En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© BERTRAND GUAY / AFP
Radio Atlantico
Servir le Roi à la vie, à la mort : ce qui se passait dans la tête des grands maréchaux du siècle des Lumières
Publié le 20 janvier 2018
En partenariat avec Atlantico, Storiavoce vous propose de découvrir non pas un rite funéraire de la France du XVIIIe siècle, où être Maréchal constitue la dignité la plus importante de la hiérarchie militaire. Auteur de "Servir le roi: vie et mort des maréchaux au XVIIIe siècle", Simon Surreaux répond aux questions de Christophe Dickès.
Storiavoce est une radio web francophone dédiée à l’histoire antique, médiévale, moderne et contemporaine, au mouvement des idées politiques et à l’histoire de l’Art. Elle vise à mettre en lumière les événements majeurs de l’Histoire, auxquels sont...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Historien et journaliste, spécialiste du catholicisme, Christophe Dickès a dirigé le Dictionnaire du Vatican et du Saint-Siège chez Robert Laffont dans la collection Bouquins. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la politique étrangère et à...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Storiavoce
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Storiavoce est une radio web francophone dédiée à l’histoire antique, médiévale, moderne et contemporaine, au mouvement des idées politiques et à l’histoire de l’Art. Elle vise à mettre en lumière les événements majeurs de l’Histoire, auxquels sont...
Voir la bio
Christophe Dickès
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Historien et journaliste, spécialiste du catholicisme, Christophe Dickès a dirigé le Dictionnaire du Vatican et du Saint-Siège chez Robert Laffont dans la collection Bouquins. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la politique étrangère et à...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En partenariat avec Atlantico, Storiavoce vous propose de découvrir non pas un rite funéraire de la France du XVIIIe siècle, où être Maréchal constitue la dignité la plus importante de la hiérarchie militaire. Auteur de "Servir le roi: vie et mort des maréchaux au XVIIIe siècle", Simon Surreaux répond aux questions de Christophe Dickès.

Depuis la nuit des temps, les rites funéraires révèlent les sociétés. La préparation à la mort, les gestes qui l’entourent -l’embaumement, la crémation ou l’inhumation, parfois les prières et les croyances, les acteurs même de ces rites, les cortèges et la musique nous indiquent la façon dont les peuples considèrent « le passage » d’une vie à une autre pour reprendre l’expression de l’ethnologue Arnold van Gennep. De leur côté, certains anthropologues estiment que les rituels funéraires sont un des fondements du passage à ce que nous appelons la civilisation. N’est-ce pas Malraux qui écrivait dans ses Antimémoires : « Toute civilisation est hantée, visiblement ou invisiblement, par ce qu’elle pense de la mort. » Storiavoce vous propose de découvrir non pas un rite antique, égyptien ou grec, mais celui de l’époque  moderne et plus exactement de la France du XVIIIe siècle. Dans cette France des Lumières, être Maréchal constitue la dignité la plus importante de la hiérarchie militaire. S’intéresser à leur mort, c’est mieux comprendre leur existence. Comment étaient ces hommes dans l’intime face à la mort ? Comment ces gens de guerre, le plus souvent riches, réglaient leurs affaires privées ? Que léguaient-ils à la postérité ? Comment ces nobles, en dépit de leur trépas, souhaitaient marquer l’histoire de France en faisant en sorte que leur souvenir se perpétue? Auteur de  Servir le roi: vie et mort des maréchaux au XVIIIe siècleSimon Surreaux répond à toutes ces questions. Il est interrogé par Christophe Dickès.

L’invité: Simon Surreaux est agrégé de l’Université, docteur en Histoire et rattaché au centre Roland Mousnier (université Paris-Sorbonne). Sa thèse, sous la direction de Lucien Bély, Les Maréchaux de France au XVIIIe siècle. Histoire sociale, politique et culturelle d’une élite militaire a reçu le prix Daniel et Michel Dezès de la Fondation de France, en mars 2012. Il a publié aux éditions Vendémaire: Servir le roi: vie et mort des maréchaux au XVIIIe siècle et la correspondance de la Duchesse de Fitz-James (1757-1771) sous le titre Aimez-moi autant que je vous aime.


 

Retrouvez le podcast sur Storia Voce

A écouter aussi sur Atlantico avec Storia Voce :

De Gaulle et Bonaparte: mythe et réalité de deux héros (si) Français
L’Eglise catholique a-t-elle des raisons d’avoir peur de son histoire ?
Le Moyen Age n’a rien à voir avec ce qu’on vous en a appris à l’école
-
 Quand Michel Onfray prend des libertés avec l’histoire du Christianisme…
 
- Philippe Séguin, le remords de la droite
Marie-Louise, une jeunesse impériale
Pourquoi Charles VII, le roi qui a abandonné Jeanne d’Arc, n’était pas le salaud qu’on croit
Mais que pouvaient bien manger Jésus, Marie-Antoinette, Napoléon ou Churchill ?
Si Louis XVI était mort en 1783, il aurait été considéré comme un des plus grands rois de France. Et l’homme à qui il le devait s’appelait Vergennes
Toutes ces idées reçues que nous avons sur la Seconde Guerre mondiale
Orgies romaines, chasse au sanglier des Gaulois… : le monde de l’époque d’Astérix ressemblait-il vraiment à l’idée qu’on s’en fait ?
Comment Lénine est devenu l’inventeur du régime le plus meurtrier de l’histoire
- La chute de Rome n’a pas eu lieu
Ce que l'Europe doit à la Grèce et à Byzance

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
02.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
03.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
04.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
05.
Ce biais statistique qui explique pourquoi la redistribution en France est loin d’être aussi efficace qu’on le croyait pour corriger les inégalités
06.
L'étonnante proposition de Brigitte Macron à Valérie Trierweiler et Carla Bruni-Sarkozy
07.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
03.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
04.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
05.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
04.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
05.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 20/01/2018 - 14:41
Villars, de Saxe, Montcalm
Et les autres....merci de s’en souvenir