En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© RODGER BOSCH / AFP
Atlantico Business
Vous avez aimé l’aventure du bitcoin ? Vous allez adorer celle du palladium, la dernière spéculation mondiale à la mode
Publié le 02 mars 2019
Le palladium, métal très rare, est devenu l'objet le plus couru de la spéculation. Les cours s’enflamment et ça ressemble fort à une bulle comme on en a connu avec le bitcoin.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.Il est aussi l'auteur...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.Il est aussi l'auteur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le palladium, métal très rare, est devenu l'objet le plus couru de la spéculation. Les cours s’enflamment et ça ressemble fort à une bulle comme on en a connu avec le bitcoin.

Matériellement, le bitcoin et le palladium sont aux antipodes. Le bitcoin est une cryptomonnaie dont le fonctionnement reposait sur le concept de la blockchain, une construction digitale extrêmement lourde à manier, difficile à expliquer, mais dans laquelle les spéculateurs se sont engouffrés pour voir au bout de quelques années les valeurs s’effondrer avec une liquidité mal garantie. 

Le palladium est un métal précieux comme l’or, mais beaucoup plus rare que tous les métaux de sa catégorie. Depuis quatre ans, ses prix n’arrêtent pas de monter. Il a encore pris 25% cette année avec, ces jours-ci, un record à 1 568 dollars l’once. Il vaut donc 200 dollars de plus que l’or et depuis quinze jours, l’écart se creuse entre ces deux champions. 

L’or a toujours été considéré comme une valeur refuge. Depuis la nuit des temps, les hommes et les femmes de tous les continents, toutes les cultures, ont toujours recherché et accumulé de l’or.  Pour fabriquer des bijoux, pour le thésauriser comme valeur d’échange, de refuge ou de réserve monétaire, mais aussi pour l’utiliser dans l’industrie. 

Le palladium, c’est différent. On savait que ce métal était extrêmement rare, mais il ne présentait pas d’intérêt particulier. Donc on ne s’en préoccupait pas. Sauf qu’on s’est aperçu qu’il pouvait être utilisé dans l’industrie et notamment dans l’industrie automobile, puisqu’on a découvert que ce métal, intégré à des pots catalytiques pour les voitures à essence, permettait de réduire la toxicité des gaz d’échappement émis par les moteurs

Or, depuis quatre ans, c’est de la folie dans tous les pays du monde. Avant de réussir le tout électrique, on abandonne le diesel et par conséquent, on revient à l’essence propre. D’où le palladium. Après le diesel gate, l’arrivée des normes antipollution beaucoup plus strictes ont transformé le palladium en métal culte. La demande mondiale a explosé. Les investisseurs s’en sont emparés, voyant là un outil de spéculation qui pouvait monter jusqu’au ciel. Les grands producteurs comme la Chine ou la Corée du Nord ont très vite compris le profit qu’ils pouvaient tirer de ces engouements

Les spécialistes ont beau prévenir du caractère artificiel de cette envolée, en expliquant que ça retombera forcément pour cause d’innovation technologique et de transition inéluctable vers le tout électrique, les investisseurs se sont mis à vendre le placement palladium comme le nouveau bitcoin

Nouveau oui, parce que l’ancien bitcoin n’a pas fait long feu. Depuis un an, sa valeur a plongé de 80 %. Pour beaucoup, le bitcoin est mort, la bulle a explosé fin décembre 2018 et cette monnaie va redevenir l’apanage des pirates de l‘évasion fiscale et du blanchiment de l'argent sale. Mais le marché est si peu liquide qu’on peut évidemment continuer d’acheter du bitcoin, mais il faut savoir que la revente est quasiment impossible. Les particuliers ont été pris au piège. Les inventeurs du bitcoin ont d’ailleurs disparu. Bizarre !

Alors, on peut penser que le bitcoin aura toujours l’intérêt de permettre le transfert de valeur entre deux acteurs, sans l’intervention d’une banque ou d’un Etat. On peut aussi imaginer que le développement des blockchains contient une technologique inaltérable. Mais le bitcoin comme valeur de remplacement des autres monnaies garanties par des Etats et des institutions, paraît peu probable, sauf à imaginer que tous les systèmes étatiques et toutes les institutions du monde s’effondrent au même moment ou presque. 

Dans le cas du palladium, on assiste à la constitution classique d’une bulle comme avec n’importe quel actif financier. Cette bulle est gonflée par cette inquiétude qui s’est emparée de la planète toute entière sur le prochain réchauffement climatique. 

L’inquiétude est réelle. Les artisans de la bulle en profitent jusqu‘au jour où ils sauteront du train pour prendre leurs bénéfices, parce qu’on aura découvert de nouveaux gisements, qu’on aura mis au point de nouvelles technologies et que la pression technique tombera. Dans les affaires de fausse monnaie, il arrive que l‘histoire repasse les plats plusieurs fois, mais les victimes ont peu de mémoire 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
palladium, bitcoin
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
02.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
03.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
04.
Un Américain a passé un an à ne manger que des aliments aux dates de péremption dépassées, voilà les leçons qu’on peut en tirer
05.
L'homme qui ne voulait pas être le deuxième flic de France…
06.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
07.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
05.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
06.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
05.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
06.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires