En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Japon : une lueur d'espoir au milieu du chaos

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

ça vient d'être publié
pépites > Europe
A contre courant
Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe
il y a 8 heures 40 sec
pépites > Education
Urgence
Violence scolaire : "entre 20 et 30 incidents graves" chaque jour, selon Jean-Michel Blanquer
il y a 8 heures 31 min
pépites > International
Danger
Syrie : 800 proches de djihadistes se seraient échappés d'un camp
il y a 9 heures 24 min
pépite vidéo > International
Catastrophe
Japon : images de désolation après le passage du typhon Hagibis
il y a 10 heures 9 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

« Les sanglots longs », ou l’art et la manière de passer l’automne en compagnie des meilleurs esprits de ce temps

il y a 14 heures 23 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Connecter les habitats naturels : un véritable espoir pour sauver la biodiversité
il y a 14 heures 44 min
décryptage > Société
Monde malade

De Mickaël Harpon, au pilote de Germanwings, en passant par les tueurs de masse : la crise du sens qui ébranle le monde occidental

il y a 15 heures 15 min
décryptage > Media
Tribune

Lynchage sur les réseaux, retour sur l'affaire de la Ligue du LOL

il y a 16 heures 10 min
décryptage > France
Coûteux principe de précaution

Lubrizol : qui va payer l’addition pour les exploitations agricoles touchées ?

il y a 16 heures 12 min
light > People
Carnet rose
Nabilla a accouché d’un petit garçon
il y a 8 heures 13 min
pépites > Environnement
Pas désintéressés
A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine
il y a 8 heures 42 min
pépite vidéo > Politique
Islam
L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté
il y a 9 heures 51 min
pépite vidéo > Histoire
Historique
Israël : découverte d'une grande cité vieille de 5.000 ans
il y a 10 heures 21 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
On ne migrera pas vers d'autres planètes selon Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019 ; Sur Mars, Curiosity découvre les traces des dernières étendues d’eau ; Saturne a plus de lunes que Jupiter : découverte de 20 nouveaux satellites naturels
il y a 11 heures 17 min
décryptage > Santé
Perte de chance

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

il y a 14 heures 33 min
décryptage > Environnement
Mutins de Panurge

Cette épidémie de pensée magique qui se répand chez les activistes de l’environnement

il y a 15 heures 4 min
décryptage > Sport
Surhumain

Un marathon en moins de deux heures : jusqu’où pourra-t-on repousser le corps humain en matière d’exploits sportifs ?

il y a 16 heures 10 min
décryptage > Economie
Sans vision

Budget 2020, une occasion ratée

il y a 16 heures 10 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

il y a 16 heures 13 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Edito

Quand le président du nouveau monde s’inspire largement de l’ancien

Publié le 26 avril 2019
On avait décrit l’annonce de la conférence de presse d’Emmanuel Macron comme une mission impossible.
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On avait décrit l’annonce de la conférence de presse d’Emmanuel Macron comme une mission impossible.

Il est vrai que depuis son report à la suite de l’incendie de la cathédrale Notre Dame, les médias en avaient fait leur principal sujet, faisant ainsi monter un climat qui devenait progressivement anxiogène, car on savait qu’il ne pourrait satisfaire toutes les revendications exprimées à travers les multiples séances du grand débat.

Pour ce premier exercice, Emmanuel Macron a réussi une partie de son pari grâce à une aisance oratoire que personne ne lui conteste, jouant aussi au rôle du professeur qu’il affecte face à un auditoire de journalistes attentifs et plutôt disciplinés, dont les questions ont été généralement convenues. Sur le fond, sa performance ne se situe pas au même niveau, car elle reprend pour l’essentiel ce qui était déjà connu, sans que l’on perçoive le souffle qui était réclamé et espéré. Il s’est contenté de tirer une deuxième salve plus modeste après les dix milliards qui avaient été concédés, au moment de la crise ouverte des gilets jaune. Il a annoncé une baisse de l’ordre de cinq milliards de l’impôt sur le revenu pour les classes moyennes. Il a aussi fait marche arrière sur plusieurs points, notamment vis-à vis des retraités qui bénéficieront l’an prochain du retour de l’indexation de leur pension sur l’inflation au-dessous de deux mille euros, mesure qui sera étendue à l’ensemble de la catégorie à partir de l’année suivante. Il a décrété une sorte de statu quo sur les fermetures d’établissements ou de services publics dans les zones rurales, pour dissiper le malaise des régions.  A part quelques cas isolés, il n’a pas déroulé un éventail général de mesures concrètes, qui aurait aussitôt suscité la critique de ceux qui auraient pu être oubliés. Car c’est toujours au moment où l’on enregistre un léger mieux dans la conjoncture générale avec une baisse du chômage et la création de nouveaux emplois que les revendications se font plus fortes, chacun craignant de bénéficier moins que son voisin de l’amélioration de son pouvoir d’achat.

C’est dans ce contexte qu’Emmanuel Macron, qui confesse- ce qui ne peut manquer de surprendre – qu’il a mis près de deux ans pour comprendre la France d’aujourd’hui et certaines souffrances comme celles des femmes divorcées ayant des enfants à charge, a l’intention de se mettre en retrait, d’abandonner sa position jupitérienne, pour renvoyer au gouvernement, aux collectivités locales, aux syndicats une part des responsabilités qui leur incombent dans la transformation du pays. Insensiblement, on revient ainsi peu ou prou au monde d’ancien, avec la multiplication en perspective d’organismes de concertation, de missions chargées de rapports comme celle qui concerne le mode de recrutement des fonctionnaires, de créations nouvelles comme « un conseil de défense écologique pour mettre en oeuvre l’urgence climat ». Avec l’accent mis sur la décentralisation, le transfert de pouvoirs exercés par l’Etat aux collectivités. Ces dernières seront consultées sur le degré de responsabilités qu’elles entendent assumer. Une tâche délicate car il s’agira d’harmoniser des points de vue souvent contradictoires, comme l’ont montré les réunions du grand débat, et qui risquent de prendre beaucoup de temps.

On risque ainsi de s’orienter vers une France bavarde, d’autant que le chef de l’Etat a fait part de sa volonté de multiplier les occasions de dialogues citoyens. On peut s’interroger sur leur efficacité, quand on voit le peu d’avancement de certains dossiers comme celui des retraites. Attendre l’essentiel des réflexions de la base dans l’espoir de dégager un consensus démocratique alors que le développement des technologies, la multiplication des réseaux sociaux , conduisent les individus à évoluer dans un univers de plus en plus virtuel qui encourage l’affrontement plutôt que la compréhension de l’autre, risque de se traduire par d’interminables palabres, au moment où l’autorité de l’Etat devrait se manifester par des décisions réelles qui font aujourd’hui cruellement défaut.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Japon : une lueur d'espoir au milieu du chaos

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires