En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

03.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

04.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

05.

Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe

06.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

07.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Retraites : le gouvernement prêt à tenir mais sur quelle réforme ?

ça vient d'être publié
Sain et sauf
L'aventurier Mike Horn a été sauvé en Arctique
il y a 24 min 4 sec
décryptage > Politique
Idiots utiles

L'instrumentalisation des extrêmes gauches : une astuce des partis de droite pour gagner les élections ?

il y a 1 heure 59 min
décryptage > Société
« Il nous faut une nouvelle nuit du 4 août ! »

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

il y a 2 heures 11 min
décryptage > Insolite
Bonnes feuilles

Comment Charles de Gaulle a été envoûté par Brigitte Bardot lors de sa visite à l'Elysée

il y a 3 heures 39 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Comment la violence a envahi l'espace public face à la faiblesse de ceux qui conservent le monopole de la force

il y a 3 heures 41 min
décryptage > Economie
Liberté chérie

Joseph Macé-Scaron : "Face à la montée des totalitarismes, se passer du libéralisme est plus qu’un crime, c’est une faute"

il y a 3 heures 42 min
décryptage > Media
Censure

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

il y a 3 heures 44 min
décryptage > France
Equité générationnelle

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

il y a 3 heures 44 min
décryptage > International
Avertissement

Après les manifestations, l'Iran à l'heure du choix

il y a 3 heures 45 min
pépite vidéo > France
Violences
L'IGPN ouvre une enquête après la diffusion d'une vidéo montrant deux policiers frapper un manifestant à terre le 5 décembre
il y a 19 heures 14 min
pépites > Santé
Générosité
Téléthon : la collecte atteint 74,6 millions d'euros
il y a 46 min 57 sec
décryptage > Santé
Pouvoir du marketing

C’est établi, l’idéologie biaise nos perceptions de ce qui est sain ou pas en matière d’alimentation

il y a 2 heures 5 min
décryptage > Terrorisme
Discrétion

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

il y a 2 heures 15 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sport et la marche : ces outils précieux pour aider et guérir certains jeunes en souffrance à l'adolescence

il y a 3 heures 40 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le plan de Joe Biden face à Donald Trump dans le cadre d'une élection qui ne ressemblera à aucune autre dans l'histoire des Etats-Unis

il y a 3 heures 41 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Ces 5 tendances planétaires qui définissent notre futur climatique
il y a 3 heures 43 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Pourquoi l’Occident ne devrait pas avoir peur de la Chine

il y a 3 heures 44 min
décryptage > Histoire
Atlantico Litterati

De Gaulle chef de guerre, ou la panoplie du visionnaire

il y a 3 heures 45 min
décryptage > France
Implacable justice prolétarienne

L'Humanité se surpasse dans le comique. « Le gouvernement a fait appel à des cars privés pour briser la grève ! », s'indigne le journal. Rions un peu.

il y a 3 heures 45 min
pépite vidéo > People
Plus de peur que de mal
Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain
il y a 19 heures 41 min
© CHRISTOPHE SIMON / AFP
© CHRISTOPHE SIMON / AFP
Sport

France /Allemagne en Ligue des nations : pour être bien trempée, une amitié doit parfois l’être dans le sang de l’autre

Publié le 17 octobre 2018
La fête est terminée et la Coupe du Monde est maintenant derrière nous. La victoire hier contre l'Allemagne 2 à 1 ne doit pas faire oublier les défis à venir.
Olivier Rodriguez est entraîneur de tennis... et préparateur physique. Il a coaché des sportifs de haut niveau en tennis.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Rodriguez
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Rodriguez est entraîneur de tennis... et préparateur physique. Il a coaché des sportifs de haut niveau en tennis.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La fête est terminée et la Coupe du Monde est maintenant derrière nous. La victoire hier contre l'Allemagne 2 à 1 ne doit pas faire oublier les défis à venir.

France/Islande venait tout juste de nous faire comprendre que les confettis étaient retombés que déjà se présentait l'Allemagne, un de nos meilleurs ennemis. Enfin, ce qu'il en restait. Car la Mannschaft, victime de l'usure naturelle de ses cadres, d'un creux générationnel et des problèmes du Bayern (le socle traditionnel de l'équipe nationale), commençait à voir venir la malédiction. Inversion des tendances oblige, pour une fois, la France était favorite face à une Allemagne menacée de relégation en Ligue B de cette nouvelle bonne idée qu'est la Ligue des Nations. Ainsi, tandis que les Allemands luttent pour ne pas finir dans la voiture balai, les bleus caracolent en tête de leur groupe, Final Four de l'épreuve à l'horizon. Un équipe qui ne perd presque plus (une défaite en 22 matchs) contre une équipe qui ne gagne pas (5 défaites en 2018), voilà pour le tableau. Après avoir testé quelques non titulaires habituels pour le match précédent, (pour bien peu de satisfaction), Didier Deschamps avait décidé de débuter le match avec son équipe type, à l'exception de Samuel Umtiti, blessé. 

Le football est peut-être une drogue très puissante. En tous cas, il en a tous les effets, une extase aussi sidérante que fugace est très vite suivie par une descente particulièrement douloureuse. C'est l'évidence que nos amis Allemands se sont chargés de nous rappeler. Malins ces Allemands... Puisqu'ils ont pris les Français à leur propre piège: en alignant trois attaquants, ils procèdent par contres rapides. A la 12ème minute, une perte de balle de Pogba débouche sur une main involontaire de Kimpembe (sa série noire continue)... laquelle est sanctionnée d'un pénalty (très) sévère que Kroos transforme. Le ton est donné, la première période sera Allemande. Ils auront la possession et les meilleures occasions. Les Français, sauvés du pire par un bon Lloris mais manquant d'agressivité et de solidarité regagnent les vestiaires en pouvant s'estimer heureux de n'accuser qu'un but de retard. On imagine sans mal la causerie musclée de Deschamps. Manquant un peu de tout, son équipe avait surtout besoin d'être brusquée. Les Bleus reviennent aux affaires avec de meilleures intentions. Ils ne sont plus les uns à côté des autres, mais ensemble... et c'est par une action estampillée Atlético de Madrid que les français reviennent au score. A la 61ème, Griezmann coupe la trajectoire d'un centre hyper tendu d'Hernandez: Lucarne. Un beau but pour un grand soulagement. Le jeu devient plus vivant, l'intensité monte d'un cran et la domination devient enfin Française. A dix minutes de la fin, une nouvelle interprétation douteuse de l'arbitre accorde un pénalty au bleus. Griezmann, au four et moulin dans ce match, le met au fond sans trembler. Les Allemands, dos au mur et en cruel manque de confiance, ne s'en remettront pas.

 Une victoire donc mais des questions à la pelle. Rayon satisfactions, Deschamps est incontournable. Le coach au palmarès devenant invraisemblable a su changer le système (Mbappe passant à gauche, le bloc équipe pressant plus haut) et l'attitude de ses joueurs. On peut se demander s'il ne devient pas peu à peu le plus grand sélectionneur de l'histoire. Cette équipe lui ressemble, il en tire le meilleur. Elle refuse de perdre et affiche, en toutes circonstances, un niveau moyen le plus bas particulièrement élevé. Pour avoir autant foi en elle, cette équipe doit sacrément croire en lui. Deux autres mentions spéciales, pour Griezmann et Lloris. Le premier marquant un doublé, le second nous gardant la tête hors de l'eau quand l'équipe prenait le bouillon. Côté inquiétudes, c'est Pogba qui polarise l'attention. Trop joueur et pas suffisamment travailleur, il doit montrer bien davantage. L'autre problème concerne l'équipe dans son ensemble car le comportement à la perte du ballon en dit beaucoup sur un effectif. Pour certains joueurs, si les allers sont simples, les retours sont très compliqués.

 Il faut conclure en insistant sur la problématique de ce qui succède aux grandes victoires. La vérité d'un tournoi n'est pas celle d'un projet. LA temporalité joue: le tournoi est derrière, les nouveaux objectifs sont devant. Cette équipe, paradoxalement, gagne énormément avec une toute petite marge de manoeuvre. Dès qu'elle s'écarte de ses vertus premières (solidarité, intensité, sens du collectif) elle s'expose aux plus grandes désillusions. Elle n'a pas les moyens de se prendre pour ce qu'elle n'est pas. Régénérer, réorganiser, piquer les susceptibilités, faire bouger les lignes... tous ces principes sont nécessaires même après un triomphe. Car rester au sommet est plus difficile que d'y accéder. Maintenir le niveau d'exigence, la faim de succès et le niveau de performance, tels sont les enjeux. Deschamps le sait. Il le fera par petites touches. Rien ne doit être figé dans le sport de haut niveau, car toute stagnation est annonciatrice d'un prochain recul. Etre champions du monde (avec un effectif aussi jeune) confère une difficulté supplémentaire à un exercice déjà délicat. Sur ces deux derniers matchs, les bleus sont menés au score. Un hasard ? Nul compétiteur ne peut y croire. Nous aurons pour finir une pensée pour nos voisins Allemands. Ils sont certainement en fin de cycle et on ne voit pas très bien comment et avec qui ils vont enclencher le nouveau. Les têtes vont tomber au pays de Goethe. Une nouvelle fin du romantisme Allemand ? Ils apprendront ce soir, qu'une amitié, parfois, pour être bien trempée, doit l'être dans le sang de l'autre.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

03.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

04.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

05.

Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe

06.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

07.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Retraites : le gouvernement prêt à tenir mais sur quelle réforme ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires