En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© HOANG DINH NAM / AFP
Conflits
Un mariage qui dérape est aussi mauvais pour la santé que de boire ou fumer. Et ce sont des scientifiques qui le disent après une étude menée pendant 16 ans
Publié le 18 juillet 2018
Les chercheurs des universités du Nevada et du Michigan ont surveillé 373 couples hétérosexuels afin de déterminer si le désaccord sur de multiples sujets - comme les enfants, l'argent, la belle-famille et les loisirs - avait des répercussions négatives sur la santé. Ils en ont conclu qu'un mauvais mariage, avec des conflits fréquents, pourrait être aussi préjudiciable à la santé que de fumer des cigarettes ou de boire de l'alcool.
Pascal Anger est psychologue, psychanalyste, psychothérapeute, sexothérapeute, systémicien et médiateur familial.Il est également chargé de cours à Paris VII. Il est l'auteur de Le couple et l'autre, livre publié aux éditions l'Harmattan.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Anger
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Anger est psychologue, psychanalyste, psychothérapeute, sexothérapeute, systémicien et médiateur familial.Il est également chargé de cours à Paris VII. Il est l'auteur de Le couple et l'autre, livre publié aux éditions l'Harmattan.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les chercheurs des universités du Nevada et du Michigan ont surveillé 373 couples hétérosexuels afin de déterminer si le désaccord sur de multiples sujets - comme les enfants, l'argent, la belle-famille et les loisirs - avait des répercussions négatives sur la santé. Ils en ont conclu qu'un mauvais mariage, avec des conflits fréquents, pourrait être aussi préjudiciable à la santé que de fumer des cigarettes ou de boire de l'alcool.
 

Atlantico : Quels peuvent être les conflits qui nuisent à la santé ? Comment savoir si l'on se trouve dans cette situation ?

Pascal Anger : Je crois qu'il y a des conflits qui sont récurrents et sur lesquels il faut faire attention. On va d'abord se poser la question de qu'est-ce que son couple signifie. Qu'est-ce qu'ils mettent en place l'un avec l'autre. Va-ton faire évoluer le couple ou va-ton le laisser stagnant. Dans cette hypothèse, des difficultés vont naître. Si l'on ne prend pas de recul, cela peut être "dangereux" et poser des difficultés si l'on ne se remet pas en question. Dans ces cas là, cela peut devenir toxique. Le danger, c'est qu'à un moment donné, on s'empoissonne à vie. Certains couples, même séparés continuent de jouer à ce petit jeu. Cela peut durer des années. Il y a quelque chose de toxique qui peut s'apparenter à une espèce de drogue. Il y a quelque chose qui vient poser difficulté.

Maux de tête, problèmes cardiaques… Quels peuvent être les symptômes physiques ?

Si la personne qui est avec vous sans arrêts vous harcèle (boulot, désir, souhaits..), alors vous allez somatiser et vous allez être en grandes difficultés par rapport à votre corps et votre psychisme. Les symptômes apparaissent comme les maux de tête, de ventre, un manque d'empathie, fatigue chronique une lassitude et du coup une déprime voir une dépression. 

Les chercheurs ont constaté que les conflits avaient un impact plus important sur les hommes que sur les femmes. Comment expliquer cela ?

On sait que les femmes sont plus propices à demander la séparation en cas de problème. Est-ce que les hommes seraient plus fragiles quelque part dans leur couple ? Il y a une fragilité lié au fait que les hommes remettent moins en question le couple. De ce fait, ils peuvent être plus sujets à avoir des maladies que nous avons évoquées.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
05.
La Nasa envisage d'explorer la protoplanète Pallas dans la ceinture d'astéroïdes ; Osiris-Rex : deux découvertes surprenantes sur l'astéroïde Bennu !
06.
Acte 19 des Gilets jaunes : victoire sur le terrain pour le gouvernement, incertitude politique maximale
07.
Game of thrones : six trônes de fer ont été cachés de par le monde
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Citoyen-libre
- 18/07/2018 - 13:15
Et tous les matins !!!!
Nous en avons qui inventent le fil à couper le beurre. Au 19 ème siecle, lui qui n'a jamais été marié, mais qui a souffert de la mésentente de ses parents, Toulouse Lautrec écrivait déjà à propos du mariage : "un repas sans saveur qui commence par le dessert".
OLYTTEUS
- 18/07/2018 - 10:31
et la pathologie induite par la mésentente?
la vie réserve bien des surprises et faut-il rester avec un conjoint devenu
parano qui vide les comptes, accumule les "amies", bât froid sa femme et ses enfants? voilà un exemple qui rend cette analyse peu importante.
à noter que nombre de femmes de parano se suicident....