En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Japon : une lueur d'espoir au milieu du chaos

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

ça vient d'être publié
pépites > Europe
A contre courant
Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe
il y a 7 heures 49 min
pépites > Education
Urgence
Violence scolaire : "entre 20 et 30 incidents graves" chaque jour, selon Jean-Michel Blanquer
il y a 8 heures 20 min
pépites > International
Danger
Syrie : 800 proches de djihadistes se seraient échappés d'un camp
il y a 9 heures 13 min
pépite vidéo > International
Catastrophe
Japon : images de désolation après le passage du typhon Hagibis
il y a 9 heures 58 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

« Les sanglots longs », ou l’art et la manière de passer l’automne en compagnie des meilleurs esprits de ce temps

il y a 14 heures 12 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Connecter les habitats naturels : un véritable espoir pour sauver la biodiversité
il y a 14 heures 33 min
décryptage > Société
Monde malade

De Mickaël Harpon, au pilote de Germanwings, en passant par les tueurs de masse : la crise du sens qui ébranle le monde occidental

il y a 15 heures 4 min
décryptage > Media
Tribune

Lynchage sur les réseaux, retour sur l'affaire de la Ligue du LOL

il y a 15 heures 59 min
décryptage > France
Coûteux principe de précaution

Lubrizol : qui va payer l’addition pour les exploitations agricoles touchées ?

il y a 16 heures 1 min
light > People
Carnet rose
Nabilla a accouché d’un petit garçon
il y a 8 heures 2 min
pépites > Environnement
Pas désintéressés
A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine
il y a 8 heures 31 min
pépite vidéo > Politique
Islam
L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté
il y a 9 heures 40 min
pépite vidéo > Histoire
Historique
Israël : découverte d'une grande cité vieille de 5.000 ans
il y a 10 heures 10 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
On ne migrera pas vers d'autres planètes selon Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019 ; Sur Mars, Curiosity découvre les traces des dernières étendues d’eau ; Saturne a plus de lunes que Jupiter : découverte de 20 nouveaux satellites naturels
il y a 11 heures 6 min
décryptage > Santé
Perte de chance

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

il y a 14 heures 21 min
décryptage > Environnement
Mutins de Panurge

Cette épidémie de pensée magique qui se répand chez les activistes de l’environnement

il y a 14 heures 53 min
décryptage > Sport
Surhumain

Un marathon en moins de deux heures : jusqu’où pourra-t-on repousser le corps humain en matière d’exploits sportifs ?

il y a 15 heures 59 min
décryptage > Economie
Sans vision

Budget 2020, une occasion ratée

il y a 15 heures 59 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

il y a 16 heures 2 min
© PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
© PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
Les entrepreneurs parlent aux Français

Le grand débat. Le grand début ou la petite fin ?

Publié le 15 avril 2019
Un grand déba…llage ? Une grande dé…bâcle ? Un vrai dé…luge. Que devons nous redouter du grand débat ?
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un grand déba…llage ? Une grande dé…bâcle ? Un vrai dé…luge. Que devons nous redouter du grand débat ?

Selon les prévisions, il ne fera que des déçus, car les attentes sont telles, que les mesures qui en seront issues, ne feront que réactiver le feu des Jaunes, exciter les opposants de toute nature, puisque désormais, tout le monde est contre tout, et jamais pour rien d’intelligible, à défaut d’être intelligent. Tout le monde veut tout et surtout n’importe quoi, et plutôt son contraire. Mais le contraire du néant, c’est toujours le néant. Toujours plus d’avantages, sans penser à leur coût. Toujours plus de court terme, sans penser au lendemain. Toujours plus de cigales et si peu de fourmis. Le grand débat pourrait être la fin de quinquennat, et le début de nos « emmerdes ».

Quand chacun crie ce qu’il souhaite obtenir, sans jamais se poser la question de sa propre contribution, on comprend vite que la balance pèsera encore sur le déficit, ou punira les coupables que l’on aime tant pendre, en France. Ceux qui produisent, qui travaillent et réussissent, et qui devraient passer leur temps à s’en excuser. On souhaite qu’ils réussissent pour les autres, mais jamais pour eux, car dans une société communiste ou chrétienne, qui « communient » plutôt bien sur ce sujet, les riches seront punis de n’avoir partagé leurs richesses avec les pauvres. La seule différence c’est que le communiste met la punition à exécution sur terre, quand la religion laisse le riche dans une forme de purgatoire fiscal, de sursis d’imposition reporté après la mort. Ce qui est déjà un progrès notable pour un entrepreneur !

Il faudra donc que le Président donne un « os à ronger au peuple», afin qu’il puisse se sentir rassasié, puisque la punition de victimes expiatoires semble lui suffire le plus souvent. Même sans bénéfice pour eux. Le maintien de la volonté du retour de l’ISF, au premier rang des requêtes issues du grand débat, cet impôt qui a tant coûté à la France, par la fuite de tant d’entrepreneurs, qui ont quitté notre pays, alors qu’ils auraient pu y investir leur argent. L’ISF a coûté aux plus démunis un argent qu’ils réclament aujourd’hui. Preuve que punir ceux qui réussissent leur suffit, même si cela ne leur rapporte rien. La jalousie est plus forte que l’estomac. Paradoxe humain.

Le cerveau qui semble plus aimer le châtiment que la récompense, se contente de croire que son compte en banque et son estomac sera plus rempli, une fois le « riche » délesté d’une partie d’une fortune, qu’il n’a pourtant pas volé. Surtout quand on considère que nombre de ces « riches » viennent de milieux modestes et ne l’ont effectivement pas volé. Comme disent les Chinois « mettre le riche à la diète, ne rassasie pas le pauvre » !

Il faudra donc punir quelqu’un, le crucifier sur l’autel de la justice fiscale, une justice qui fait déjà peser 80% de l’impôt sur le revenu sur 20% de la population. Le moyen haut du panier peut-être, puisqu’on a évoqué l’augmentation des impôts pour les revenus supérieurs à 150K. Une hérésie de plus. A force de pousser le haut vers le bas, nous n’aurons plus que des pauvres sous le niveau de flottaison. L’avantage évident de cette situation sera que la jalousie sera alors rassasiée et que le communisme démocratique aura triomphé. Si ce sont ces solutions qui prévalent, alors nous entrepreneurs auront « la nausée mais les mains propres » pour dévoyer la phrase de Sartre. Si encore ce sacrifice pouvait servir à repartir à fonds sur les réformes et leur rythme. Car sans elles, la France n’aura définitivement plus d’avenir. Plus de riches, pas d’avenir. Plus de bras, pas de chocolat ! La France n’aura d’avenir que le jour où elle comprendra que l’élévation sociale doit être récompensée, la réussite encensée, et qu’un pays qui offre un espoir d’élévation sera toujours plus prospère que celui qui encense la castration de la réussite au profit de la médiocrité. Il est si facile de réconcilier la réussite de certains, qui y sacrifient tant, et la réussite collective. Il suffit qu’elle soit véritablement ouverte à tous, et que la richesse soit équitablement répartie. Non par la spoliation, mais par le contrat social. Sociétal. Les entrepreneurs y sont prêts. Et vous, les politiques ? Si prompt à sacrifier ceux qui paient vos erreurs, pour maintenir votre pouvoir. A offrir des victimes au peuple, plutôt que d’avouer vos fautes.

Le jour où chacun souhaitera enfin comprendre que la réussite d’un pays se construit sur l’association de ses forces plutôt que par l’opposition de ses corporatismes, la France pourra, enfin profiter du talent de ses citoyens, qui n’en manquent pas ! Evitons la grande déba…cle, et offrons nous un avenir radieux qui n’a pas besoin de gilets jaunes pour refléter la lumière.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Japon : une lueur d'espoir au milieu du chaos

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires