En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

03.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

04.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

05.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

06.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 9 heures 54 min
pépites > International
Changement de discours
Opération militaire turque en Syrie : la Chine appelle Ankara à mettre un terme à son intervention contre les kurdes syriens
il y a 11 heures 8 min
pépites > Economie
Taxes
Bruno Le Maire se dit favorable à l’instauration d'une taxe européenne sur les carburants des avions et bateaux
il y a 12 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Rouge" de John Logan, mise en scène par Jérémie Lippmann : Ceci n’est pas un texte

il y a 13 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le mystère Abd el-Kader" de Thierry Zacone : Un livre savant pour les spécialistes de l’Islam et de la Franc-maçonnerie

il y a 14 heures 12 min
décryptage > Terrorisme
Dysfonctionnement

Attaque à la Préfecture de police : critiquer les dérives de l'islam est une question de responsabilité pour les musulmans de France

il y a 16 heures 58 min
décryptage > Culture
Asia Now

La scène artistique asiatique en plein boom s’expose à Paris

il y a 17 heures 12 min
décryptage > Economie
Étouffement

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

il y a 17 heures 24 min
décryptage > Economie
A rebours

Le nombre de catastrophes naturelles meurtrières n’a cessé de diminuer (et leur impact sur l’économie mondiale avec)

il y a 18 heures 7 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Disney, Apple, Warner et Amazon partent à l’assaut de Netflix

il y a 18 heures 41 min
light > Insolite
Surprise !
Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours
il y a 10 heures 30 min
light > Santé
En pleine forme
Le nouveau doyen des Français a 110 ans
il y a 11 heures 48 min
pépites > Europe
At last!
Brexit : Paris dit espérer un accord dès "ce soir"
il y a 12 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint : l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 14 heures 4 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 14 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 37 min
décryptage > Société
Inutile

Scolarité obligatoire à trois ans : une réforme inutile et coûteuse

il y a 17 heures 6 min
décryptage > International
Game over

Kurdes : et comme dans Le Train sifflera trois fois, le shérif fatigué jeta son étoile...

il y a 17 heures 23 min
décryptage > Environnement
Clash

Vers un clash entre mesures environnementales et libertés individuelles

il y a 17 heures 55 min
décryptage > Santé
Remue-ménage constant

Comment le monde est devenu de plus en plus bruyant sans que notre corps ne sache s’y adapter

il y a 18 heures 16 min
décryptage > Religion
Quelques précisions...

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

il y a 18 heures 44 min
Bonnes feuilles

Et seule la Tour Eiffel devînt digne de Neymar : le jour où le Brésilien commença à être l'attraction principale de toute un pays

Publié le 02 mai 2018
Qui se cache derrière l’homme qui valait 222 M€ ? Le joueur le plus cher de la planète, Neymar Junior, 25 ans, est devenu une star planétaire. Il se déplace en jet-privé et fréquente le gratin. Mais le numéro 10 du PSG a longtemps connu une autre réalité, celle qui colle aux semelles de millions de Brésiliens. Extrait de "Neymar, le prince du Brésil" d'Eric Frosio, aux éditions Solar (2/2).
Éric Frosio, correspondant de L’Équipe et de RTL au Brésil, vit à Rio. Il a suivi les tout premiers pas de Neymar dans le football bien avant que le Brésilien ne devienne une star.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Frosio
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Frosio, correspondant de L’Équipe et de RTL au Brésil, vit à Rio. Il a suivi les tout premiers pas de Neymar dans le football bien avant que le Brésilien ne devienne une star.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Qui se cache derrière l’homme qui valait 222 M€ ? Le joueur le plus cher de la planète, Neymar Junior, 25 ans, est devenu une star planétaire. Il se déplace en jet-privé et fréquente le gratin. Mais le numéro 10 du PSG a longtemps connu une autre réalité, celle qui colle aux semelles de millions de Brésiliens. Extrait de "Neymar, le prince du Brésil" d'Eric Frosio, aux éditions Solar (2/2).

Zinédine Zidane avait eu droit à l’Arc de triomphe après son doublé en finale de la Coupe du monde 1998. Pour l’arrivée de Neymar au Paris Saint-Germain, c’est la tour Eiffel, parée de rouge et de bleu, qui a souhaité la bienvenue au Brésilien. Après avoir dépensé 222 M€ d’indemnité de transfert, le président Nasser al-Khelaïfi pouvait bien offrir le plus prestigieux des monuments parisiens à sa nouvelle tête de gondole… Avant d’être « ébloui » par cet hommage, le trente-septième Brésilien de l’histoire du club a d’abord été présenté aux médias du monde entier puis aux fans du club parisien. Il est 13 h 37, vendredi 4 août, quand l’auditorium du Parc des Princes voit enfin débarquer ce « nouveau Messi » que le président du PSG promettait depuis longtemps. Face à plus de trois cents journalistes, Neymar, impeccable dans son costume noir, s’installe aux côtés de Nasser al-Khelaïfi. Il adresse un clin d’œil complice à sa famille et un petit signe à Maxwell, coordinateur sportif, Jean-Claude Blanc, directeur général, et Antero Henrique, directeur sportif, tous installés au premier rang. Pini Zahavi n’est pas très loin. Après les échecs de 2010 (avec Chelsea) et 2016 (avec Manchester United), l’ancien journaliste devenu agent a enfin réussi son coup. L’Israélien de 74 ans, qui aurait touché 12 M€ de commission, observe le cirque médiatique se mettre en branle, l’air satisfait. Après quelques applaudissements pour saluer l’arrivée de la recrue la plus chère de l’histoire, une salve de questions, dans toutes les langues, lui est soumise. Calmement, Neymar évoque sa volonté de devenir le numéro 1, son départ du Barça qui a été « la décision la plus difficile de [sa] vie », l’argent « qui n’a jamais été une source de motivation », avant de conclure par ses objectifs, aussi démesurés que ceux de ses nouveaux patrons : « Je veux faire l’histoire du PSG. L’écrire. Notre plus grand défi, maintenant, c’est la Ligue des champions. Mais on veut gagner tous les titres possibles et ne rien laisser de côté. » Quarante minutes plus tard, la star enlace sa mère, puis son père, avant de quitter l’auditorium pour rejoindre la pelouse du Parc des Princes. Il en hume l’atmosphère avant de se livrer à son premier shooting photo avec le maillot qui sera bientôt floqué du numéro 10, « légué » par Javier Pastore.

La suite sera beaucoup plus bruyante. En sortant du stade pour saluer la foule présente déjà depuis quelques heures, Neymar se retrouve face à trois cents membres du collectif Ultras Paris, déchaînés, qui craquent des fumigènes et qui chantent à la gloire de leur nouvelle coqueluche. Certains ont déjà le maillot jaune Brésil sur le dos. À la boutique des Champs-Élysées, il s’en vendra 10 000 en seulement quelques heures. La folie Neymar peut débuter ! Elle se prolongera le lendemain, dans le cadre du match PSG-Amiens. Pas encore qualifié, le Brésilien se contentera d’un tour d’honneur sous les yeux des fans qui l’acclament de plus belle quand il lance un « Ici, c’est Paris », en français dans le texte. C’est donc depuis les tribunes qu’il assiste au premier match de Ligue 1 de la saison. Encore un peu timides, les hommes d’Unai Emery se contentent d’une petite victoire (2‑0), grâce à des buts de Cavani et Javier Pastore. C’est huit jours plus tard que le numéro 10 réalise ses débuts, à Guingamp, au cœur de la Bretagne. L’événement devient planétaire et le Roudourou « the place to be ». Le match, diffusé dans 183 pays, est évidemment visible au Brésil, qui interrompt la diffusion d’un match de championnat pour ne pas rater les débuts de Ney. Dans un match où il se sait scruté par tous, « le joueur le plus cher de l’histoire » est plutôt relax. Déjà en jambes, il enchaîne les beaux gestes : petit pont, déviations en une touche de balle, raids solitaires, passes lasers… La recrue fait le show, sans trop en rajouter. À force de mettre le feu dans le camp guingampais, il voit Ikoko marquer contre son camp (52e ). Il adresse ensuite une passe décisive magnifique à Cavani (62e ) avant de clore lui-même la marque (0‑3, 82e ). « Il est capable de tout faire ! C’est un privilège de jouer avec Neymar », se félicite alors Thiago Motta.

Extrait de "Neymar, le prince du Brésil" d'Eric Frosio, aux éditions Solar 

"Neymar, le prince du Brésil" d'Eric Frosio

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

03.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

04.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

05.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

06.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Hypatie
- 03/05/2018 - 09:50
Au temps pour moi
"d'orthographe"
Hypatie
- 03/05/2018 - 09:47
Deux fautes d'orthographes
Deux fautes d'orthographes rien que dans le titre ...