En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 1 min 52 sec
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 1 heure 29 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 11 heures 2 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 12 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 15 heures 58 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 17 heures 36 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 20 heures 24 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 21 heures 53 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 22 heures 53 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 23 heures 43 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 1 heure 3 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 10 heures 28 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 11 heures 43 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 13 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 16 heures 8 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 18 heures 18 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 21 heures 20 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 22 heures 17 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 23 heures 11 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 1 jour 1 min
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
Evolution

Nouvelle baisse des taux immobiliers: ce que l’on doit savoir pour bien agir dans un marché de taux bas durables

Publié le 12 août 2018
Contrairement aux prédictions, les taux immobiliers ont atteint leur plus bas historique : 1.43%.
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Contrairement aux prédictions, les taux immobiliers ont atteint leur plus bas historique : 1.43%.


Atlantico : Alors que de nombreuses analyses pointait un risque de hausse des taux immobiliers, ceux-ci ont atteint 1.43%, soit leur plus bas niveau depuis février 2017. Un tel mouvement à la baisse est-il susceptible d'entraîner une poussée des achats, et donc des prix au cours des prochains mois ? 

Philippe Crevel : La baisse des taux a poussé à l’augmentation des transactions en 2017 et s’est accompagnée d’une hausse des prix. L’offre est insuffisante face à la demande aboutissant à une hausse continuelle des prix. Au cours du 1er semestre, les ménages ont diminué leurs investissements dans l’immobilier a priori non pas par rejet de la pierre mais en raison d’une insuffisance de biens compatibles avec leur budget.

Sur un an, en France, la hausse des prix de l’immobilier à la fin du 1er trimestre, était vive, soit +3,5 % par rapport au premier trimestre 2017, après +3,3 % le trimestre précédent. Cette hausse est tirée par les prix des appartements qui augmentent de 4,3 % en un an, contre 2,9 % pour les maisons. En effet, au premier trimestre 2018, les prix des logements anciens ont augmenté de 1,5 % par rapport au trimestre précédent, après +0,3 %.

Au premier trimestre 2018, la hausse des prix des appartements s’est poursuivie en Île-de-France, +5,0 % en un an, après +5,6 % (+7,3 % après +8,7 % pour les appartements parisiens). La hausse des prix des maisons franciliennes se stabilise (+2,8 % sur un an après +2,7 %). Au premier trimestre 2018, les prix des logements anciens en province augmentent sur un an de +3,1 % après +2,6 % le trimestre précédent. Mais comme en Île-de-France, la hausse annuelle est plus importante pour les appartements (+3,5 %) que pour les maisons (+3,0 %).

La hausse des prix est générale. Elle ne concerne pas que la France. Ce sont la quasi-totalité des pays de la zone euro qui sont concernés. Le prix des logements mesuré par l'indice des prix des logements a, en effet, augmenté de 4,5 % dans la zone euro et de 4,7 % dans l’ensemble de l’Union européenne au premier trimestre 2018 par rapport au même trimestre de l'année précédente. En référence au quatrième trimestre 2017, les prix des logements ont progressé de 0,6 % dans la zone euro et de 0,7 %. 

Sur cette période, les plus fortes augmentations annuelles du prix des logements ont été enregistrées en Lettonie (+13,7 %), en Slovénie (+13,4 %), en Irlande (+12,3 %) et au Portugal (+12,2 %), tandis que des baisses ont été observées en Suède et en Italie (-0,4 % chacune), ainsi qu’en Finlande (-0,1 %).

Le risque de hausse des taux est souvent présenté comme la menace principale sur l'immobilier. Pourtant, au regard par exemple de la persistance au Japon de taux proches de 0 pour une période très longue, un scénario de taux bas durables ne peut être écarté. En imaginant de telles conditions, quelles seraient les autres menaces qui pourraient toucher le secteur ? 

Les taux sont historiquement bas depuis trois ans. Leur remontée dépend tout à la fois du niveau des taux directeurs de la FED et de la BCE, des anticipations d’inflation et de la croissance. Une augmentation rapide des taux pourrait être occasionnée par une crise grave au sein de la zone euro. Le scénario le plus probable est celui d’une remontée lente et très progressive à partir du milieu de l’année 2019.

Le secteur de l’immobilier est menacé par une augmentation excessive des prix qui constitue une barrière infranchissable pour les primo-accédants et pour les ménages à revenus modestes ou moyens. Le marché immobilier risque de devenir très étroit et donc de plus en plus sensible aux variations de la conjoncture. Plus les prix augmentent, plus le risque d’éclatement brutal de la bulle ainsi formée s’accroît.

L’immobilier, et c’est peut être la volonté des pouvoirs publics, être fragilisé par l’IFI, par les contraintes bureaucratiques diverses et variées. Mais, cette politique risque de réduire l’offre de logements. Les prix ne pourront donc qu’augmenter.

Comment évaluer le ou les marchés immobiliers français actuellement ? Au delà des conditions financières, entre niveau des taux et conditions financières octroyées par les banques, les fondamentaux ne sont-ils pas négligés dans un tel contexte ? 

Il n’y a pas un marché mais une multitude de marchés immobiliers. Paris du fait de son pouvoir d’attraction internationale, de sa place économique et politique en France évolue en solitaire. Quelques grandes villes bénéficient de fortes hausses tant pour des raisons économiques que de modes. Bordeaux figure au rang de celles-ci tout comme Lyon ou Nantes. Parmi les marchés spécifiques, il faut prendre en compte les villes touristiques à forte notoriété comme Arcachon, Deauville, Porto-Vecchio ou Porticcio. Au-delà de ces villes qui connaissent ou de fortes augmentations de prix, la situation est beaucoup plus contrastée en France. Des villes confrontées à la désindustrialisation subissent des baisses de prix quand d’autres en périphérie des grandes agglomérations peuvent enregistrer des progressions rapides surtout si elles sont dotées de réseaux de transports publics. La France se caractérise par une mauvaise allocation des logements. Si dans certaines régions, une pénurie de biens immobiliers, dans d’autres, le nombre de logements vides ou vacants augmente. Cela est la conséquence de la désertification d’une partie du territoire mais aussi des contraintes administratives qui incitent les bailleurs à retirer du marché certains biens. La concentration de la population au sein des grandes métropoles provoque un manque de logements en leur sein, Ce phénomène est amené à se poursuivre encore quelques années. Certes, avec le vieillissement de la population, un nombre croissant pourrait être remis sur le marché mais ils ne seront pas obligatoirement adaptés aux besoins des ménages. La multiplication des divorces génère des décohabitations et accroit le besoin en logements de taille moyenne pouvant accueillir les familles décomposées et recomposées.

Au-delà des tendances structurelles de fonds, compte tenu de la hausse des prix, la rentabilité de la pierre a tendance ces dernières années à baisser. Une telle évolution pourrait dissuader la réalisation d’investissement locatif. Il faut souligner que malgré des avantages fiscaux conséquents, le parc locatif privé augmente peu. Les contraintes administratives et la politique du gouvernement pourraient dissuader les ménages d’investir dans la pierre. La mise en place de l’Impôt sur la Fortune Immobilière, l’augmentation des impôts locaux, les règles favorables aux locataires sont autant de freins pour les investisseurs dans la pierre. En dénigrant l’immobilier, le Gouvernement ne résout pas la crise du logement qui est une constante en France. Il faudrait mieux de revoir les dispositifs d’aide qui alimentent la hausse des prix.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires