En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
Atlanti-culture
"Psychothérapie de Dieu" : l'image de Dieu à la merci des hommes ?
Publié le 22 janvier 2018
Il est étonnant de voir à quel point les hommes peuvent se servir de leur croyance en Dieu pour assouvir leurs propres pulsions intellectuelles, culturelles, politiques. Boris Cyrulnik a sa petite idée là-dessus...
Paul Lelievre est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul Lelievre pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul Lelievre est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il est étonnant de voir à quel point les hommes peuvent se servir de leur croyance en Dieu pour assouvir leurs propres pulsions intellectuelles, culturelles, politiques. Boris Cyrulnik a sa petite idée là-dessus...

LIVRE 

« Psychothérapie de Dieu » 

de Boris Cyrulnik

Ed. Odile Jacob

314 pages. 

RECOMMANDATION 

BON

THEME 

Comment comprendre que la croyance en Dieu dans certains contextes est positive et que dans d’autres elle mène à l’intégrisme? Que se passe-t-il dans  le cerveau lors d’une prière, lors d’une extase mystique? Quelles sont les racines psychosociales de la croyance? Comment peut-on comprendre scientifiquement les effets souvent psychothérapeutiques et parfois pervers de la religiosité? C’est à toutes ces questions que Boris Cyrulnik s’attaque dans un essai pédagogique, accessible à tous ceux qui souhaitent mieux comprendre ce que c'est que croire, le tout, sur des bases scientifiques et psychanalytiques.

POINTS FORTS

• Les connaissances de Boris Cyrulnik dans des domaines très variés lui permettent d’analyser le phénomène religieux dans de nombreux aspects, tout en justifiant ses thèses sur des données statistiques, médicales et scientifiques assez objectives.

• Cet essai est écrit dans un style très fluide et accessible à tous les publics.

POINTS FAIBLES

• Pour ceux qui connaissent bien la psychanalyse, les sciences humaines et ont un certain recul par rapport à la religion, cet essai n’apporte pas de découverte majeure ni d’analyses véritablement nouvelles sur le sujet. 

• L’essai se répète un petit peu.

EN DEUX MOTS 

Dans cet essai, Cyrulnik pose en principe que lorsque croire en Dieu c’est aussi supporter que d’autres prient un autre Dieu ou d’autres Dieux; lorsque la communauté n’est pas simplement un rempart pour se protéger du monde mais qu’elle est aussi l’occasion d’avoir confiance en soi pour  vivre dans celui-ci, sereinement, au contact de la différence, la religion et la croyance en Dieu ont des effets positifs sur le bien être de l’individu qui croit et peuvent  contribuer au bonheur de tous, même à celui des autres, des « sans-dieu », les athées. 

A l’inverse c’est l’ombre de l’intégrisme qui plane sur les esprits lorsque la croyance comble des manques affectifs profonds et qu’elle ne supporte plus l’épreuve du doute. 

Mais au-delà de ce risque, les nouvelles générations, qui mettent l’accent surtout sur la « spiritualité » qu’apportent les différents courants religieux, portent en elles l’espoir de vivre, religieux ou non, dans la paix et l’harmonie.

UN EXTRAIT 

« La religion est un phénomène humain majeur qui structure la vision du monde, sauve un grand nombre d’individus, organise presque toutes les cultures… Et provoque d’immenses malheurs! Pour comprendre cette terrifiante merveille, il faut associer des disciplines différentes comme la psychologie développementale, la clinique de l’attachement, les expériences psychosociales et les découvertes récentes du fonctionnement cérébral. Ces données hétérogènes, en s’harmonisant, créent une nouvelle affectivité : l’attachement à Dieu. »

L’AUTEUR 

Boris Cyrulnik est neuropsychiatre et directeur d’enseignement à l’université de Toulon. Il est celui qui, en France, a fait connaître au Grand public le concept de « résilience »,  fort d’une expérience particulière lors de son enfance qu’il a su sublimer (il a échappé de peu aux nazis et à la déportation qui a, par malheur, emporté ses parents). 

Il apporte par ses recherches une explication claire et abordable à de nombreux phénomènes psychosociaux.    

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Dossiers
2449 Articles
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
02.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
04.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
05.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
07.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
evinrude
- 23/01/2018 - 09:32
Pour une recherche approfondie
Daniel Sibony
Ganesha
- 22/01/2018 - 17:35
Excellente description !
Boris Cyrulnik nous fait une excellente description des chrétiens, tels qu'ils apparaissent sur Atlantico ! Pas un seul d'entre vous ne vient ici pour défendre les enseignements de Jésus-Christ, mais plutôt nous exposer des obsessions personnelles, qui n'ont rien à voir ! Il y a, au sujet de l'économie, le groupe des ''ultra libéraux'' qui proclament en permanence leur bonheur d'être riches, et la peur atroce, la haine et le mépris que leur inspirent les pauvres ! Un autre groupe vient pleurnicher sur l'effondrement des tabous sexuels stupides que l'Église catholique a réussi trop longtemps à imposer au monde. Nous avons sur ce site au moins un ''fou criminel'' qui rêve de l'abolition de la loi Veil sur l'avortement. Quelle joie n'éprouverait-il pas, si quelques femmes pouvaient à nouveau mourir d'un avortement clandestin ! Ce serait ''la revanche des fœtus sacrifiés'' ? On pourrait même, cerise sur le gâteau, se remettre à guillotiner quelques ''faiseuses d'anges'' ? Et puis, il y a les ''homophobes très, très honteux'', qui cachent leurs opinions aussi profondément qu'ils ou elles le peuvent, même s'ils ont renoncé à tout espoir de contrecarrer l'évolution de notre société...
cloette
- 22/01/2018 - 14:12
oui mais
Boris Cyrulnik aborde le fait religieux en psy ( chologue ou piatre ) en sociologue aussi . Le fait religieux est d'une autre nature , il appartient à la métaphysique .science du réel qui échappe aux sens cognitifs.