En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

04.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

07.

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

01.

Le créateur de Facebook Mark Zuckerberg harcelé

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

ça vient d'être publié
décryptage > Science
Découverte

Quand le simulateur énergétique du MIT montre qu’il demeure possible de limiter à la hausse des températures à 1,1°C sans décroissance tout en passant des énergies fossiles

il y a 38 min 25 sec
décryptage > Economie
Génération 1975

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

il y a 3 heures 26 min
décryptage > Politique
To Reforme or not To Reform

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

il y a 3 heures 45 min
pépites > Politique
Sondages
Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani
il y a 11 heures 39 min
pépites > Sport
Drapeau neutre
Exclusion de la Russie des compétitions sportives : Vladimir Poutine dénonce une décision politique
il y a 13 heures 16 min
pépites > Social
Mobilisation en baisse
Retraites : 339.000 personnes ont défilé dans toute la France en ce mardi 10 décembre, 885.000 selon les syndicats
il y a 16 heures 3 min
pépites > Politique
Grand oral
Edouard Philippe prévient qu'il n'y aura "pas d'annonces magiques" sur la réforme des retraites
il y a 17 heures 17 min
pépite vidéo > France
Heures de pointe
Grève SNCF - RATP : les images des quais bondés et de la tension entre les usagers à Gare du Nord notamment
il y a 18 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous pour un moment" de Arne Lygre : une vingtaine de personnages se croisent dans six séquences enchaînées dans lesquelles les acteurs inversent les rôles qu’ils jouent

il y a 20 heures 21 min
light > France
Réseaux sociaux
L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été l'événement le plus commenté de l'année sur Twitter
il y a 20 heures 56 min
décryptage > Terrorisme
Incompréhension

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

il y a 3 heures 18 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

il y a 3 heures 40 min
pépites > Religion
Solidarité et soutien
Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre
il y a 10 heures 50 min
pépites > Media
Justice
Discours de la Convention de la droite diffusé sur LCI : Eric Zemmour sera jugé à la fin du mois de janvier
il y a 12 heures 27 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 9 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 9 min
light > Culture
Principe de précaution pour Disney
Le prochain opus de la saga Star Wars présenterait des risques d’épilepsie
il y a 16 heures 38 min
pépites > Politique
Crise
Levallois-Perret : Sylvie Ramond, adjointe de Patrick Balkany, démissionne de la majorité municipale
il y a 18 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Soyez gentils" de George Saunders : un discours à contre-courant bien réconfortant

il y a 20 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rouge impératrice" de Léonora Miano : au XXIIème siècle, une Afrique pacifiée et prospère accueille des “Sinistrés”, descendants des colons européens

il y a 20 heures 35 min
pépite vidéo > International
Images impressionnantes
Nouvelle-Zélande : lourd bilan après l'éruption du volcan de White Island
il y a 21 heures 50 min
© ALFREDO ESTRELLA / AFP
© ALFREDO ESTRELLA / AFP
Il faut tourner la page

Retour ou recours… : à quel jeu politique Nicolas Sarkozy s’adonne-t-il ?

Publié le 21 septembre 2018
Alors que Nicolas Sarkozy avait déclaré, lors de son intervention sur TF1 du 22/03 dernier "La politique c'est fini, mais la France, ça ne sera jamais fini", l'ancien président vient de signer un discours très politique ce 17 septembre, à l'invitation du consistoire israélite de Marseille.
Diplômé de l’IEP Paris, rédacteur en chef au magazine Famille Chrétienne, Samuel Pruvot a publié "2017, Les candidats à confesse", aux éditions du Rocher. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Samuel Pruvot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diplômé de l’IEP Paris, rédacteur en chef au magazine Famille Chrétienne, Samuel Pruvot a publié "2017, Les candidats à confesse", aux éditions du Rocher. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que Nicolas Sarkozy avait déclaré, lors de son intervention sur TF1 du 22/03 dernier "La politique c'est fini, mais la France, ça ne sera jamais fini", l'ancien président vient de signer un discours très politique ce 17 septembre, à l'invitation du consistoire israélite de Marseille.

Atlantico : Comment interpréter cette "occupation du terrain" politique par un Nicolas Sarkozy qui affirme pourtant en avoir fini avec  ?

 
Samuel Pruvot : Dans certains cercles, la popularité de Nicolas Sarkozy est intacte. C’est particulièrement le cas dans la communauté juive de France. Cela explique l’enthousiasme que l’on a pu observer à Marseille où il répondait à l'invitation du Consistoire israélite, à la veille de Yom Kippour. Ce n’est pas d’abord l’intervention qui a été plébiscitée mais sa personne (même si sa défense très explicite de l'héritage judéo-chrétien est une ligne qui "paye" à l'heure du terrorisme islamiste.)
 
Une petite anecdote récente qui remonte au 4 septembre dernier quand Emmanuel Macron est venu présenter ses vœux de Rosh Hashana, le Nouvel an juif, à la communauté juive. Dans la grande synagogue de la Victoire à Paris, l’assemblée compacte attendait l’arrivée du chef de l’État. Un frémissement a traversé toute la foule et certains criaient déjà bravo en applaudissant... J’étais avec la presse, coincé dans un bas-côté, l’incapacité de voir celui qui entrait ainsi triomphalement. Ce n’était pas Emmanuel Macron qui franchissait le seuil mais bien Nicolas Sarkozy. Il faut rappeler que Sarkozy, depuis ses premiers pas politiques à Neuilly, a toujours joué la carte de la proximité avec la communauté juive (cf Le mystère Sarkozy – Samuel Pruvot, le Rocher). Il s’est présenté comme un ami de l’État d’Israël et a fait l’objet de multiples attaques antisémites. Il faut dire qu’il a un grand-père et un petit-fils juifs.
 
En ce qui concerne sa retraite politique, tout le monde a du mal à y croire. Lui en premier ! Du point de vue rationnel, me rapportait un très proche, Nicolas sait qu’il a été battu en 2012. Il mesure l’ampleur du désamour entre lui et une bonne partie des Français. Mais le principal moteur de la politique n’est pas d’ordre rationnel… Le cœur a ses raisons que la raison ignore. Quand Nicolas Sarkozy explique qu’il a une relation à la vie à la mort avec la France, il faut prêter l’oreille (même si cet avocat a l’art de plaider sa cause par opportunisme et flatter les oreilles de ses interlocuteurs.) La France, chez lui, c’est une affaire charnelle plus qu’intellectuelle. Il n’a pas vraiment de plan B. Sinon il aurait pu s’inventer une carrière européenne, s’exiler en Italie avec Carla voire aux Etats-Unis. Contrairement à l’image qui lui colle à la peau, il n’est pas un homme politique cosmopolite contrairement à un Manuel Valls qui va chercher fortune ailleurs que dans l’hexagone.
 

Faut-il y voir une perception, par l'ancien chef de l'État, que la situation politique actuelle pourrait aboutir sur le besoin d'un "recours" qu'il pourrait incarner ? 

 
Nicolas Sarkozy s’est rêvé en « homme providentiel » en 2012. Et le choc en retour a dû être immense. Peut-être est-il toujours sur la même ligne. Selon ses proches, il garde désormais le silence sur la vie politique française. Même en privé. Il entretient le mystère. Comme s’il voulait regagner une grandeur perdue lors des primaires. Il est parfaitement conscient que la droite gaulliste fonctionne ou dysfonctionne en vertu du charisme de son chef. Aujourd’hui, cette droite est complétement traumatisée par sa défaite de 2017. Pour les militants, la défaite de 2012 n’en était pas vraiment une. Elle avait quelque chose de noble - le graal était à portée de main. On ne refait pas l’Histoire mais on se console avec des ‘si’… Aujourd’hui, Nicolas Sarkozy a 62 ans. Il jouit d’une popularité extraordinaire auprès des sympathisants de droite qui le placent en tête à 83% selon un sondage récent publié par le JDD. Pour six Français sur dix, il est l’homme qui « incarne le mieux la droite ». Face aux élections européennes, LR semble partir à hue et à dia entre souverainistes et fédéralistes. Au risque de verser dans le fossé des urnes. Nicolas Sarkozy a cette autorité naturelle qui manque cruellement. Il faut un chef charismatique non pas pour choisir une ligne et exclure mais pour faire tenir ensemble des courants contraires.
 

Que peut révéler cette occupation du terrain concernant la relation entre Laurent Wauquiez et Nicolas Sarkozy alors que ce dernier occupe encore le sommet du classement de popularité auprès de l'électorat de droite ?  

 
La relation entre Nicolas Sarkozy et Laurent Wauquiez est très complexe. Ce n'est pas un mauvais remake de l'affrontement Copé/Fillon. En clair, il ne s’agit pas d’une simple rivalité politique pour obtenir un poste – si grand soit-il. Il y a ici une relation filiale épineuse entre un père spirituel et un fils. Dans l’ombre, Sarkozy continue sans doute de coacher Wauquiez. Même s’ils ne sont pas d’accord sur tout. Le principal reproche de Sarkozy à l’encontre de l’actuel chef de LR est son incapacité à rassembler. Laurent Wauquiez est clivant – une faiblesse que Nicolas Sarkozy connaît bien lui-même… Sauf que Nicolas Sarkozy avait réussi en 2007 ce miracle de fédérer toutes les trois droites : bonapartiste, orléaniste et légitimiste. Pour l’heure le miracle n’arrive toujours pas. LR ressemble de plus en plus à un grand corps malade alors que débute le marathon des élections européennes.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

04.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

07.

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

01.

Le créateur de Facebook Mark Zuckerberg harcelé

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires