En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
Atlanti-Culture
"Dali" : ambitieux mais peu convaincant, malgré la performance de Kieffer
Publié le 06 juin 2018
Charles-Édouard Aubry est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Charles-Édouard Aubry pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Charles-Édouard Aubry est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
THEATRE
Dali
Un spectacle de la compagnie Fahrenheit 451 
Texte et mise en scène: Christophe Gauzeran
Avec Philippe Kieffer et Christophe Gauzeran
 
 
 
INFORMATIONS
Théâtre des Mathurins
 
Du mardi au samedi à 19h - le dimanche à 15h 
Jusqu’au 19 août
Réservations : 01 42 65 90 00
 
 
RECOMMANDATION
 
A LA RIGUEUR
 
 
 
THEME
 
Qui ne connaît pas Dali ? Mais qui
 connaît vraiment Salvador Dali ? L’homme, l’artiste, sa vie, ses obsessions et ses tourments …A travers ce spectacle, Dali tente de s’expliquer, se justifier parfois, en exhibant la mécanique intérieure de l’un des artistes modernes les plus connus et les
 plus controversés. Un long monologue illustré de quelques vidéos et tableaux, ponctué d’interventions d’un “intervieweur” qui tente de l’aider à mettre de l’ordre dans cette confession intime et pléthorique.
 
 
 
POINTS FORTS
 
1/ Philippe Kieffer "est" Dali. Avec un physique proche de celui de son sujet, il adopte l’accent et le phrasé si caractéristique du natif de Cadaqués. On oublie vite la performance pour ne plus voir que le “maître”, se racontant et s’auto-parodiant avec une gourmandise palpable.
 
 
2/ Le spectacle, et c’est là son principal mérite, ouvre une porte sur la vie et l’oeuvre protéiforme de Dali. Il questionne, éveille la curiosité et donne envie de courir chez son libraire acheter une biographie pour tenter de comprendre comment il s’est construit et développé jusqu’à la
 caricature.
 
 
3/ Sur un grand écran disposé au centre de la scène, alternent quelques vidéos éclairant le cheminement de Dali et un petit nombre de tableaux, avec présentation des assemblages qui ont présidé à leur construction.
 
 
 
POINTS FAIBLES
 
1/ On ne sait pas trop quel est le but de la pièce : conférence, plaidoyer pro-domo, documentaire, interview, introduction à l’oeuvre ? La construction et le déroulement  du spectacle ne choisissent jamais et cette absence de finalité nous laisse perplexe.
 
 
2/ La mise en scène minimaliste s’ajuste mal avec le personnage légendaire, foisonnant et exubérant du divin maître. Le rôle  de “l’interviewer”, interprété par l’auteur, s’intercale difficilement entre les longs monologues de Dali.
 
 
3/ Au final, si Dali est un sujet passionnant et justifie qu’on lui consacre une pièce, il mérite plus d’originalité, de fantaisie, voir d’excentricité.
 
 
 
EN DEUX MOTS
 
Dali intrigue, fascine, irrite sans que l’on sache toujours pourquoi. On pourra puiser dans cette “introduction” à l’homme et à son travail, des éléments de réponse. Et des envies d’en savoir plus sur cet artiste mystérieux que la pièce ne fait qu’effleurer. Un paradoxe certes éminemment dalinien...
 
 
 
UN EXTRAIT
 
“Je suis un surréaliste total qu'aucune censure, aucune logique n'arrêtera jamais! Aucune morale, aucune peur, aucun cataclysme ne me dicte ma loi. La suprême folie n’est-elle pas de voir la vie telle qu’elle est et non telle qu’elle devrait être ».
 
 
 
L’AUTEUR
 
Si le texte de Christophe Gauzeran empreinte à la dialectique et la rhétorique daliniennes, il est difficile de démêler ce qui appartient à Dali ou non dans ce texte. Et on se pose la question : qui est réellement l’auteur de quoi?
 
Christophe Gauzeran est comédien de formation, titulaire d’un DEA d’études théâtrale,  enseignant et animateur d’ateliers de théâtre.
 
Il a fondé la compagnie Fahrenheit 451 en 2004, qui a notamment créé La Strada, d’après Fellini, et Don Quichotte. 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Dossiers
2444 Articles
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
L'ancien garde du corps de Lady Di s'inquiète pour la sécurité de Meghan Markle
05.
Grand Débat à Souillac : le Président qui mouillait sa chemise (jusqu’à risquer de la perdre ?)
06.
"Il entend, mais il n'écoute personne" : les conseillers de Macron sont au bout du rouleau
07.
10% des oeuvres d'art de l'Etat portées disparues
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Et la raison pour laquelle les Allemands commencent sérieusement à s’inquiéter d’un Brexit sans deal est…
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
05.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
06.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires