En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 10 heures 34 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 12 heures 25 min
pépites > Politique
Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI
Election présidentielle : Marine Le Pen confirme son "envie d'être candidate" en 2022
il y a 14 heures 37 min
pépites > Justice
Dénonciation calomnieuse
Alexandre Benalla a déposé une plainte contre l'association Anticor
il y a 16 heures 8 min
pépites > Politique
Voix sociale et républicaine
Des élus PS et des soutiens d'Emmanuel Macron signent une tribune en faveur de la création d'un "pôle de gauche" dans la majorité
il y a 17 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Le dernier hiver du Cid" de Jérôme Garcin : le chagrin et la piété

il y a 18 heures 40 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
La Nasa a dévoilé les combinaisons des astronautes qui marcheront sur la Lune ; Le système planétaire le plus proche de nous a des propriétés étranges
il y a 19 heures 50 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L'amélioration des conditions de travail de la police passera par la restauration de l'autorité de l'Etat et par une modernisation en profondeur

il y a 19 heures 52 min
décryptage > Finance
Monnaies

Facebook : comment le Libra pourrait bien changer le dollar

il y a 20 heures 25 min
décryptage > Société
Transmission

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

il y a 21 heures 26 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 12 heures 6 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 12 heures 54 min
pépites > Politique
Neutralité religieuse
Elections municipales : Bruno Retailleau propose un projet de loi pour interdire les "listes communautaristes"
il y a 15 heures 30 min
pépite vidéo > Europe
Avenir du Royaume-Uni
Brexit : Boris Johnson se résigne à demander un nouveau report
il y a 16 heures 47 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 17 heures 54 min
décryptage > Société
Culpabilisation à grande échelle

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

il y a 19 heures 46 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

il y a 19 heures 51 min
rendez-vous > Science
Atlantico Green
Les recherches prometteuses de chimistes japonais sur de nouveaux matériaux plastiques qui permettent de fixer le CO2
il y a 19 heures 54 min
décryptage > Europe
Bras de fer politique

Jusqu’à quand une poignée de parlementaires britanniques s’opposera-t-elle à l’inéluctable - le Brexit ?

il y a 21 heures 10 min
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 1 jour 10 heures
© Reuters
© Reuters
L’anti-cameléon

Le « En-même-temps » suffit-il vraiment à expliquer que pour les uns Emmanuel Macron soit incontestablement de droite alors que pour les autres, il n’est que le faux nez d’une gauche plurielle réinventée ?

Publié le 21 mai 2019
Emmanuel Macron a fait du "en même temps" la base de sa politique. Il est pourtant régulièrement accusé par la gauche d'être trop à droite et par la droite d'être à gauche.
Maxime Tandonnet est un haut fonctionnaire français, qui a été conseiller de Nicolas Sarkozy sur les questions relatives à l’immigration, l’intégration des populations d’origine étrangère, ainsi que les sujets relatifs au ministère de l’Intérieur. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxime Tandonnet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxime Tandonnet est un haut fonctionnaire français, qui a été conseiller de Nicolas Sarkozy sur les questions relatives à l’immigration, l’intégration des populations d’origine étrangère, ainsi que les sujets relatifs au ministère de l’Intérieur. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron a fait du "en même temps" la base de sa politique. Il est pourtant régulièrement accusé par la gauche d'être trop à droite et par la droite d'être à gauche.

Atlantico : Est-ce que cette difficulté à le classer politiquement s'explique réellement par ce choix du "et/et" ? 

Maxime Tandonnet : Emmanuel Macron est l’ancien conseiller du président François Hollande et son ministre de l’Economie pendant deux ans. Il est venu à la politique par le parti socialiste. Ce sont des fondamentaux que certains ont oublié comme par magie. De fait, il a pris conscience en 2016 et 2017 du glissement de l’opinion française à droite, sur la sécurité, l’immigration, le rejet de l’assistanat. Alors que la France se dirigeait vers une alternance, il s’est substitué, à la faveur du scandale autour de la candidature Fillon, au candidat de droite en tenant un discours pouvant séduire une partie de la droite. Mais en même temps, il restait l’ex-ministre de la présidence Hollande. Il a donc tiré en 2017 sa force de cette ambiguïté en se présentant comme l’homme qui transcendait le clivage droite/gauche. Ce dépassement est désormais au cœur de son identité politique. Il se traduit par l’extrême personnalisation du pouvoir : elle permet de concentrer l’attention du pays sur une image personnelle, en évitant le plus possible des choix concrets de société qui renvoient au clivage droite/gauche.

Vendredi, au micro de France Info, Laurent Wauquiez est revenu sur le "en même temps" d'Emmanuel Macron. En faisant allusion à la liste Renaissance soutenue par Elisabeth Guigou, Ségolène Royal ou encore Daniel Cohn-Bendit il a affirmé que le centre de gravité d'En Marche était à gauche et que LaRem construisait une nouvelle gauche plurielle. Des propos que l'on peut mettre en relation avec les discussions en cours entre les sociaux-démocrates allemands et LREM en vue d'une possible alliance au Parlement Européen. Ces récents rapprochements constituent-ils un tournant dans sa politique ? 

Deux ans après l’élection présidentielle, tout se passe comme si la réalité reprenait ses droits et « l’ancien monde » rattrapait le « nouveau monde ». Plusieurs notables socialistes dont Mme Ségolène Royal se sont en effet prononcés en faveur de la liste LREM. En parallèle, plusieurs personnalités de droite, fortement tentées par la macronisme à une certaine époque, se sont ralliées à la liste LR, dont M. Estrosi, maire de Nice et M. Moudenc, maire de Toulouse. Il ne faut pas y voir vraiment la conséquence d’une inflexion à gauche de la politique menée par la présidence et son gouvernement. Le cumul des difficultés qui assaillent la présidence Macron – affaire Benalla, Gilets jaunes, impopularité, résultats économiques décevants, doutes croissant sur la réalité des réformes et l’image de réformateur – pousse les ralliés de 2017 à regagner les rangs de leur parti d’origine. Reste M. Raffarin : c’est peu… Toutefois, le mouvement en cours est préoccupant pour l’avenir du quinquennat. Il signe l’échec de la tentative de briser le clivage droite/gauche et sape l’un des fondamentaux de la présidence Macron.

 

Si Emmanuel Macron semble vouloir se rapprocher quelque peu de la gauche ces derniers temps -notamment après que LaRem ait été accusée de ne former, principalement, que des alliances avec la droite européenne- ne va-t-il pas se retrouver isoler de son électorat et de ses soutiens politique plus à droite ? Finalement, n’est-ce pas là la fin du en même temps qui paraît peu viable à long terme ? 

Oui, c’est une situation compliquée, sans aucun doute. L’objectif politique du macronisme était clairement d’engendrer une vaste troisième-force, unissant centre-gauche et centre-droit, et s’opposant aux extrêmes, de gauche et de droite.  La persistance de la formation LR surtout réunifiée autour de la candidature Bellamy aux Européennes, bat en brèche ce schéma. Quant à un basculement clair et net à gauche, il n’a rien d’évident non plus. Une grande partie de cette gauche, le parti communiste, les Insoumis, le parti socialiste ou ce qu’il en reste, est viscéralement hostile au macronisme pour des raisons idéologiques ou personnelles. La frange sociale-démocrate illustrée par Ségolène Royal, susceptible de lui apporter son soutien, ne suffira pas à lui assurer une majorité. Face à ce casse-tête politique sans issue, la tentation sera d’accentuer toujours plus loin la personnalisation des choses, la totémisation de la politique. La fuite dans le culte de l’image personnelle a un inconvénient : elle accélère l’usure du pouvoir, et transforme le chef de l’Etat en réceptacle des déceptions, des frustrations et des angoisses du pays. La crise politique française n’en est sans doute qu’à ses débuts…

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 21/05/2019 - 20:06
gauche-droite
Gauche ou droite ne veut pas dire grand chose. Ce qu'on peut dire c'est que la politique de Macron est dans la continuité de celle de Hollande. La différence c'est qu'il est allé recruter quelques Juppéistes soucieux de leur carrière. Ceux qui trouvaient Hollande trop à droite considèreront Macron comme de droite et ceux qui trouvaient que Hollande faisait une politique de gauche le trouveront de gauche. Un jour vous devriez faire une liste de ce qui est de gauche et de droite comme ça tout le monde pourra parler de la même chose. On pourrait même déposer cette liste au pavillon de Breteuil avec le mètre étalon.
lasenorita
- 21/05/2019 - 17:53
Macron était un ministre socialiste!
Macron a été un ministre de Hollande, il raisonne comme un gauchiste, il est ''anti-Français'', il fait passer les musulmans ''étrangers'' avant les ''Français''.. Les gauchistes ont toujours été ''collabos'' avec l'ennemi! Pendant la guerre de 1939-1945:Laval,François Mitterrand étaient des gauchistes; pendant la ''guerre d'Algérie'' les gauchistes, tel le lieutenant Maillot, ''aidaient'' les fellouzes à tuer nos soldats et des civils innocents'',etc...en 1962:les gauchistes voulaient ''jeter à la mer'' les ''Français'' non-musulmans chassés de leur pays natal par les musulmans, etc....Pendant sa campagne présidentielle, Macron a fait croire aux Français qu'il n'était ''ni de droite, ni de gauche'' mais c'est un mensonge car c'est un ''gauchiste'' comme l'était François Mitterrand, etc..et il va couler la France comme l'ont fait tous les gauchistes!
AZKA
- 21/05/2019 - 13:25
Ni droite ni gauche, les 2 mon général
Libéralisme économique à boulot de merde et Davos aux commandes, et libéralisme culturel plein d'arc en ciel et d'assassinats dans la dignité (sans oublier le pétard à gogo et le voile pour toutes)