En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
Atlanti-culture
"Histoire de la France, le vrai roman national" : réagir contre l'instrumentalisation
Publié le 22 mars 2018
Face à une série d'initiatives récentes visant à déconsidérer une vision "traditionnelle" de notre histoire, le livre de Jean-Christian Petitfils vient, sans l'avoir cherché, mettre très heureusement et très rigoureusement les pendules à l'heure.
Anne Jouffroy est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne Jouffroy pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne Jouffroy est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Face à une série d'initiatives récentes visant à déconsidérer une vision "traditionnelle" de notre histoire, le livre de Jean-Christian Petitfils vient, sans l'avoir cherché, mettre très heureusement et très rigoureusement les pendules à l'heure.

LIVRE

HISTOIRE DE LA FRANCE, LE VRAI ROMAN NATIONAL

de Jean-Christian Petitfils

Ed.Fayard

1145 pages

29 €

RECOMMANDATION

EXCELLENT

THEME

Selon l'historien Jean-Christian Petitfils, la France a bien une identité singulière.

De quelle identité s'agit-il ?

Quelles sont les lignes de force qui ont façonné cette identité, malgré des ruptures, des reculs, des transgressions parfois dramatiques?

Au cours de sa fresque historique s'étirant du partage de l'Empire de Charlemagne (841/843) à nos jours, Jean-Christian Petitfils pointe les heurs et les malheurs des cinq piliers qui caractérisent selon lui l'identité de la France.

Ces cinq piliers sont :

Un Etat-nation souverain et centralisé

Un Etat de justice au service du bien commun

Un Etat laïc aux racines chrétiennes

Un Etat marqué par des valeurs universelles

Un Etat multiculturel mais assimilateur

Qu'on se rassure, il s'agit bien ici d' « Histoire » et non de « mythologie historique » comme pourrait le laisser penser le sous-titre : le vrai roman national.

Pourquoi Jean-Christian Petitfils a-t-il choisi ce sous-titre délibérément provocateur ?

Parce qu'il s'attache à marier l'émotion, le vivant, à la recherche historique scientifique la plus moderne, la plus pointue: il veut nous faire vibrer à la lecture de la vraie Histoire de France.

Bien qu'alimentant les controverses habituelles entre historiens, ce livre n'est pas une réponse circonstanciée à l'ouvrage collectif dirigé par Patrick Boucheron, l'Histoire mondiale de la France, paru en 2017. Jean-Christian Petitfils a entrepris l'écriture de son Histoire de France, le vrai roman national,bien avant 2017.

Il s'est lancé, en effet, dans cette somme historique depuis ces dernières années, où la question de l'identité française est devenue un sujet politique récurrent.

Ce qui ne l'empêche pas, toutefois, dans son avant-propos, d'épingler le contenu du livre de son jeune confrère Patrick Boucheron et son équipe au sujet de « l'instrumentalisation de petits récits éclatés, mise au service d'une vision communautariste et multiculturelle […], vision critiquée aussi bien dans L'Obs(Pierre Nora) que par le Figaro ( Ran Halevi) comme une défiguration de la vérité par l'idéologie ».

La guerre des Anciens et de Modernes sera toujours d'actualité !

POINTS FORTS

- Le style alerte qui capte l'attention, loin d'une part des envolées lyriques des historiens d'un roman national naïf et chauvin, et d'autre part des récits rigoristes et glacés des historiens universitaires.

La cohérence de sa problématique des « cinq piliers » filée tout au long de l'ouvrage.

Une étude linéaire traditionnelle, sans risque d'éparpillement des évènements selon des dates-clés.

La tentative de synthétiser plus de onze siècles de l'Histoire de France en "seulement" 1100 pages.

Le courage de ses opinions en s'opposant aux historiens déclinistes et amateurs de « repentance mortifère ».

Son optimisme quant aux atouts français pour faire face aux défis du XXI ième siècle...on se prend à espérer un peu !

Son désir louable de transmettre l'héritage culturel français pour lutter contre les communautarismes et remettre en route la machine à assimiler, très fragilisée actuellement. Lourde tâche, en vérité...

Les annexes : bibliographie, cartes, tableaux généalogiques, index des noms de personne

POINTS FAIBLES

A part sa bibliographie très nourrie, je ne pense pas que ce livre serve de références aux historiens du futur. Mais est-ce le but de Jean-Christian Petitfils ? Il semble vouloir s'adresser, ici, aux seuls amateurs d'Histoire et ceux-ci devraient apprécier la problématique très pédagogique des « cinq piliers ».

EN DEUX MOTS

Une synthèse historique classique, rigoureuse et vivante.

UN EXTRAIT

« Il est important, en effet, sans emboucher pour autant les trompettes d'un patriotisme cocardier d'un autre âge, de transmettre de génération en génération l'amour vrai, profond, et sincère mais raisonné de son pays – une fierté sans agressivité -, comme le font d'ailleurs la plupart des autres pays. »

L'AUTEUR

Jean-Christian Petitfils est un historien de l'Ancien Régime.

Il est l'auteur de plus d'une trentaine de livres, dont des biographies de Louis XIII, Louis XIV, Louis XV,Louis XVI, ainsi qu'une étude historique sur Jésus.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Dossiers
2450 Articles
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
02.
L'étonnante proposition de Brigitte Macron à Valérie Trierweiler et Carla Bruni-Sarkozy
03.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
04.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
05.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
06.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
07.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
03.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
04.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
05.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
07.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
03.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
04.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
05.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
guy bernard
- 23/03/2018 - 06:28
à lire.
Jean-Christian Petitfils est un historien sérieux et à lire.
Il suffit de voir un documentaire historique étranger et sérieux pour mesurer à quel point on nous fait vivre dans un roman.
les conséquences sont qu'on ne peut même plus parler de faits historiques avec les prétendus historien qui véhiculent la pensée dominante..
A M A
- 22/03/2018 - 17:42
Ce qui serait très
Ce qui serait très intéressant, ce ne serait pas de contrer les dénégations de certains scribouillards sur la grandiose authenticité française, mais de cerner avec exactitude à quelle SECTE ils appartiennent. Parmi eux,Il y a un homme d'état qui proclamait à l'étranger il y a peu qu'il n'y a pas de "culture française" dans ce peuple de "criminels contre l'humanité". A l'ENA ils ont une façon curieuse d'enseigner l'HISTORE.