En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

02.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

03.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

04.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

05.

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

06.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

07.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi nier l’existence du racisme anti-blancs en prouve en fait l’existence

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Marcher jusqu'au soir" de Lydie Salvayre

il y a 49 min 15 sec
pépites > Société
PMA pour toutes
Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre
il y a 2 heures 4 min
décryptage > Société
Youpi ?

Vous allez pouvoir décrocher les portraits de Macron : un juge de Lyon vous y autorise

il y a 3 heures 26 min
décryptage > International
Union européenne VS Russie

Politique énergétique : avec Nordstream, c’est l’indépendance de l’Europe qui est en jeu

il y a 4 heures 9 min
décryptage > International
élections législatives

Petits repères pour comprendre les élections en Israël

il y a 5 heures 37 min
décryptage > France
Atlantico-Business

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

il y a 6 heures 11 min
décryptage > International
Spectre de la guerre

De l’Arabie saoudite à Gaza, le Moyen-Orient est-il au bord de la conflagration généralisée ?

il y a 6 heures 32 min
pépites > Education
une prison à ciel ouvert ?
Les guerres de bandes gangrènent des lycées franciliens
il y a 21 heures 36 min
Art et nature font-ils bon ménage ?
Une forêt de 300 arbres voit le jour en plein milieu d’un stade de football
il y a 23 heures 15 sec
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Démanteler les GAFA pour déséquilibrer le monde ? Fausse bonne idée

il y a 1 jour 15 min
pépites > Société
La recherche s'affine
La fraude des numéros de sécurité sociale est estimée entre 117 et 139 millions d'euros
il y a 57 min 15 sec
pépite vidéo > Société
démenti
Alexandre Moix se confie sur la violence de son frère Yann dans leur enfance
il y a 2 heures 48 min
décryptage > Europe
documents de yellowhammer

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

il y a 3 heures 50 min
décryptage > Economie
risque de récession ?

Déficits publics : la zone euro souffre-t-elle d’anorexie budgétaire ?

il y a 5 heures 22 min
décryptage > Science
maladies cardiovasculaires

Surmortalité et boissons sucrées : pourquoi l'étude américaine qui rend responsable les édulcorants n’est pas valable

il y a 5 heures 52 min
décryptage > Politique
élections municipales 2020

LREM, cette coalition qui s’ignore

il y a 6 heures 19 min
pépite vidéo > International
Flammes massives
Sites pétroliers attaqués en Arabie Saoudite : la production mondiale de pétrole ralentie
il y a 20 heures 45 min
light > Insolite
constante menace
Un oiseau attaque et tue un cycliste
il y a 22 heures 14 min
pépites > Politique
toujours en poche
Emmanuel Macron évalue ses ministres avec une application
il y a 23 heures 34 min
pépite vidéo > Loisirs
Jamais deux sans trois
Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux
il y a 1 jour 29 min
© JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
© JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Paradoxe

Le meilleur système du monde, vraiment ? Quand la sécu française rembourse le Doliprane intégralement mais très peu des anti-cancéreux révolutionnaires

Publié le 29 novembre 2017
Les médicaments contre le cancer sont mal remboursés par la sécurité sociale alors que le Doliprane l'est intégralement! Et tout le monde semble s'en féliciter. C'est le paradoxe le plus stupéfiant d'un système auto-proclamé "le meilleur du monde".
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les médicaments contre le cancer sont mal remboursés par la sécurité sociale alors que le Doliprane l'est intégralement! Et tout le monde semble s'en féliciter. C'est le paradoxe le plus stupéfiant d'un système auto-proclamé "le meilleur du monde".

Il fallait lire la presse subventionnée aujourd'hui et sa façon d'évoquer la décision de rembourser le Keytruda et l'Opdivo par le régime général. Ces deux anti-cancéreux révolutionnaires permettent d'améliorer fortement l'espérance de vie des malades.

Les Échos ont titré: "Sécurité sociale : la facture des nouveaux anticancéreux sera contenue". La Tribune, qui défendait beaucoup à une époque la Grèce martyrisée par l'Allemagne, a offert un titre encore plus direct: "L'immunothérapie va continuer à peser sur les comptes de la Sécu".

On rêve! Il existe donc des titres qui revendiquent ouvertement l'intérêt de limiter le remboursement des anti-cancéreux... Il paraît pourtant que la sécurité sociale est le meilleur système de protection sociale du monde.

La sécu française en retard par rapport aux autres pays

On lira avec intérêt la dépêche AFP sur le sujet, curieusement publiée par la presse étrangère, mais peu reprise en France. La dépêche commet cette phrase révélatrice:

La France rejoint désormais la majorité des pays d'Europe de l'Ouest où ce traitement est remboursé en "première ligne" (c'est-à-dire en tant que premier traitement administré) pour le cancer du poumon.

Autrement dit, notre sécurité sociale, présentée comme un modèle de perfection, est en retard sur la plupart des pays européens en matière de remboursement de Keytruda dans le traitement contre le cancer du poumon. Aucun des défenseurs de la "sécu", synonyme paraît-il d'intérêt général et de protection des assurés, ne semble s'indigner de ce décalage par rapport aux pays qui n'ont pas la chance d'avoir la même sécu que nous. 

Pourtant, ce cas de figure montre bien que notre sécu prend très mal en charge le cancer. Il montre aussi que les pays qui ne sont pas handicapés par une sécurité sociale publique et monopolistique soignent mieux leurs assurés. 

La tarification des actes par la sécu menace-t-elle la santé des assurés?

Merck, qui produit le Keytruda a, au passage, cette réflexion intéressante: le médicament coûte cher, mais il consomme peu de prestations hospitalières. Cette immunothérapie demande une simple injection intraveineuse de 30 minutes toutes les trois semaines. On est loin de l'infrastructure lourde de la chimiothérapie. 

Autrement dit, le coût des soins profite aux laboratoires pharmaceutiques, mais ne rapportent pratiquement rien aux hôpitaux qui doivent remplir leurs lits et occuper un personnel coûteux. Les mauvais esprits liront donc entre les lignes les raisons du retard à l'allumage de la sécurité sociale face à l'immunothérapie: elle pose un problème social et économique, dans la mesure où elle met en péril la rentabilité hospitalière. 

La technique de tarification à l'activité se retourne ici très clairement contre la santé des patients. 

Pendant ce temps, le Doliprane est remboursé intégralement...

La même édition des Échos proposait un article (citant le Monde) sur les médicaments les plus remboursés par la sécurité sociale. On y découvre que le remboursement du Doliprane (dont la boîte est vendue 1 euro...) coûte à la sécurité sociale environ 200 millions d'euros par an. Rappelons que le Doliprane, produit par Sanofi, est en vente libre. 

On parle de 200 millions de remboursement pour ce médicament. Le montant n'intègre pas le coût des consultations que certains mauvais coucheurs sollicitent pour se faire prescrire un médicament qui ne coûte pas plus cher qu'une baguette. Selon toute vraisemblance, la chaîne de remboursement du Doliprane doit coûter à peu près aussi cher que les 460 millions prévus pour rembourser le Keytruda. 

La sécurité sociale, instrument démagogique ou sanitaire?

Dans ces conditions, on se pose forcément la question: pourquoi rationne-t-on le remboursement de médicaments qui sauvent des vies, et pourquoi continue-t-on à rembourser des médicaments à un euro qui relèvent de la bobologie? Pourquoi, alors que la sécurité sociale est en déficit permanent, mobilise-t-on beaucoup de moyens pour des risques insignifiants en sacrifiant les moyens consacrés au risque lourd?

La raison est simple, mais elle n'est pas ni médicale ni sanitaire. Elle est politique. Dérembourser le Doliprane, c'est montrer à des centaines de milliers d'électeurs qu'on dégrade leur confort. Ne pas rembourser l'immunothérapie contre le cancer du poumon, c'est tuer 3.000 personnes, ce qui, électoralement, correspond seulement à un ou deux bureaux de vote. 

Ici, on touche le mécanisme profond qui explique l'attachement de nombreux élus à la sécurité sociale telle qu'elle dysfonctionne. Il ne s'agit pas de protéger les assurés contre la maladie. Il s'agit de soigner sa popularité en vue des prochaines élections. 

La sécurité sociale n'assure pas les citoyens. Elle achète seulement leurs voix.

Cet article a été initialement publié sur le site Décider & Entreprendre

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

02.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

03.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

04.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

05.

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre

06.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

07.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi nier l’existence du racisme anti-blancs en prouve en fait l’existence

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
edac44
- 01/12/2017 - 10:27
Pour les antalgiques, une solution gratuite pour la SéCu ...
Que l'on accorde enfin le droit de faire pousser du cannabis dans les jardins ouvrier, s'il en existe encore ??? sinon, dans des bacs "Riviera" sur les balcons de nos HLM !... Ne restera à régler que le recyclage des dealers au bas des tours de nos ghettos habituels en fournisseurs de graines et faire la nique à Monsanto
cloette
- 30/11/2017 - 16:57
histoire de labos ?
qui sont les labos ?
vangog
- 30/11/2017 - 02:28
Et pourquoi la SS ne pourrait pas rembourse le doliprane
soit 2,10 euros X 0,35 = 73 centimes (c’est enooooorme!) et le Keytruda (100% de quelques milliers d’euros...) Verhaeghe?...hein?...pourquoi?...sachez que le doliprane est un des derniers antalgiques de palier 1 en plus d’etre anti-pyretique (l’aspirine ayant quasiment été deremboursée), et que si la SS le derembourse, les médecins devront prescrire des antalgiques de type 2 (plus chers et d’avantage d’effets secondaires!).. . A moins que vous ne vouliez plus combattre ni la douleur, ni la fièvre, mais seulement les cancers pulmonaires, ne tombez pas dans les délires gauchistes à base de vases communicants à tuyaux percés, Verhaeghe, car vous valez mieux que cela...