En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
Fake laws
Loi sur les Fake news : en marche pour les leçons de Journalisme neutre et impartial
Publié le 05 avril 2018
Le Sénat organisait mardi une table ronde sur les mesures à prendre pour lutter contre les « fake news ». Le débat, qui complète la proposition de loi de Richard Ferrand déposée à l’Assemblée Nationale, devrait donner lieu à de nombreuses considérations particulièrement drolatiques. Le Monde a ouvert le bal.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Sénat organisait mardi une table ronde sur les mesures à prendre pour lutter contre les « fake news ». Le débat, qui complète la proposition de loi de Richard Ferrand déposée à l’Assemblée Nationale, devrait donner lieu à de nombreuses considérations particulièrement drolatiques. Le Monde a ouvert le bal.

Donc, Le Monde a osé publier aujourd’hui une tribune donnant quelques recommandations pour lutter contre les fake news. Son titre: « appliquer au Web les bonnes pratiques éditoriales des journaux ». Le même jour, on apprenait que les Échos avaient renoncé à publier une interview d’Élisabeth Borne trop retravaillée par Matignon.

C’est donc ça les bonnes pratiques éditoriales des journaux qu’il faut appliquer au web: faire relire ses textes par des conseillers de cabinet ministériel avant publication?

On adore le débat qui se met en place: tout irait tellement mieux si on rétablissait l’ORTF et le ministère de l’Information. Il n’y aurait plus de fake news, grâce à eux, et s’en serait fini de tous ces empêcheurs de tourner en rond qui ne respectent pas l’autorité de l’État. 

Lutte contre les fake news ou censure officialisée?

De son côté, Public Sénat titre sur les propos d’une membre du comité des experts sur les fake news de la Commission Européenne (si, si, ça existe!) une certaine Divina Frau-Meigs (ça ne s’invente pas!) qui soutient:

Une mauvaise idée pour Divina Frau-Meigs qui prend l’exemple de la  nouvelle législation allemande mise en place au début de cette année. « Les trois premiers dérapages ne concernent pas du tout la viralité des interférences extérieures mais concernent l’intérieur.  Il s’agit d’un hebdomadaire satirique, d’une personne d’extrême droite et même le ministre de la Justice. Donc, on va se retrouver avec des situations de ces types-là et en quelque sorte, on va se ridiculiser (…) et ça peut avoir une apparence de censure » a-t-elle regretté.

Non? vous croyez vraiment? On nous mentirait sur l’utilisation de l’appareil législatif à venir? Il viserait plus les nouvelles internes que les manipulations russes dans les campagnes électorales? Sans blague. 

La suite de son argumentation vaut pourtant son pesant de cacahuètes:

Divina Frau-Meigs met en garde contre « l’effet domino » que cette nouvelle législation pourrait engendrer. « La France est le pays des droits de l’Homme, si on met en place une législation de ce type-là, ça va profiter à la Russie, à d’autres pays qui ont décidé d’en finir avec la démocratie. Il faut se doter de mesures positives »

La démonstration mérite d’être étudiée. Alors que Divina explique clairement que la lutte contre les fake news a pour première cible des informations « intérieures » et tourne effectivement à la censure… sa préoccupation est que la Russie n’en profite pas pour violer la liberté de la presse.

Le schéma gravé dans le marbre de notre presse forcément libre

Selon un schéma désormais bien connu, nous sommes donc des démocraties parfaitement libres, et la liberté de la presse y est parfaitement respectée. Une législation qui autorise, par référé, à supprimer des contenus indésirables sous des prétextes compliqués n’est donc pas une menace pour la liberté de la presse… chez nous! mais chez les autres!

L’argument est évidemment imparable. 

Les aveux terribles du sénateur En Marche Gattolin

Dans le même débat du Sénat, on s’amusera du commentaire donné par le sénateur macroniste Gattolin: 

Je me suis battu pour que toute la dimension satirique ou parodique ne soit pas en cause. Il faut que ce soit avéré, qu’il y ait une intentionnalité et surtout qu’il y ait une utilisation massive de ces instruments 

Initialement, l’intention du gouvernement était donc d’interdire aussi les contenus satiriques ou parodiques! On en apprend de belles…

Au passage, la notion « d’intentionnalité » devrait être retenue pour sélectionner ceux qui seront interdits et ceux qui ne le seront pas… Il faudra désormais prouver ses bonnes intentions vis-à-vis du gouvernement quand on le critiquera. On en reste bouche bée.

La suite des débats devrait donner l’occasion de quelques autres bonnes révélations sur les menaces désormais caractérisées qui pèsent sur la liberté de la presse en France. Tout cela, au nom de la lutte contre la censure ou la propagande en Russie, bien entendu.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
02.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
03.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
04.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
05.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
06.
Nominations européennes : le bras de fer entamé par Emmanuel Macron avec l’Allemagne peut-il aboutir ?
07.
Il y a une grande différence entre l’hygiène et la propreté lorsque vous faites le ménage chez vous et voilà laquelle
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
05.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 06/04/2018 - 17:07
Radio Paris ment...
Les vieux slogans ont de l'avenir mais si vraiment le Pouvoir qui déjà nous assomme de nouvelles tronquées, de journalistes engagés, de propagandiste verts ne supportant aucune contradiction et clouant au pilori tout opposant ou carrément le faisant virer, le Pouvoir ne connaît pas l'histoire de France . c'est la porte ouverte au bouche à oreille qu'il ne pourra contrôler, aux rumeurs les plus ignobles ,il a déjà perdu d'avance.... Comment des gens peuvent penser qu'en interdisant l'expression publique ils contrôleront et obligeront les citoyens à voter dans le bon sens( le leur) on est sûr que la prochaine étape serait la coupure totale avec l'extérieur et la dictature la plus féroce .Est ce cela le monde futur ?1984 ?
Bobby Watson
- 05/04/2018 - 23:12
La dictature en marche
Seront désormais décrétées fêke niouz toutes les critiques du divin Jupiter et de ses affidés. Atlantico va devoir s'adapter...
zen-gzr-28
- 05/04/2018 - 21:32
Le sénat
passe effectivement du temps pour redonner la parole et le pouvoir au peuple français. Affligeant.