En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Pixabay
Les entrepreneurs parlent aux Français
Intelligence artificielle et intelligence tout court. Passer du rapport à l’action
Publié le 24 avril 2018
Nous avons raison de privilégier un mode de vie qui donne autant de place à la vie personnelle. Mais cela vient avec un prix, et ce prix nous ne pourrons bientôt plus le payer si nous continuons à enrichir les autres en contrepartie d’un confort temporaire.
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nous avons raison de privilégier un mode de vie qui donne autant de place à la vie personnelle. Mais cela vient avec un prix, et ce prix nous ne pourrons bientôt plus le payer si nous continuons à enrichir les autres en contrepartie d’un confort temporaire.

Dans cette France qui se plaint sans cesse de la baisse de son pouvoir d’achat, de sa pauvreté rampante, je suis toujours amusé de la désertification de la capitale à l’heure des vacances scolaires. Les Parisiens auraient-ils tous accès à des chèques de vacances ? De luxe ? Car la plupart des Club Med et destinations 4 et 5 étoiles affichent complet. Nous serions fainéants, mais productifs et aussi pauvres, mais « serial vacanciers ».  Du coup, comme je ne prends pas de congés, je vais quand même m’offrir des vacances éditoriales en m’offrant le luxe d’une petite tribune pour cette semaine !

Nombres de sujets se bousculent aux portes de l’actualité ces dernières semaines. L’affaire Facebook, sur laquelle j’ai eu le plaisir de vous offrir mon avis la semaine passée dans ces mêmes colonnes. Fausse affaire pour moi, sachant que nous offrons nos données à Facebook, gratuitement, et que je ne vois aucune raison de lui en vouloir d’en faire ce qu’il souhaite, car pour lui reprocher quelque chose à la fin, il faudrait que nous lui ayons fait promettre quelque chose au début !

Puis nous avons eu coup sur coup, le rapport sur la responsabilité sociétale des entreprises, remarquable de mesure, d’équilibre, de bon sens, même si l’aspect digital est encore insuffisamment abordé, et un autre rapport, sur l’intelligence artificielle. Et enfin, l’arrivée prochaine, de la RGPD, qui permet à tous les consultants de la terre, de spammer nos messageries, avec un moutonnisme déconcertant, le séminaire qui vous apprendra tout sur ce non événement.

Que pouvons nous tirer comme conséquences sur l’état du Monde et celui de la France et de l’Europe ? Sur l’avenir qu’il nous réserve et notre capacité à rester « fainéant mais productif et « serial » vacanciers » ?

J’analyserai les choses de cette façon :

En préambule, nous sommes des enfants gâtés, et il va falloir nous remettre en cause. Vite. Nous avons raison de privilégier un mode de vie qui donne autant de place à la vie personnelle. Mais cela vient avec un prix, et ce prix nous ne pourrons bientôt plus le payer si nous continuons à enrichir les autres en contrepartie d’un confort temporaire. Il va falloir nous réveiller et comprendre, que donner en permanence nos données en dehors de l’Europe, nous condamne à nous offrir à un système qui laisse moins de place au temps personnel. C’est bien d’utiliser Google à 92%, FB au quotidien, pas de mal à cela sur le principe. Mais il nous faut très vite inventer les champions français, qui nous permettrons d’enrichir nos économies plutôt que de nous contenter des miettes. Nous devenons des mendiants. De luxe. Par aveuglement. La presse rouspète et reçoit une obole, un jour de Google, un centre de recherche le lendemain d’un Amazon. Ce n’est pas sérieux. A viser petit, nous finirons nains.

Les rapports c’est bien. C’est la preuve d’une prise de conscience. Je trouve même cela impressionnant. On ne mesure pas assez la vision puissante du président de la République. Il a compris, c’est clair. Mais saurons nous en tirer les conséquences et passer à l’action. Une action à la mesure des rapports.

Sur la santé, l’un des sujets clés de la domination mondiale, la France a tout. Sur le papier, nous sommes les Rois. Mais en fait nous avons tout, comme au tiercé, dans le désordre et en ordre séparé, et nous n’aurons rien. Nos  données sont enfermées dans des « dossiers » séparés, souvent dans des formats inexploitables, tenus par des organisations qui ne se parlent, ni personnellement, ni informatiquement, le tout sous la haute surveillance de la CNIL, pour qui l’intimité nécessaire de la donnée, l’emporte sur l’avenir de la France. En clair, nous avons tout, mais rien. Comme tous les enfants gâtés, nos jouets sont en désordre et mal entretenus. Nous ne pourrons rien en faire. Surtout avec 1.5mds !! Une paille face à l’investissement nécessaire et à ce que mettent nos concurrents.

Sur la société, nous avons compris que l’Etat ne pourrait plus faire, trop endetté, et que les sociétés devront prendre une partie de la tâche. Mais comment ? Doivent-elles le faire pour s’excuser de faire encore du profit, comme le titrait de façon démagogique Le Monde il y a quelques semaines ? Ou le faire, pour que tous ensemble, nous nous levions non pour Danette, mais pour l’avenir. Un avenir basé sur un modèle qui ne soit ni Chinois, ni Américain, même si nous devrions nous inspirer de certaines de leurs méthodes et succès, pas par dogmatisme ou « xénophobie » bien entendu, mais pour faire entendre une voix différente. La nôtre. Un avenir se construit sur une colonne vertébrale, ou plutôt, une ADN, seule capable de fournir à chacun une voie qu’il reconnaisse comme sienne, familière. Retrouvons notre ADN et injectons là, dans un modèle numérique. Vite.

Profitons des congés pour réfléchir. Et penser autant à notre avenir, qu’aux prochaines vacances. C’est le prix à payer pour que cette habitude française puisse rester notre charme le plus agréable. Arrêtons le selfie, tourné vers le nombril et regardons au delà, c’est à cet endroit que se situe notre futur.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
02.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
03.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
04.
Et si le Rassemblement National était en train de faire un bien mauvais coup à l’euro en renonçant à exiger que nous en sortions ?
05.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
06.
Iran, pourquoi la menace d’une intervention militaire brandie par John Bolton pourrait marcher
07.
Gérard Larcher, l'Homme qui tient tête à Emmanuel Macron et ...à Laurent Wauquiez
01.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Le Royaume-Uni se prépare à un Brexit sans accord et ne voit plus comment arrêter cette chronique d’un chaos annoncé
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Littéralement explosif : le sondage exclusif qui montre que la condamnation de la violence par les Français... baisse (et que le nombre de ceux qui disent la comprendre augmente)
06.
Inégalités : la France est allée au maximum de ce que la redistribution fiscale permettait. Voilà ce qui pourrait être fait désormais
07.
Robots payeurs : mais que s’est-il vraiment passé sur la cagnotte de soutien aux policiers ?
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
04.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
05.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
06.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Si la France vit un moment révolutionnaire (et voilà pourquoi c’en est bien un), quelle stratégie politique pour éviter le chaos et en sortir par le haut ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
kelenborn
- 24/04/2018 - 15:14
la c'est le bouquet
Outre l'image: lisez Jacquet et vous imaginez Gérard au comptoir du café des sports ; 5 ricards dans le nez: "hein, on a tout, de quoi qu'ils se plaignent, merde , au boulot,pis y en a marre des grèves, faudrait un mec à poigne...tiens une bonne guerre...oh mais... c'est pas Lucien qui arrive, allez hop, tu nous remets ça c'est la tournée de Lulu !!! Une seule solution: Ferjou n'a pas une pioche et une pelle pour Jacquet!!! tiens ! faut enterrer le chien à Gustave qui s'est fait écraser par un camion...On l'a dit 10 fois au maire que le carrefour était dangereux.... rajoutez en !