En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Reuters
Panier percé
Les hôpitaux publics voient leur déficit exploser et tripler en un an pour atteindre 1,5 milliard d’euros en 2017
Publié le 20 décembre 2017
Les hôpitaux publics comptabiliseront 1,5 milliard€ de déficit fin 2017 contre moins de 500 millions en 2016, selon la Fédération Hospitalière Française (FHF). Cette rapide dégradation illustre la faillite du système administré de santé, qui coûte de plus en plus cher pour une qualité de moins en moins élevée des soins.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les hôpitaux publics comptabiliseront 1,5 milliard€ de déficit fin 2017 contre moins de 500 millions en 2016, selon la Fédération Hospitalière Française (FHF). Cette rapide dégradation illustre la faillite du système administré de santé, qui coûte de plus en plus cher pour une qualité de moins en moins élevée des soins.

La Fédération Hospitalière de France vient de tirer le signal d'alarme: la situation financière des hôpitaux publics, qui sont totalement administrés, est cataclysmique. Leur déficit global a augmenté d'un milliard en un an, pour atteindre le 1,5 milliard.

Comme l'indique la FHF, cette situation a deux causes clairement identifiées: l'activité des hôpitaux diminue (ce qui crée un tassement de leurs recettes) mais leurs charges restent stables (largement à cause du fonctionnement "cliquet" de l'administration bien connu des Français: les charges ne peuvent jamais diminuer, obligeant à une spirale haussière des recettes). Beaucoup d'hôpitaux publics se trouvent aujourd'hui au bord de la rupture financière. 

Les hôpitaux publics paient durement leur sclérose administrative

Sans surprise, la FHF demande une augmentation de la dépense publique pour couvrir ce déficit. Alors même que les cliniques privées ont démontré leur capacité à mieux maîtriser des coûts identiques à ceux des hôpitaux publics, cette fédération qui regroupe des directeurs d'hôpital publics demande une relance de l'investissement public. 

Le système de santé publique mériterait pourtant d'être réformé en profondeur. En particulier, les coûts directs et indirects de la bureaucratie hospitalière deviennent une problématique grandissante...

Mais on peut imaginer que la FHF préfère l'occulter.

Cet article a été initialement publié sur le site Décider & Entreprendre

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
L'étonnante proposition de Brigitte Macron à Valérie Trierweiler et Carla Bruni-Sarkozy
02.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
03.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
04.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
05.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
06.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
07.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
03.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
04.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
05.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
07.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
03.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
04.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
05.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
DANIEL74000
- 23/12/2017 - 07:21
Le pouvoir de l'administration
C'est l'administration qui tue la France car le pouvoir appartient à ceux qui se servent au lieu de servir. En plus la redistribution obère toute responsabilité et dignité
Pourquoi-pas31
- 20/12/2017 - 21:52
Les hopitaux facturent moins donc :
par consequent, la secu debourse moins et va mieux (en principe) ! et c'est le principal !
Anouman
- 20/12/2017 - 19:37
Hôpitaux
L'activité diminue? Il y a moins de malades? Ou on les soigne plus vite? Il aurait été bien de creuser ce point. Parce que: ça monte ou ça baisse ce n'est guère intéressant.