En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
Mme Président
Valérie Trierweiler saura-t-elle se convertir au format PDF (Première Dame de France) ?
Publié le 10 mai 2012
La "Première Dame" fait déjà parler d'elle avec les affaires Pierre Salviac, viré de RTL pour un tweet insultant, et Julien Dray, éconduit rudement du QG de François Hollande. Pourra-t-elle continuer à rester journaliste comme elle le souhaite ?
Serge Federbusch est président du Parti des Libertés, élu conseiller du 10 ème arrondissement de Paris en 2008 et fondateur de Delanopolis, premier site indépendant d'informations en ligne sur l'actualité politique parisienne.Il est l'auteur...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président du Parti des Libertés, élu conseiller du 10 ème arrondissement de Paris en 2008 et fondateur de Delanopolis, premier site indépendant d'informations en ligne sur l'actualité politique parisienne.Il est l'auteur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La "Première Dame" fait déjà parler d'elle avec les affaires Pierre Salviac, viré de RTL pour un tweet insultant, et Julien Dray, éconduit rudement du QG de François Hollande. Pourra-t-elle continuer à rester journaliste comme elle le souhaite ?

Décidément, les craintes nourries ici et là sur le tempérament intrusif et brutal de la future « première compagne de France » trouvent à s’alimenter en peu de jours. Et déjà un surnom apparaît : Valérie Trierweiler, la « vire à gogo ».

Voilà qu’on vient d’apprendre en effet, dans les colonnes du Parisien-Aujourd'hui en France, que le pauvre Julien Dray s'est vu expulser par Valérie Trierweiler du QG de François Hollande où était organisé un pot pour la fin de la campagne. Sa faute ? Avoir convié à son anniversaire Dominique Strauss-Kahn sans prévenir les autres invités de la présence de l'ancien directeur général du Fonds monétaire international. François Hollande a échappé à ces compromettantes fréquentations grâce à Manuel Valls, piégé sur place mais qui sut prévenir à temps le candidat.

La victoire de dimanche dernier autorisait peut-être un peu plus d’ouverture d’esprit et de générosité de la part d’une personne dont on ne sait toujours pas quel est le statut officiel et qui a pourtant réclamé il y a peu au président de l’Assemblée nationale des sanctions contre un député qui s’était moqué de son nom (voir l'article dans Atlantico).

Cela ne serait pas si gênant s’il n’y avait eu au même moment la brutale éviction de Pierre Salviac de l’antenne de RTL pour un tweet malvenu sur l’intérêt de « coucher » quand on est une journaliste ambitieuse désirant devenir première dame. Cette sanction est disproportionnée. Bien sûr, rien ne démontre qu’elle ait été prise à la demande de madame Trierweiler mais le simple fait que la radio ait réagi si vite et brutalement alors que Salviac était coutumier de tweets douteux montre que les médias ont déjà intériorisé la nécessité de se tenir à carreau.

On rappellera aussi que le Canard enchaîné, dans sa dernière édition, relate le ton extrêmement sec sur lequel madame T. a rappelé à une journaliste de Paris Match que le fils de François Hollande était celui de l’ « ancien couple » et non du couple qu’il formait avec Ségolène Royal. « A quoi joues-tu ? » demandait-elle, une question un peu étrange dans sa brutalité.

Voilà, que les lecteurs se rassurent, nous ne sommes pas coutumier des rubriques people ou faits divers. Mais il ne faudrait pas que notre douce France soit, dans ses plus prestigieux palais, sujet à des accès d’autoritarisme quasi-conjugaux. Ce n’est pas le genre de beauté de notre pays, si libéral pour ses mœurs. C’est dur, la conversion au format « PDF » (première dame de France) !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
04.
A l’insu de son plein gré : le « nouveau monde » finira-t-il par faire basculer la France dans une nouvelle culture démocratique « grâce » à ses vieux travers ?
05.
Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes
06.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
07.
Vous ne croyez pas au choc des civilisations ? Intéressez vous alors au sort de l'iranienne Nasrin Sotoudeh!
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
05.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (36)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Néfertiti
- 11/05/2012 - 21:39
C'est normal qu'elle réagisse ....
Pierre Salviac :

"A toutes mes consœurs, baisez utile, vous avez une chance de vous retrouver première Dame de France ». La direction de RTL a trouvé cela intolérable, et a viré son commentateur sportif quelques heures seulement après son “twit”

Bon, si j'avais été à la place de la dame en question, je n'aurais pas apprécié non plus ....
Curieux comme l'on s'attaque toujours aux femmes ... et les hommes, "maris de", est-ce qu'on leur tiendrait les mêmes propos dans le même genre de situation : J'en doute !

miccomte
- 11/05/2012 - 17:20
Monarchie
On a pas voté pour elle, je ne vois pas pourquoi elle la raméne. Elle vient de virer Julien Dray, élu du peuple, d'un pot de fin de campagne, n'importe quoi.
Elle se prend pour la Pompadour.
mob
- 11/05/2012 - 16:57
Intéressante analyse, intéressants commentaires ...
Qui sème "le vent nouveau", récolte la haine et la mysoginie habituelle.
Je m'intérroge sur le sens des priorités d'un brillant économiste qui consacre son 1er article sur la 1ère élection majeure post "crise du siècle" à des causes si importantes. rien d'étonnant alors à trouver dans les commentaires des insultes que, malgré votre belle charte éthique, vos modérateurs semblent TOUS laisser passer. En espérant que votre Vent nouveau ne finisse pas en courant d'air nauséabond. Mais c'est sûrement la "pensée unique" qui s'offusque qu'un média se disant sérieux accepte qu'on traite les gens ainsi.