En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Pas d'hommes, pas de problèmes
La saleté à Paris ? "Un problème d'éducation" pour Anne Hidalgo
il y a 1 heure 46 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Contre l'écologisme" de Bruno Durieux : Contre l'écologisme, Pour une croissance au service de l'environnement

il y a 3 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L’homme à la tête de chou" : Un hommage à Gainsbourg proche de la perfection, mais qui pèche là où on ne s’y attendait pas...

il y a 3 heures 38 min
pépites > Politique
Immigration et personnes âgées
Sibeth Ndiaye : Le débat sur l'immigration souffre de "trop de passions"
il y a 6 heures 19 min
décryptage > Société
Les yeux ouverts

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

il y a 8 heures 10 min
décryptage > Social
La chair est faible, l'esprit aussi

Etude sur les conditions de travail : pourquoi la pénibilité a changé de camp

il y a 8 heures 21 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment le nouvel Ipod touch réhabilite un support parfois jugé obsolète
il y a 8 heures 45 min
décryptage > Religion
Repentance

Abus sexuels dans l’Eglise : ce renouveau spirituel qui devrait accompagner l’appel au témoignage

il y a 9 heures 4 min
décryptage > Politique
Division des droites ?

LR face à la Convention de la droite : deux droites différentes ou deux générations ?

il y a 9 heures 20 min
light > Culture
Héritage
Plus de 12 millions de visiteurs ont participé aux Journées du patrimoine en France
il y a 21 heures 38 min
pépites > International
Rapatriement
10 000 Français bloqués à l'étranger après la faillite de Thomas Cook
il y a 2 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Le cours classique" : L'éducation continue de faire parler ... au théâtre aussi

il y a 3 heures 27 min
light > Histoire
Fiesta loki
Comment les berserkers vikings entraient en transe avant le combat
il y a 5 heures 17 min
décryptage > Société
Blindhunter

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

il y a 7 heures 31 min
décryptage > Sport
Se queda

LYON/PSG: O/1 : Grâce à Neymar, les Parisiens s'imposent sans trembler et marquent les esprits

il y a 8 heures 17 min
décryptage > Finance
Ca va tweeter

Pour Trump, la Fed et Jerome Powell n’en font jamais assez… pour compenser les effets de sa politique !

il y a 8 heures 34 min
décryptage > Société
Profit

Comment les géants du porno en ligne profitent du "revenge porn" malgré leurs dénégations

il y a 8 heures 51 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

il y a 9 heures 15 min
décryptage > Economie
En même temps

Martin Wolf 1 - Thomas Piketty 0 : ou comment comprendre les dérives du capitalisme financier sans renoncer au libéralisme

il y a 9 heures 35 min
light > Culture
Chiffres pharaoniques
1,42 million de personnes ont visité l'exposition Toutânkhamon
il y a 22 heures 10 min
© FRED DUFOUR / AFP
© FRED DUFOUR / AFP
OCDE

Pays émergents : la crise qui émerge... et les dangers qui l’accompagne

Publié le 06 septembre 2018
Après la Turquie et l'Argentine, cela est au tour de l'Indonésie, de l'Afrique du Sud, et de la Chine d'être confrontée à une crise qui est en cours de propagation. Une nouvelle menace qui plane sur une économie française déjà en cours de ralentissement.
Philippe Waechter est directeur des études économiques chez Natixis Asset Management.Ses thèmes de prédilection sont l'analyse du cycle économique, le comportement des banques centrales, l'emploi, et le marché des changes et des flux internationaux de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Waechter
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Waechter est directeur des études économiques chez Natixis Asset Management.Ses thèmes de prédilection sont l'analyse du cycle économique, le comportement des banques centrales, l'emploi, et le marché des changes et des flux internationaux de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après la Turquie et l'Argentine, cela est au tour de l'Indonésie, de l'Afrique du Sud, et de la Chine d'être confrontée à une crise qui est en cours de propagation. Une nouvelle menace qui plane sur une économie française déjà en cours de ralentissement.

Atlantico : Après la Turquie ou l'Argentine, ce sont désormais des pays comme l’Indonésie, la Chine ou l'Afrique du Sud qui semblent affectés par ce nouvel épisode d'une "crise des pays émergents" qui prend forme. Quels sont les facteurs actuellement à l'œuvre qui permettent la propagation actuelle de cette crise ? 

Philippe Waechter : La fragilité des pays émergents démarre à la mi-avril 2018 avec le changement des anticipations sur la politique monétaire US. Désormais, pour éviter de trop importants déséquilibres provoqués par la politique budgétaire expansionniste de la Maison Blanche, la Fed est obligée d'être plus restrictive. La combinaison de politiques monétaire et budgétaire expansionnistes aux USA est compatible avec une économie en récession, pas avec une économie au-delà du plein emploi. C'est pour cela que la Fed doit être plus restrictive et plus active que sous l'ère Yellen.

La conséquence est l'attente de taux courts plus élevés aux USA et un dollar plus fort. Cela se traduit par une baisse des autres monnaies. Pour la zone euro ce n'est pas gênant et même plutôt positif pour la compétitivité prix. Pour les émergents la dépréciation de leur monnaie s'accompagne de sorties de capitaux. Jusqu'alors la configuration était très favorable aux marchés de la dette émergente. Les taux US étant bas et stables, les investisseurs pouvaient investir dans la dette émergente et encaisser l'écart de rendement avec le taux américain.

Avec la remontée des taux court US cette stratégie n'est plus aussi rentable. Historiquement, l'attente d'un durcissement de la politique monétaire US se traduit toujours par un rapatriement de capitaux des émergents vers les US. L'épisode actuel n'échappe pas à cette régularité. Cela accentue la hausse du dollar et réduit la liquidité des pays émergents. Cette situation est contraignante car l'absence de liquidité provoque une hausse de taux d'intérêt. Le niveau de ces derniers n'est plus du tout une source de rendement supplémentaire mais reflète un risque fort que les investisseurs ne veulent plus prendre.

Pour les pays ayant un déficit fort de leur compte courant et un endettement élevé en dollar, la situation est vite devenue intenable. La Turquie, l'Argentine ou encore l'Afrique du sud et quelques autres se sont donc retrouvées au centre d'un véritable cyclone mais chacun pour des raisons différentes. Il n'y a pas eu franchement de contagion mais avant tout un changement de l'équilibre global qui a obligé à reconsidérer la situation de chaque pays émergent.

Quels sont les risques de voir le phénomène prendre de l'ampleur ? La trajectoire en cours peut-elle être corrigée avant une forte dégradation de la conjoncture mondiale ? 

Pour l'instant l'activité reste plutôt robuste et cela limite les risques de propagation. Les pays d'Asie notamment tiennent le choc et c'est un signal fort. En revanche pour les pays qui connaissent un fort endettement en dollar les indicateurs d'activité (enquêtesauprès des chefs d'entreprise du type Markit) s'effondrent. C'est le cas de la Turquie ou de l'Afrique du sud (il n'y a pas ces enquêtes en Argentine).  Cela va provoquer des ajustements macroéconomiques forts et pénaliser la dynamique de chacun de ces pays. Le risque est de modifier en profondeur les anticipations et les comportements.

Par ailleurs et jusqu'à présent les pays développés vont plutôt bien et sont pour l'ensemble de ces pays une source de stabilité. C'est aussi le rôle de la Chine qui continue d'avoir une croissance solide. Il ne faudrait pas qu'un choc négatif sur l'activité affecte ces pays. Ce serait dramatique pour les émergents pour qui les pays développés sont des marchés d'exportation très importants. Leur activité alors ralentirait vivement alors que les conditions financières seraient dégradées. Ce serait un risque de récession fort et une spirale négative de l'activité.

Quels sont les risques de voir cette crise en formation venir toucher un marché européen et français déjà confronté à un ralentissement économique en comparaison de l'année 2017 ? L'anxiété est-elle de retour sur le continent européen comme semble le montrer les derniers indices PMI qui indiquent un tassement de la confiance des entreprises pour les prochains mois ? 

Ces situations ne sont pas défavorables aux pays développés. Les capitaux s'y réfugient et la concurrence s'y fait moins forte en cas de crise dans les émergents. En moyenne de 1998 à 2000, la croissance de la zone Euro a été de 3.2% et celle de la France de 3.7%. Pourtant la crise en Asie battait son plein. Il faut bien séparer le risque spécifique à la dynamique européenne et sa croissance potentielle qui s'est réduite et un éventuel effet de contagion qui ne s'est pas révélé très fort par le passé.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires