En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

03.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

04.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

05.

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

06.

Pourquoi nous devrions arrêter de parler de temps d’écran pour nos enfants

07.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
décryptage > Science
Etrange...

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

il y a 9 min 18 sec
décryptage > Politique
Info ou intox ?

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

il y a 31 min 22 sec
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 17 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 14 min
pépites > Société
A toute vitesse ?
Rouen : l'usine Lubrizol pourrait reprendre partiellement son activité avant la fin de l'année
il y a 16 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "La dernière bande" : Un texte exigeant mis à la portée de tous les cœurs par un immense comédien

il y a 17 heures 32 min
décryptage > Economie
Grande fierté

L’Italie n’a pas inventé les pâtes, mais a su préserver sa sauce bien mieux que la France. Connaissez-vous vraiment l’Italie ?

il y a 17 heures 50 min
pépites > Faits divers
Drame
Toulouse : un pont s’effondre, un mort et cinq blessés
il y a 19 heures 12 min
décryptage > Economie
"Impeachable" or not "impeachable" ?

Etats-Unis : pour les marchés financiers, Donald Trump n’est pas « impeachable »

il y a 20 heures 1 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Quand le parti conservateur britannique redevient un parti de droite

il y a 20 heures 16 min
décryptage > Société
Bad choice ?

Pourquoi nous devrions arrêter de parler de temps d’écran pour nos enfants

il y a 21 heures 13 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

il y a 26 min 25 sec
light > Justice
Et golouglouglou
Pernod Ricard : des employés dénoncent une culture de la consommation de l'alcool
il y a 14 heures 32 min
light > Culture
Jackpot !
Gros succès pour le Joker qui dépasse le milliard de dollars de recette
il y a 16 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Civilizations" de Laurent Binet : Suite et fin des prix littéraires 2019 chroniqués ici : le Prix de l'Académie française, qu récompense ce conte philosophique où les Incas envahissent l’Europe

il y a 17 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sans la liberté" de François Sureau : La liberté a déjà disparu

il y a 17 heures 47 min
pépite vidéo > Politique
Bougeotte
Edouard Philippe assure que sa volonté de transformer le pays reste "intacte"
il y a 19 heures 9 min
décryptage > Economie
Combat profond

Huile de palme : comment le gouvernement profond combat l’écologie

il y a 19 heures 54 min
décryptage > Economie
Choc

Ce choc de gestion de l’Etat sans lequel la crise ouverte par les Gilets jaunes ne se refermera pas

il y a 20 heures 8 min
pépites > Politique
Réformons !
Edouard Philippe : la "volonté de "transformer" la France reste intacte dans les rangs de l'exécutif
il y a 20 heures 22 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Risques de piratages : ces 146 failles pré-installées sur les smartphones Android
il y a 21 heures 30 min
© PATRIK STOLLARZ / AFP
© PATRIK STOLLARZ / AFP
Stupeur et tremblements à l'Elysée

Remaniement post Hulot : le ciel de la Macronie est-il condamné à ne voir briller aucune autre étoile que celle du président ?

Publié le 29 août 2018
Emmanuel Macron a tenté de minimiser la décision de Nicolas Hulot de quitter le gouvernement. La forme et les circonstances de ce départ sont pour le moins inattendues.
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron a tenté de minimiser la décision de Nicolas Hulot de quitter le gouvernement. La forme et les circonstances de ce départ sont pour le moins inattendues.

Qui ne connait pas l'adage: lorsque les évènements nous échappent, feignons de les organiser ? C'est un peu ce qu'a tenté de faire Emmanuel Macron, relayé par les porte-paroles de la Macronie, après avoir encaissé le soufflet de  la démission du Ministre d'Etat Nicolas Hulot. Loin d'émettre la moindre critique ou déception sur la manière pour le moins surprenante de l'annonce, le Président de la République a tenté de minimiser le geste et mis en avant  le caractère " éminemment libre" de celui qui claque la porte du gouvernement. Tout juste si Emmanuel Macron n'a pas dit qu'il s'y attendait, venant d'une personnalité aussi originale. Aujourd'hui tous les commentateurs  affirment que ce départ était inéluctable, que Nicolas Hulot l'avait maintes fois évoqué, mais personne ne l'imaginait sous cette forme et on croyait (espérait?) que le Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire avait franchi le cap de l'été qu'il s'était lui même fixé.

En réalité Emmanuel Macron se trouve fort dépourvu face à ce claquage de porte aussi soudain que mal venu qui vient assombrir  une rentrée "difficile".  Sous ce terme générique il faut entendre difficultés budgétaires, séquelles de l'affaire Benalla à propos de  laquelle la Commission d'enquête du Sénat va poursuivre ses travaux, l'inconnue du prélèvement des impôts à la source qui tracasse les contribuables, les problèmes de pouvoir d'achat en général et la préparation des élections européennes. Et maintenant la démission du Ministre le plus emblématique du gouvernement.
 
Car si les compétences en matière d'Ecologie ne manquent pas, les personnalités qui cumulent ces qualités avec  la popularité sont rarissimes voire inexistantes. Nicolas Hulot est le seul  qui possède les qualités de vulgarisateur et la légitimité de la fonction. N'avait-il pas gagné ses galons pour avoir éveillé le souci de l'Environnement chez de nombreux Français grâce à la forte audience de ses émissions de télévision et après avoir été l'envoyé spécial pour la préservation de la planète nommé par  François Hollande dans la perspective de la COP 21 qui s'était tenue avec succès à Paris en 2015 ?  
 
Et lorsque au terme d'une longue hésitation, Nicolas Hulot avait fini par accepter in extremis l'invitation pressante  d'Emmanuel Macron  à faire partie de l'équipe gouvernementale avec le rang de Ministre d'Etat, le président nouvellement élu qui avait déjà ébauché la composition d'une équipe avec Edouard Philippe, a chamboulé  la première mouture du gouvernement : Ségolène Royal qui était pressentie (-en attendant ?) pour occuper le poste , a dû s'effacer . Elle a par la suite été récompensée en étant nommée "Ambassadrice de France chargée des négociations internationales pour les pôles Arctique et Antarctique". Mais " les grandes choses" pour lutter contre le réchauffement climatique, la réduction de la part du nucléaire, les mesures contre les pesticides notamment,  souhaitées par le candidat Macron pendant sa campagne, se sont heurtées à la Réalité , celle de l'environnement international, celle du monde agricole qui s'oppose aux écologistes sur les glyphosates, et pas seulement celle des lobbies, comme on aime le dire et écrire. Nicolas Hulot a dû se débattre dans l' univers méconnu et généralement hostile de la vie politique, et l' Ecologie a perdu le statut de " priorité nationale" pour devenir une variable d'ajustement entre impératifs économiques et politiques. Les concessions faites aux chasseurs  en sont une criante démonstration.Souvent  Nicolas Hulot  protestait , bataillait, gagnait parfois, perdait le plus souvent les arbitrages, mais se résignait, et malgré ses états d'âme, il restait ...Couvé par Emmanuel Macron qui le recevait fréquemment en tête à tête, car il redoutait que Nicolas Hulot finisse par tirer un jour les conséquences de la faiblesse de ses moyens d'action (-parler d'impuissance serait excessif ). Et aujourd'hui, voilà le Chef de l'Etat  bien à la peine : affaibli dans les sondages, privé de la seule personne dont l'étoile scintillait dans le ciel de la Macronie. Ce gouvernement est composé de personnalités compétentes;  de jeunes talents ont éclos et sont en train de se révéler (tels Sébastien Lecornu, secrétaire d'Etat à la Transition Ecologique, ou Mounir Mahjoubi, le secrétaire d'Etat chargé du  Numérique); la Ministre des Sports, Laura Flessel a  même supplanté Nicolas Hulot dans le palmarès de la popularité  ministérielle cet été . Le Premier Ministre Edouard Philippe se bat plus sur le front des chiffres que sur celui de la popularité. C'est Emmanuel Macron qui prend toute la lumière, et ...qui prend les décisions . Mais le système a ses limites et la démission de Nicolas Hulot  en est un nouveau révélateur . Au Danemark où il est en visite officielle, Emmanuel Macron a annoncé qu'il allait prendre le temps le temps de réfléchir à un remaniement. Pour  aller au delà du remplacement de Nicolas Hulot ? Pour  modifier le fonctionnement de l'exécutif et demander au Premier Ministre de s'exposer davantage ? Pour se remettre en question ?
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

03.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

04.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

05.

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

06.

Pourquoi nous devrions arrêter de parler de temps d’écran pour nos enfants

07.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires