 2019
Il a grandi. Il a vieilli. Et il s'est assagi.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il a grandi. Il a vieilli. Et il s'est assagi.

Il y eût dans les années trente un magazine d'extrême-droite d'une virulence anti-juive sans pareille : Je suis partout. Des écrivains talentueux, qui avaient en commun la haine du Juif, y collaboraient. Moix est également talentueux et, dans une autre vie, il aurait pu y écrire.

Son dernier livre Orléans est, semble-t-il, un très beau roman. Dans Atlantico, Annick Geille en dit le plus grand bien et il n'y a aucune raison de ne pas la croire. L'écrivain Yann Moix est donc estimable. L'homme Yann Moix ne l'est absolument pas. Dans Orléans, il raconte, avec une belle plume, comment son père l'a martyrisé pendant son enfance.

Le père, décrit en bourreau, a réagi, indigné. S'il a été sévère avec son fils, ce qu'il admet, c'est que ce dernier martyrisait son jeune frère. Puis, c'est le jeune frère qui s'est invité dans la polémique. Les détails qu'il donne sur ce qu'il a subi de Yann Moix sont effroyables.

Moix hait son père et son frère. Son frère le hait. Et il a balancé aux médias des textes antisémites de l'écrivain quand il avait vingt et un ans. Ça vaut Je suis partout. Un exemple parmi d'autres tout aussi abjects : "Dommage qu'Adolf n'ait pas rasé les crânes de Bernard-Henri Levy, d'André Glucksmann et d'Anne Sinclair". Depuis, Yann Moix est partout. Journaux, radios. Il dit qu'aujourd'hui, à cinquante ans, il déteste l'homme qu'il était à vingt et un. Qu'il en a honte. Et que c'est sa rencontre avec Bernard-Henri Levy qui l'a empêché de devenir une "pourriture".

Sa rédemption donc. Mais son chemin de Damas n'était pas trop long puisque le philosophe l'a amené rue des Saint-Pères où il l'a fait éditer chez Grasset. Nous ne dirons pas du mal de Moix pour ses écrits d'il y a vingt-sept ans. À l'extrême limite, ça pourrait être une affaire privée entre lui et BHL.

En revanche, nous nous souvenons que chez Ruquier, il traîna dans la boue Nadine Morano qui avait eu le malheur et la maladresse de dire que la "France est un pays de race blanche". Il lui lança alors : "la France peut être musulmane !" Yann Moix ne sait pas ce qu'est la France. Musulmane elle le sera peut-être un jour si, ce qu'à Dieu ne plaise, Moix et les siens accèdent au pouvoir…

Dans une autre émission, après avoir rendu visite aux migrants de Calais, maltraités, selon lui, par la police, il interpella deux policiers présents : "Vous vous attaquez aux faibles et aux pauvres. Mais quand il s'agit d'aller dans des endroits dangereux, vous ch… dans votre froc !" Des policiers l'invitèrent alors à aller avec eux dans les quartiers. Moix ne daigna pas leur répondre. Voilà tout le mal qu'on avait envie de dire de lui.

 
 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jaune78video
- 10/09/2019 - 10:00
MOIX ça s'écrit pas MOI ?
Un brêle comme il en existe trop dans les médias...tirez la chasse on l'oubliera vite...
Hiris
- 31/08/2019 - 08:07
Un petit trou du c... haineux
J ai bien pesé chaque mot ,mais il se trompe de cible ,c est lui qui est profondément détestable !
JG
- 30/08/2019 - 11:49
Pour vivre heureux, vivons cachés...
Les malades de la reconnaissance médiatique ont un soucis dans leur tête...et certains un plus gros que d'autres....