En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 11 heures 35 min
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 12 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 15 heures 35 min
pépites > Santé
Médicaments efficaces ?
La chloroquine, un traitement contre le paludisme, pourrait-elle être efficace contre le coronavirus ?
il y a 16 heures 37 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Coronavirus : le patient français décédé à Paris était un enseignant dans l'Oise
il y a 17 heures 47 min
décryptage > International
Echelle planétaire

Le Coronavirus redistribue les cartes mondiales

il y a 19 heures 4 min
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 19 heures 35 min
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 20 heures 23 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 21 heures 18 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 21 heures 35 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 12 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 15 heures 16 min
light > Culture
Réforme majeure
Académie des César : la productrice Margaret Menegoz est nommée présidente par intérim
il y a 15 heures 50 min
pépites > Education
Faits religieux à l'école
Mobilisation de soutien envers l'instituteur de Malicornay, Matthieu Faucher, suspendu pour prosélytisme après avoir utilisé des textes de la Bible
il y a 17 heures 15 min
décryptage > Religion
Moyens d'action

Lutte contre l’islam radical : comment le Maroc articule moyens sécuritaires et réponse "idéologique"

il y a 18 heures 47 min
décryptage > Environnement
WikiAgri

Salon de l'agriculture : ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

il y a 19 heures 18 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 20 heures 16 min
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 20 heures 48 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 21 heures 31 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 22 heures 27 min
© Reuters
© Reuters
Le pire évité ?

Plan Borloo : le réflexe salutaire d’Emmanuel Macron pour la politique de la ville ?

Publié le 21 mai 2018
Le président de la République a reporté sine die la présentation du plan Borloo pour les quartiers dits "populaires". Ses 50 milliards d'euros de budget n'auraient pas résolu le problème principal de ces zones de non-droit : l'insécurité.
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président de la République a reporté sine die la présentation du plan Borloo pour les quartiers dits "populaires". Ses 50 milliards d'euros de budget n'auraient pas résolu le problème principal de ces zones de non-droit : l'insécurité.

Fin avril 2018, écrasants comme l'artillerie impériale à Iéna, les médias Niel-Drahi lancent l'offensive, à coup de dithyrambes à faire rougir Kim Jung-Un, ou plutôt Jean-Louis Borlo. Le Monde : "L'espoir renaît dans les quartiers...Maires et associatifs de banlieues ne jurent plus que par lui...Le père de la rénovation urbaine... Notre  dernier espoir". L'Obs renchérit : "Inimitable Jean-Louis Borloo... La conjoncture le porte". Pour l'unanime Pravda-des-milliardaires, les banlieues sont sauvées, les Quartiers Prioritaires, naguère sinistres coupe-gorge, deviendront les fraternels émules de la Silicon Valley... 

Certes, M. Borloo n'avait pas vraiment électrifié l'Afrique - mais pour électriser ces médias, carton plein - car voici le grandiose avenir de son plan "Faire revenir la République dans les quartiers... Vivre ensemble, en grand... Reconstruire l'épopée des banlieues... Réconciliation nationale de la République et des banlieues...". Pas moins. 

Se méfiant de la meute médiatique, sans doute aussi du plutôt défraîchi M. Borloo, le président Macron, à l'ultime minute, a flairé un loup. Un gros, genre Chien des Baskerville. Car que se passe-t-il vraiment dans ces Quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) ? Le plan Borloo peut-il y restaurer la loi et l'ordre ? Tels sont les points développés ci-après.

Dans les QPV de 2018, la guérilla urbaine

Avril 2018 : Bagnolet (93), quartier Gallieni-La Capsulerie (guerre de gangs) : "En trois semaines, quatre blessés par balles, des dizaines de voitures incendiées",

Avril 2018 : Roubaix, quartier de l'Epeule. Énième bandit blessé par balles "des armes de gros calibre y circulent... Un huissier y trouve un pistolet-mitrailleur et 150 munitions",

Avril 2018 : Toulouse, Le Mirail. "Des carcasses de voitures parsèment les parkings...L'odeur de brûlé suffoque... Un commissariat et des véhicules de police pris pour cible...",

Avril 2018 : Stains (93). "Devant le lycée Maurice Utrillo les jeunes essuient menaces et coups de marteau...une prof' d'économie fait cours, une mare de sang devant sa porte... Ce matin, de trouille, un ado de 16 ans s'est fait pipi dessus",

Avril 2018 : Echirolles, quartier La Luire-Viscose, un dealer local "connu pour violences avec arme" est arrêté. Chez lui "Une kalachnikov et cinq autres armes, 94 kg de résine de Cannabis 5 kg d'herbe, 1,4 kg de cocaïne, 390 cachets d'ecstasy, 35 000 euros en espèces".

Avril 2018 : Lyon - La Duchère. La police démantèle un gros point de deal (10 000 euros par jour). Dans les escaliers, les voyous ont "monté des barricades de caddies et vendent à travers les grillages, ainsi protégés de la police". La narco-milice du quartier incendie ensuite la bibliothèque municipale, énormes dégâts. 

Côté bienséance, dans ces QPV, "les lesbiennes sont invisibles" et "être gay en cité est un drame". Si vous révélez être homo, demande un journaliste ? "C'est la mort" lance, blême, son interlocuteur.  Ce, partout en France dans les QPV, toute l'année.

Mais les habitants des QPV, que veulent-ils ? Toulouse : ceux du Mirail parlent de "zones de non-droit"... "On est pris en otage... Les dealers squattent les immeubles". Le maire PS de Bagnolet : "nous, des rapports, on en a déjà connu pour la politique de la ville". Il lui faut "plus de présence policière". Etude sécurité de l'ONDRP (avril 2018) lamentation des habitants des QPV : économie souterraine... trafics de drogue... incivilités au quotidien... Conclusion : "Les habitants de ces quartiers, premières victimes de la délinquance et du délitement du lien social, demandent plus de police".

Plan (s) Borloo : le précédent.

Le plan Borloo initial concernait le renouvellement urbain. Facture basique, 50 milliards d'euros. Plus les milliards d'autres ministères soumis au racket QPV, on est à 90 milliards. Le tout dépensé sans qu'un ghetto ne disparaisse, sans nul retour à la loi et à l'ordre. En vingt ans les quartiers hors-contrôle ont doublé.  Parfois, comme un éclair dans la nuit, la réalité des chiffres apparaît (Républicain lorrain, 18/04/18) : "Sur l'agglomération de Nancy, 530 millions ont été injectés dans les cités. Démolir la Tour des Tilleuls à Uckange (repaire de dealers) a coûté 17 millions d'euros". Le coupe-gorge de Toulouse Le Mirail "La rénovation urbaine a bien eu lieu, les immeubles rénovés sont légion". Désormais, vu les incivilités, dégradations, jets d'ordures, etc. "les bailleurs HLM (de Seine Saint-Denis) doivent fonder leur police assermentée".

Plan Borloo nouveau

Feu d'artifice, concours Lépine ou trip-LSD d'un travailleur social trotskiste, tout à la fois. Budget : (encore) 50 milliards d'euros.

- Une "académie des leaders" (après les bandits bien logés, les voyous diplômés),

- Une pittoresque "juridiction pour sanctionner l'inaction",

- Une (plus inquiétante) "nouvelle armée de la République solidaire", 

Sinon, ce ne sont que "propositions décoiffantes, cités éducatives et campus numériques" ... Frais de la princesse, voyages extra-scolaires... petits déjeuners - déjeuners à l'œil... 30 000 places de crèches.

Mais à la fin, d'où viennent cette exubérante imagination et prodigalité de Borloo & co. ? Dans son 13 h du 7 avril 2011, un lapsus de la parfois cruelle Elise Lucet nous éclaire. Elle y annonce un prochain invité, "Jean-Louis Bordeaux... Euh... Borloo". Eurêka ! Les maires... La chaleur communicative des banquets... Seul espoir désormais, que les Géo Trouvetout du néo-plan Borloo retournent à la Vittel. Et le président Macron, à une conception réaliste du seul problème que connaissent à vrai dire les QPV : la sécurité.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gerint
- 21/05/2018 - 22:32
Macron s’est joué de Borloo
Il a simplement fait de la politique en se servant de l’image de Borloo sur son aile gauche mais sans doute jamais cru que Borloo donnerait un plan non délirant.
pierre de robion
- 21/05/2018 - 19:03
Aujourd'hui plus qu'hier....
Pour avoir entendu une fois, il y a quelques 25 ans Borloo présenter son projet d'aide à la personne, je me suis dit "ce gars hallucine." Pourquoi? je n'en savais rien à l'époque car trop naïf"!
Liberdom
- 21/05/2018 - 14:06
Encore !
Le clodo Borloo (prononcez Borlou comme Mister Magoo) a sorti un énième plan du pichet qui lui tient lieu de cervelle. Et comme d'habitude il propose de dépenser un tas de fric dont il n'a pas le premier euro. Même en Afrique ils n'en veulent plus.