En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
Atlanti-culture
"L’Air de rien" : un vaudeville alerte, noir et grinçant
Publié le 19 janvier 2018
Jean-Laurent Poli est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Laurent Poli pour Culture-Tops.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Laurent Poli est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

LIVRE

L’Air de rien

De Hanif Kureishi

Traduit de l’anglais par Florence Cabaret

Ed. Christian Bourgois 

191 pages

RECOMMANDATION    

EXCELLENT

THEME

Waldo, réalisateur de cinéma célèbre, hospitalisé à domicile dans son cossu appartement londonien de Kensington, vit entouré de sa femme Zee, fragile et frustrée, beaucoup plus jeune que lui, et d’un quadra  encombrant, Eddie, son biographe, «ami de moins de  trente ans », gay ou plutôt « bi », et terriblement dilettante. 

Au fil du temps, le cinéaste, qui ne dispose plus dans son état de grande dépendance que d’un  regard acerbe et méthodique sur la réalité,   développe  une paranoïa  sur les relations entre sa femme et Eddie; avant d’ élaborer une vengeance  très « cinématographique ».

POINTS FORTS

-       Le style vif et alerte, résolument contemporain, de cet écrivain issu de l’immigration pakistanaise, auteur dramatique à ses heures,  et qui se situe dans la droite ligne du théâtre et de l’esprit britannique, d’ Oscar Wilde à Harold Pinter.

-       Une méditation implacable sur la vieillesse,  le couple mais aussi sur l’amour  et sa capacité à surmonter les difficultés liées à l’usure du désir. De son poste de grabataire empêché  le personnage central de « l’Air de rien » voit tout mais n’exerce de maîtrise sur les êtres et les choses que par le truchement de son téléphone portable. Avec cet instrument, Waldo, filme, monte, coupe .Ce petit roman est aussi une méditation  sur l’art du film et du regard.

-       Un sens  du portrait quasi balzacien avec des personnages secondaires truculents comme cette actrice londonienne à la mode mais malheureuse en amour, ou cet escroc « bi » qui dépense des fortunes en psy pour sa fille perturbée.

-       Un humour et une ironie folle qui heureusement éclaire un sujet aussi sombre  que le handicap et la fin de vie.

POINTS FAIBLES

- Malgré son côté haletant, le roman de Kureishi fait parfois des digressions sans nécessité et « prend du ventre ».  

- Par ailleurs, on peut déplorer certaines ellipses, mais sans doute l’auteur a-t-il sacrifié à la volonté de rendre percutant ce véritable page-turner.

EN DEUX MOTS   

L' « Air de rien » est un roman court en forme de  vaudeville noir et grinçant qui scrute un triangle amoureux toxique, qui rappelle celui de Pascal Bruckner dans « Lune de fiel »; et où on imagine bien - si l’œuvre fait l’objet  un jour d’une adaptation au cinéma- quelques flegmatique comédiens  anglais  qui sauront donner à cet « air de rien », l’air de ne point avoir l’air ou celui de ne pas y toucher !

UN EXTRAIT

Le narrateur, Waldo,  découvre que sa femme a  une liaison:

 « Je voudrais pouvoir me dire : c’est juste sexuel .Ou encore : ne le prends pas pour toi. Sois tolérant, laisse les autres en profiter. Le progrès c’est surmonter les tabous. Mais, on a beau l’aborder sous n’importe quel angle, personne n’arrive à se défaire que la sexualité a un sens. Aujourd’hui encore les femmes sont souvent plus amoureuses que les hommes. En définitive mon problème ce n’est pas la sexualité, c’est l’amour. Et je me rends compte que je suis ce genre d’imbécile qui veut qu’on n’aime personne d’autre que lui. » 

L’AUTEUR

Hanif Kureishi est un auteur britannique, né à Londres d’un père pakistanais et d’une mère anglaise. Il est connu surtout en France pour sa contribution aux films de Stephen Frears « My beautiful laundrette » (dont l’éditeur Christian Bourgois  a publié récemment  le scénario) mais aussi « Sammy et Rosie s’envoient en l’air » ou encore l’adaptation de son roman controversé, « Intimité », par Patrice Chéreau.

Commandez "L'air de rien"

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Travaux à Paris : « Je creuse donc je suis ! »
02.
Une série d’erreurs serait à l'origine de l’incendie de Notre-Dame de Paris
03.
Les médecins de Britney Spears dévoilent la vérité sur son hospitalisation
04.
Les princes William et Harry n’auraient jamais dû s’appeler ainsi
05.
Pourquoi la France est malade de son immobilier
06.
Sauver la France en travaillant plus, pourquoi pas… Pourquoi le diagnostic initial ne correspond que de loin à la réalité vécue par les Français
07.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
05.
Tous végétariens ou vegans ? Quand l’OMS met le hola sur les régimes universels écologiques
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
02.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
05.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires