En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
Mobilisation place Beauvau
Ces dossiers chauds qui attendent le nouveau duo à la tête du ministère de l'Intérieur
Publié le 16 octobre 2018
Christophe Castaner a donc été nommé ministre de l'Intérieur à l'occasion du remaniement tant attendu. Il sera épaulé par Laurent Nuñez. Leur mission s'annonce déjà d'ores et déjà délicate. En partant, Gérard Collomb a brutalement posé le décor : la loi et l'ordre doivent être rétablis en France, ou on risque la guerre civile ("hier, côte à côte ; demain, face à face").
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Castaner a donc été nommé ministre de l'Intérieur à l'occasion du remaniement tant attendu. Il sera épaulé par Laurent Nuñez. Leur mission s'annonce déjà d'ores et déjà délicate. En partant, Gérard Collomb a brutalement posé le décor : la loi et l'ordre doivent être rétablis en France, ou on risque la guerre civile ("hier, côte à côte ; demain, face à face").
 

Une sentence réaliste ? Oui : pour s'en convaincre, que le lecteur découvre les phénomènes (en grec ancien, phénomène = ce qui émerge) criminels ayant au quotidien ravagé la France de M. Macron, la première quinzaine d'octobre 2018. Liste minimale et schématique.

 
  • Chaque jour en France, des bandes criminelles s'affrontent
"Un adolescent de 12 ans tué à la barre de fer... Des guerres de bandes de plus en plus dangereuses... Des bagarres de bandes, il y en a tout le temps... Cent personnes impliquées dans une rixe entre bandes... Expédition mortelle dans le Pas-de-Calais... Rassemblement contre les violences inter-quartiers... Ces bandes d'ados qui s'affrontent jusqu'à la mort... Recrudescence des rixes à Paris... Affrontements entre jeunes d'Asnières et d'Aubervilliers...
 
  • Chaque jour en France, des policiers sont attaqués par des voyous
"Une trentaine d'individus attaquent les policiers raccompagnant une victime... Les policiers attaqués par une vingtaine d'individus... Des policiers caillassés... Les policiers pris à partie après un accident"...
 
  • Chaque jour en France, des règlements de comptes entre bandits
"Un adolescent de 17 ans blessé par balles... Fusillade dans un bar, un mort, un blessé grave... 2e mort dans la fusillade près des Champs-Elysées... Aujourd'hui, les armes sortent pour un oui ou un non... Les clients d'une pizzeria ciblés par des tirs de kalachnikov... Son doigt coupé à la machette pour une dette de 10 euros"...
 
  • Chaque jour en France, des braquages de proximité
"Braquage au couteau pour de la drogue... Braquage éclair au marteau et au couteau... Ils défoncent une banque au tractopelle"...
 
  • Chaque jour en France, la population victime des criminels
Une jeune femme violée et dépouillée en pleine nuit... Une dizaine d'agresseurs tabassent un automobiliste pour lui voler sa voiture... Le fils de Valéry Giscard d'Estaing dépouillé par deux jeunes Roms... Une sortie d'élèves annulée à cause des dealers d'héroïne... Un bus criblé de balles... Seine-Saint-Denis, les commerçants rackettés brisent l'omerta"...
 
  • Chaque jour en France, la criminalité se répand
"Le proxénétisme des cités s'aggrave... Pétition pour enrayer la violence à Melun... Voitures incendiées, cambriolages, trafics, une pétition dénonce l'insécurité"... 
Ainsi de suite, dans une France tournant à la favela dans l'indifférence officielle, le président Macron et ses proches semblant dédaigner ces ennuyeux "faits-divers". D'où, à la fin, le départ de M. Collomb qui dans ses fonctions, voyait chaque jour - en bien pire - ce qu'évoque l'échantillon ci-dessus.
 
Avis à ses successeurs (Christophe Castaner et Laurent Nuñez). Tout gouvernant est vite confronté à de multiples problèmes. Mais d'usage, il y en a un massif, plus une foule de secondaires, éparpillés autour. 
Dans la France de 2018, le seul problème de sécurité est celui des quartiers hors contrôle qui s'embrasent quand on touche à un voyou, demain à un hybride-terroriste ; quartiers ou déferle la cocaïne inondant la France ; quartiers d'où sont issus l'évadé-en-série Redouane Faïd et Redouane Lakdim, l'assassin du col. Beltrame ; où adviennent les lynchages de policiers et les attentats les visant. Quartiers où, depuis un demi-siècle, une irénique et corrompue Politique de la ville ignore le crime, la terreur et les trafics. Territoires dont tous les gouvernements successifs de la Ve République, l'actuel y compris, refusent d'admettre la dimension criminelle-terroriste. 
 
Voilà pour les territoires. Et les criminels ? Dans la France de 2015-2018, l'essentiel de la criminalité des rues (sans doute plus de 70% du total) émane d'individus issus de l'immigration ou d'étrangers et migrants hantant ces quartiers hors-contrôle où ils s'affrontent, agressent au quotidien, vendent en masse des stupéfiants. 
 
Reprenons notre liste initiale :
Qui s'entretue au nord-est de Paris et inonde de crack le métro parisien ? 
Quelles bandes sèment la terreur en France ? 
Qui sont les agresseurs des policiers et gendarmes ? 
 
Ces questions se poseront brutalement au ministre de l'Intérieur - et il devra y répondre, vite. Car maitriser ce croissant chaos criminel sera la seule mission du futur ministre de l'Intérieur. C'est à cette aune qu'il sera jugé et c'est l'exigence toujours plus forte de la population - vingt sondages récents le prouvent. 
 
Les Français (de toutes origines et localisations) ont trop entendu d'explications, de commentaires, d'oiseuses tartines sociologiques. Il ont soif de concret et d'ordre.
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Public voit un nouvel homme dans la vie de Laeticia Hallyday; Angelina Jolie veut récupérer le sien; Brigitte Macron au chevet de l’AVC de Line Renaud; Ségolène Royal & François Hollande bientôt mamie-papy; Louis Sarkozy accouche d’une ligne de mocassins
02.
Le paradoxe des sacs plastiques ou quand le remède (de leur suppression) est pire que le mal
03.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
04.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
05.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
06.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
07.
De mystérieux investissements immobiliers de Qatar Charity en France
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
05.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
06.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires