En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Délocalisations sans retour

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 2 heures 35 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 3 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 5 heures 36 sec
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 6 heures 48 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 8 heures 48 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 9 heures 35 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 9 heures 55 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 10 heures 10 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 10 heures 40 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 10 heures 52 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 3 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 4 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 5 heures 5 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 7 heures 37 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 9 heures 16 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 9 heures 41 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 10 heures 1 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 10 heures 27 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 10 heures 47 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 59 min
© Brendan Smialowski / AFP
© Brendan Smialowski / AFP
Bonnes feuilles

Mission impossible pour Steve Bannon et Reince Priebus : tenter de juguler Donald Trump à la Maison Blanche

Publié le 04 novembre 2018
Olivier O'Mahony dévoile les coulisses de la vie politique à Washington dans son nouvel ouvrage "La Galaxie Trump, L'empire du Chaos", publié aux éditions Plon. Il retrace le quotidien d'une présidence erratique et dépeint la réalité d'une Amérique partagée entre résistance et fascination face à l'"animal politique" qu'est Donald Trump. Extrait 2/2.
Olivier O'Mahony est chef du bureau américain de Paris Match depuis janvier 2009. Il a couvert deux campagnes présidentielles, en particulier celle de 2016. Il est accrédité permanent à la Maison Blanche. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier O'Mahony
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier O'Mahony est chef du bureau américain de Paris Match depuis janvier 2009. Il a couvert deux campagnes présidentielles, en particulier celle de 2016. Il est accrédité permanent à la Maison Blanche. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier O'Mahony dévoile les coulisses de la vie politique à Washington dans son nouvel ouvrage "La Galaxie Trump, L'empire du Chaos", publié aux éditions Plon. Il retrace le quotidien d'une présidence erratique et dépeint la réalité d'une Amérique partagée entre résistance et fascination face à l'"animal politique" qu'est Donald Trump. Extrait 2/2.

Trois hélicoptères militaires estampillés « United States of America » survolent à basse altitude la Maison Blanche. L’un d’eux se pose sur la pelouse, juste en face du balcon Truman : c’est Marine One, celui qui emmènera le président dans les airs. Le bruit est assourdissant. Au sol, les musclés du Secret Service ont du mal à tenir debout, à cause des rafales de vent provoquées par les pales du rotor. Ce vendredi 4 août, Donald Trump ne perdra pas ses privilèges, comme Louis XVI en 1789. Au contraire, il rejoindra ses quartiers d’été, son luxueux golf-club de Bedminster dans le New Jersey. La foule est venue nombreuse pour assister à son premier départ en vacances en tant que chef de l’État. D’un côté, il y a les « gentils » : proches et amis invités par la Maison Blanche, qui applaudissent. En émergeant, seul, du Bureau Ovale, Trump n’a d’yeux que pour eux. De l’autre, les « méchants » : cameramen et photographes, encadrés par le staff de la présidence, dont Sean Spicer, l’ex porte-parole toujours dans les murs, venu avec ses jeunes enfants blonds et bien habillés. Un journaliste hurle pour demander au président s’il va virer Robert Mueller, le procureur spécial dont l’enquête sur l’affaire russe avance à grands pas : un grand jury est en train d’être constitué, ce qui rend la procédure quasi irréversible et des mises en examen possibles. Mais Trump ignore la question. Il s’engouffre, cravate au vent, dans Marine One qui décolle quelques minutes plus tard, escorté des deux autres hélicos. « Sortez-moi de ce marécage ! » titre ce jour-là le New York Post, tabloïd trumpiste mais lucide. Jamais Trump n’aura autant mérité ses vacances. Il est tombé à 33 % d’opinions favorables au niveau national (Selon un sondage réalisé par la Quinnipiac University. Ce score de 33 % est le plus bas de l’année 2017 enregistré par Donald Trump – https:// poll.qu.edu/images/polling/us/us01172018_trends_udww76.pdf). Depuis deux semaines, l’ambiance à la Maison Blanche a tourné au Far West. Son équipe est en lambeaux. Ça a mal commencé dès les premiers jours. Tous les « anciens » de cette période-là à la Maison Blanche, démissionnaires ou poussés vers la sortie, le disent : l’intensité des conflits entre les différentes factions entourant le président sont « insupportables », me dit Steve Bannon, qui n’est pourtant pas le plus doux de la bande, mais qui, de son propre aveu, « garde un très mauvais souvenir (Entretien avec l’auteur, 20 mars 2018) » de son passage à la présidence. Ces chamailleries ont été longuement documentées, notamment par Michael Wolff, l’auteur du best-seller Le Feu et la Fureur, largement basé sur les confidences du même Steve Bannon. Mais elles sont confirmées par Reince Priebus : « Vous prenez tout ce dont vous avez entendu parler et vous le multipliez par cinquante (Chris Whipple dans son livre The Gatekeepers, op. cit) », assènet-il. Peut-être cherche-t-il à se dédouaner en renvoyant la faute à Donald Trump, parce que de l’avis général son passage à la Maison Blanche en tant que directeur de cabinet a été un échec. Mais tout va dans le même sens, à commencer par les tweets présidentiels que Priebus a tenté de restreindre et d’encadrer, en vain. Trump est incontrôlable. Ou plutôt, il a la hantise de se laisser broyer par la bureaucratie gouvernementale et le devoir de réserve qu’elle implique. En réalité, il a tout fait pour créer le chaos, en mettant sur un pied d’égalité Bannon, stratège en chef, et Priebus, chief of staff. Ce dernier est censé être le patron qui filtre tout et dit au président ce qu’il n’a pas forcément envie d’entendre. Mais Priebus a un lourd handicap : en octobre 2016, il a conseillé à Trump de quitter la campagne après la diffusion de la vidéo Pussygate (Où Trump dévoile ses talents de Don Juan en termes particulièrement salaces), dont il pensait que le candidat ne se remettrait jamais. Alors président du Republican National Committee, l’instance qui dirige le parti républicain, il a raisonné comme un membre de cet establishment que Trump abhore. Erreur de jugement, crime de lèse-majesté : Priebus n’aura jamais l’autorité nécessaire d’un chief of staff… Résultat : les sept premiers mois de l’administration Trump sont comme un bateau qui tangue. « Jamais un début de présidence n’a été aussi dysfonctionnel dans l’histoire moderne américaine (The Gatekeepers, op. cit) », écrit Chris Whipple. 

 
« Welcome to the very famous White House », lance-t-il en préambule d’une conférence de presse commune avec son hôte, le Premier ministre japonais Shinzo Abe, le 10 février 2017, moins de trois semaines après son investiture. Sourires dans les travées, face à la naïveté d’un président qui parle de l’épicentre du pouvoir américain comme s’il s’agissait d’un casino « très célèbre »… 
 
Il ne l’avouera jamais, mais il n’en menait pas large quand il a mis le pied pour la première fois dans le Bureau Ovale. Et on peut le comprendre : il a vécu et travaillé pendant près de trente-cinq ans dans le même endroit, la Trump Tower à New York, tour qu’il a conçue lui-même et qui porte son nom sur la façade. Et le voilà catapulté dans cette vieille Maison Blanche qu’il aurait qualifiée de « poubelle » auprès de ses camarades de golf (http://www.golf.com/tour-news/2017/08/02/story-behind-our-trump-golf-sto...), juste après son installation, ce qu’il a bien sûr démenti (« Fake news », a-t-il tweeté).
 
 
L’ombre d’Obama rôde encore : on peut reprocher à l’ancien président tout ce qu’on veut, mais il a donné une belle image de l’Amérique, avec sa femme Michelle qui a fait un sans-faute et leurs deux filles qui n’ont jamais défrayé la chronique. Et l’image, dans l’univers Trump, est primordiale.
 
Lien direct vers la boutique Amazon : ici
 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Délocalisations sans retour

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires