En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

03.

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

04.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

05.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

06.

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

07.

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 3 min 40 sec
décryptage > Media
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Michel Drucker, le pater familias du PAF

il y a 7 min 33 sec
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Monde de demain : les bienfaits de l’intelligence artificielle dans le domaine de la santé

il y a 7 min 33 sec
light > Media
C'est d'actualité
France Télévisions prépare une adaptation en série TV de "La peste" d'Albert Camus
il y a 16 heures 57 min
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 17 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 20 heures 5 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 20 heures 42 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 21 heures 55 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 23 heures 10 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 23 heures 48 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les perdants magnifiques : Edouard Balladur, ou les caprices du destin

il y a 7 min 33 sec
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Robots, intelligence artificielle : qu’est-ce qui va fondamentalement changer pour votre métier ?

il y a 7 min 33 sec
pépites > France
Manifestations
Loi "sécurité globale" : très forte mobilisation à Paris et dans toute la France
il y a 16 heures 25 min
pépites > Economie
Covid-19
Le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées sera doublé, à 200.000 euros par mois
il y a 17 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 20 heures 2 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 20 heures 13 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 21 heures 14 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 22 heures 20 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 23 heures 40 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 1 jour 3 min
© Reuters
© Reuters
Import

100 imams envoyés par l’Algerie pour diriger des prières en France : faut-il croire aux promesses de l’islam de Cordoue promu par Alger ?

Publié le 27 mars 2018
Lors d'une rencontre avec son homologue Gérard Collomb, le ministre des Cultes algérien Mohamed Aissa a annoncé qu'il allait envoyer 100 imams algériens en France pour participer au Ramadan.
Alexandre Del Valle
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre del Valle est un géopolitologue et essayiste franco-italien. Ancien éditorialiste (France Soir, Il Liberal, etc.), il intervient à l'Ipag,  pour le groupe Sup de Co La Rochelle, et des institutions patronales et européennes, et est chercheur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lors d'une rencontre avec son homologue Gérard Collomb, le ministre des Cultes algérien Mohamed Aissa a annoncé qu'il allait envoyer 100 imams algériens en France pour participer au Ramadan.

Atlantico : Le ministre des Affaires religieuses algérien, Mohamed Aissa, a annoncé que l'Algérie enverrait 150 imams, dont 100 en France, à l'occasion du Ramadan. Ces derniers ont été sélectionnés minutieusement. Cette mesure, mise en place en accord avec le ministre de l'Intérieur (et donc de Cultes) Gérard Collomb vise à promouvoir un "islam de modération". Cela vous semble-t-il être une bonne idée ?

Alexandre Del Valle : Un des pôles les plus modérés de l’Islam de France est depuis longtemps l’Islam algérien de la Grande Mosquée de Paris. La Mosquée de Paris avant cela était marocaine mais est depuis des décennies algérienne. Les imams de la Mosquée de Paris sont souvent nommés par l’Algérie, elle est co-financée par l’Algérie. Il est vrai, et on le constate, que ce n’est pas parce qu’un Islam est français qu’il est modéré. Il y a des salafistes, Français de troisième génération qui ne sont pas particulièrement financés par l’Arabie Saoudite, et inversement, des immigrés algériens qui sont parmi les plus modérés qu’on ait en France. Il n’y a donc pas de règles : ce n’est pas parce qu’on est Français qu’on est modéré et parce qu’on est étranger qu’on est radical. 

Aujourd’hui le plus grand lieu représentant d’un Islam tolérant et correct (même s’il y a des choses à critiquer), c’est la Mosquée de Paris et le réseau qu’elle dirige en France. 

Cette sélection nationale ne risque-t-elle pas d’accroître les tensions communautaires qui se sont amplifiées après l'arrivée à la tête d'Ahmet Ogras ?

En ce qui concerne Ahmet Ogras, ce n’est pas un problème, car il est à la tête d’une organisation plurielle, représentant toutes les tendances, mais qui n’a pas de lien direct et hiérarchique avec les imams. De son côté, le Ministère des Cultes turc envoie régulièrement des imams en France auprès des communautés turques. Si les Algériens envoient leurs imams partout, dans le cas des Turcs on observe une très important endogamie, les imams n’allant qu’auprès des populations dont ils sont issus. Ce qui fait qu’ils représentent un danger en ce qu’ils ne sont pas qu’islamiques. Ce sont des réseaux religieux qui véhiculent aussi une appartenance turque et donc un nationalisme turc. 

Il n’y a donc pas de concurrence : les mosquées turques ne parlent pas arabe, les mosquées arabes ne parlent pas turc.Ils n’ont ni le même imam, ni les même mosquée ni le même réseau.

Et en même temps, il faut constater que l’Islam de France est aujourd’hui dirigé par des Turcs, des Frères musulmans, des Pakistanais… On est loin d’avoir un Islam de France !

Le fait de faire appel à des imams algériens est-il dès lors une mesure de court terme ?

A mon avis oui, mais en même temps aujourd’hui on n’a pas de formation susceptible d’assurer la présence d’un clergé compétent et opérationnel en France, parce que peu a été fait dans la matière, on est resté dans une logique d’Islam consulaire, c’est-à-dire un Islam dépendant de chaque « consul », où les Marocains ont leur réseau, les Algériens leur réseau, les Turcs leur réseau, les Pakistanais leur réseau etc. 

Aujourd’hui il y a un décalage entre un Islam qui se veut étranger et l’importante population qui n’est plus étrangère depuis longtemps mais française. Et malheureusement, plutôt que de faire un Islam de France, on a conservé le pouvoir qui avait été accordé aux pays d’origine qui encadre non-seulement les migrants algériens, turcs ou autres mais ont aussi pris une sorte de pôle position pour encadrer les descendants de ces personnes dont ils essayent donc d’empêcher l’intégration. Et ça, c’est un problème, car on peut penser que la situation serait tout à fait descendante si on avait un Islam de France pour les 2e et 3e générations. Chaque pays fait en sorte de garder le contrôle non seulement sur leurs ouailles, leurs compatriotes, mais aussi leurs descendants. 

Chez les Algériens, c’est moins le cas, on a beaucoup moins ce phénomène. Mais en revanche chez les Turcs, les Pakistanais, il y a une volonté d’encourager ce que j’appelle la désassimilation, c’est-à-dire faire en sorte que les jeunes ne s’intègrent pas. Et malheureusement, même chez les Algériens, il est vrai qu’il peut y avoir des cas similaires, avec des personnes peu soucieuses des valeurs de notre République. Et c’est le problème de fond qui demeure malgré tout : tant qu’on fera venir des imams de l’étranger, c’est qu’on continuera à percevoir l’Islam comme extérieur, comme étranger. Les descendants d’immigrés musulmans qui vont à la mosquée continueront à penser que cela signifie ne pas être français. 

"La France et l’Algérie sont d’accord pour que se développe un Islam de Cordoue ouvert aux autres et créant un monde moderne étincelant en tous les points de vue" a aussi déclaré le ministre des Affaires religieuses algériennes. Qu'est-ce qu'un "Islam de Cordoue" ? Est-ce souhaitable ?

C’est souhaitable. Mais les faits sont relativement différents. Autant je vous ai dit que la Mosquée de Paris est un pôle relativement modéré, en revanche en Algérie, la situation est différente. Les athées sont persécutés, on s’en prend à ceux qui ne fêtent pas le Ramadan, des lois sont venues renforcer la ségrégation des chrétiens, la conversion à une autre religion que l’Islam est interdite… Si l’Algérie était un havre de tolérance républicaine, cela se saurait. Cette volonté de l’Islam de Cordoue est peut-être la volonté de quelque personnes, mais dans les faits, même si l’Algérie combat l’islamisme politique et le terrorisme (et ce depuis la guerre civile), elle a connu un durcissement des conditions de vie des musulmans non-pratiquants, des autres criyants, des apostats. 

Je pense donc que malheureusement, dans ces propos, il y a une part de double-jeu qui m’ennuie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 03/04/2018 - 11:22
Les Algériens et le F.L.N.se moquent de nous!
Les Algériens et le F.L.N. ont chassé TOUS les non-musulmans de leur pays natal et ils ont ''nationalisé'' leurs biens, ils ont saccagé les cimetières des non-musulmans et détruit nos églises...maintenant ils font construire des mosquées, chez nous, et ils nous envoient leurs imans qui prêchent la haine de la France et des Français!. .En Algérie, les chrétiens ne peuvent pratiquer leur religion, le F.L.N. a tué les moines de Tibbérhine et il a dissimulé leurs corps, il n'a pas respecté les ''Accords d'Evian'' et il a enlevé 10.000 non-musulmans dont il n'a pas restitué les corps,etc,etc..maintenant les Algériens viennent se faire soigner gratuitement chez les mécréants ...ils ne paient pas leurs frais médicaux,etc..etc..
Beaugrand
- 30/03/2018 - 14:23
Et pour les autres religions ?
Et si je suis d'origine irlandaise, pourquoi ne fait-on pas appel à des prêtres irlandais pour Pâques ? Si on favorise le communautarisme, impossible de créer un sentiment national....



Beredan
- 29/03/2018 - 09:32
Gégé le Dhimmi se surpasse !
Pas moins d’une compagnie d’imams un peu polygames et bien haineux ... rien de tel pour souffler sur les braises ....