En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Les Français et les jeux vidéo

Paris Games Week : les plus accros aux jeux vidéo ne sont pas forcément ceux qu’on croit

Publié le 30 octobre 2018
Un sondage IFOP pour mon-set-up-gaming.fr souligne l'évolution du profil des joueurs ces dernières années et souligne la tendance à la "démocratisation" du jeu vidéo dans la société
Jean-Philippe Dubrulle est chargé d'études au département opinion et stratégie d'entreprise à l'Ifop. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Ifop est un institut de sondages d'opinion et d'études marketing.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Philippe Dubrulle
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Philippe Dubrulle est chargé d'études au département opinion et stratégie d'entreprise à l'Ifop. 
Voir la bio
Ifop
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Ifop est un institut de sondages d'opinion et d'études marketing.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un sondage IFOP pour mon-set-up-gaming.fr souligne l'évolution du profil des joueurs ces dernières années et souligne la tendance à la "démocratisation" du jeu vidéo dans la société

Pour retrouver l'analyse du sondage IFOP pour Mon-set-up-gaming.fr, découvrez l'article à cette adresse

« Le profil des adeptes de jeux vidéo s’est considérablement « normalisé » par rapport aux représentations qui pouvaient avoir cours il y a encore dix ans.  

 
La diffusion de masse de ce loisir, portée en premier lieu par l’essor des équipements et de l’internet mobiles (qui le mettent littéralement à portée de toutes les mains), induit logiquement une réduction progressive des clivages : on joue, qu’on soit homme ou femme, jeune ou vieux, aisé ou défavorisé, etc.  
 
C’est donc un loisir qui s’affirme comme omniprésent… et social, puisqu’une part importante des joueurs s’y adonne avec des proches, encore une fois à rebours de l’image désocialisante longtemps affublée aux adeptes de jeu vidéo.  
 
L’attitude des parents est à cet égard remarquable : non seulement ils jouent avec leurs enfants, mais ils se montrent davantage confiants dans le fait de laisser leur progéniture avec ses jeux vidéo plutôt qu’avec des appareils comme les smartphones ou ordinateurs, qui exposent les enfants aux nouveaux « risques » d’internet, ceux-ci ayant pris la place d’épouvantail longtemps occupée par le jeu vidéo, et avant lui par le jeu de rôle, etc. 
 
 Enfin, si presque tout le monde joue, il n’en va pas de même pour l’achat de jeux vidéo : celui-ci concerne une part de la population plus faible que pour d’autres produits culturels… mais une part de la population susceptible d’y investir plus d’argent. L’industrie du jeu vidéo se targue d’être la première industrie culturelle au monde. Au regard de ces résultats, la tendance n’est pas prête de s’inverser. » 
 

Cliquez sur les tableaux et les illustrations pour les agrandir 

 

 

 

 Ce sondage a été effectué pour le site mon-set-up-gaming.fr.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

03.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

04.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

07.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires