En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

05.

Renault en plein chaos post Ghosn

06.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 57 min 19 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 1 heure 14 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 5 heures 2 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 5 heures 24 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 5 heures 52 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 6 heures 7 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 6 heures 23 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 6 heures 37 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 20 heures 12 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 20 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 1 heure 7 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 3 heures 21 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 5 heures 7 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 5 heures 41 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 6 heures 55 sec
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 6 heures 15 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 6 heures 26 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 18 heures 39 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 20 heures 31 min
pépites > Politique
Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI
Election présidentielle : Marine Le Pen confirme son "envie d'être candidate" en 2022
il y a 22 heures 43 min
Atlantico Business

L’Etat français a donc créé une nouvelle taxe pour rembourser un impôt perçu par erreur depuis 2012. Ridicule, coûteux, il y avait pourtant d’autres solutions

Publié le 08 novembre 2017
Plutôt que d’inventer une nouvelle taxe sur les bénéfices d’entreprises afin de réparer une erreur commise en 2012, l’Etat avait mille moyens de faire autrement.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plutôt que d’inventer une nouvelle taxe sur les bénéfices d’entreprises afin de réparer une erreur commise en 2012, l’Etat avait mille moyens de faire autrement.

C’est l’histoire d’Ubu Roi qui s’invite à la table de Macron Jupiter. D’après nos partenaires étrangers, c’est du jamais vu. L’Etat vient de faire voter une nouvelle taxe exceptionnelle sur les bénéfices des plus grandes entreprises, plus de 300, dont beaucoup de banques, pour financer le remboursement d’une taxe de 3% appliquée sur les dividendes en 2012 et déclarée anticonstitutionnelle donc illégale. Le contentieux porte quand même sur 10 milliards d’euros. Dix milliards qui, faute de financement, auraient remis en cause tous les équilibres budgétaires et surtout toutes les promesses faites de rétablir les comptes. 10 milliards d’euros en moins dans les caisses, c’était l’assurance de rester dans le rouge.

A noter que cette taxe de 3% avait déjà été créée pour compenser un dérapage budgétaire jugé excessif. Espérons que cette fois-ci, toute précaution aura été prise sur la conformité à la Constitution de la nouvelle taxe.

Mais cette histoire est quand même surréaliste et à Bruxelles, on ne se souvient pas qu’un des pays membres de l’Union européenne ait déjà commis ce genre de bévue.

Et quand on demande aujourd’hui à des patrons de très grandes entreprises ce qu’ils font quand ils découvrent un accident de cette ampleur, leur réaction est immédiate.

« Si j’apprends qu’un très gros client ne nous paie pas, et que ça risque de mettre en risque les résultats auxquels on s’est engagé, je commence par virer les conseillers juridiques ou ceux qui analysent les risques, parce que quand il y a un risque visible, on le provisionne.

Ensuite, si le trou a été causé par un impayé ou par un remboursement litigieux, je ne vais pas faire financer cet accident par les autres clients, je ne vais pas majorer les potentiels, sinon je les perds. Or, c’est ce que fait l’Etat, il se plante en 2012, il s’en aperçoit en 2017, ça lui coute 10 milliards, il fait payer les autres contribuables.

Juridiquement, c’est médiocre. Economiquement, c’est douloureux. Politiquement, c’est nul. »

Dans une entreprise, il y a des solutions pour financer les effets d’un accident sans faire payer les autres clients. On coupe dans les dépenses, on stoppe un investissement ou on reporte un projet. Au pire, on vend des actifs non stratégiques.

L’Etat français avait d’autres solutions pour financer le trou de 10 milliards qu’il a découvert plutôt de compter sur la cagnotte fiscale constituée par une conjoncture très favorable (5 milliards) et percevoir un nouvel impôt exceptionnel sur les bénéfices des sociétés. Bizarrement, les hommes politiques n’en ont pas parlé préférant se contenter de faire payer les riches et les grandes entreprises (ce qui revient au même).

Il y avait deux solutions à actionner.

La première, on pouvait très bien engager un programme de réduction de dépenses et de report de certains investissements. Il y a des investissements qu'on pouvait retarder d’un an ou deux.

La deuxième solution eut été de vendre une partie du patrimoine non stratégique. La France a déjà vendu des actions de chez PSA Peugeot-Citroën, des actions chez Renault, Engie... La bourse est au plus haut et la France n‘a rien à faire dans la construction automobile ou dans la distribution de gaz. A partir de là, l’Etat pouvait très bien aller au-delà.

Pléthore de choix possibles : EDF vaut plus de 25 milliards d’euros. Engie est encore en partie la possession de l’Etat pour 8 milliards. ADP, ou Paris Aéroports, appartient toujours pour plus de la moitié à l’Etat, pour 8 milliards d’euros. Airbus est sous contrôle public et la France pèse 6 milliards. Dans Thales, l’Etat détient pour 5 milliards d’actifs. Orange est contrôlée par l’Etat à hauteur de 5 milliards. Safran a beaucoup de public dans son capital, 5 milliards. Chez Renault, l’Etat vient de s’alléger mais il doit rester pour 4 milliards d’euros de capital public. Et la liste est encore longue.

Et on ne parle pas des terrains, des transports ferroviaires, des entreprises publiques…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

05.

Renault en plein chaos post Ghosn

06.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 08/11/2017 - 22:14
par erreur dites vous?
Par cynisme et je m'en foutisme seraient plus exact/c'est lamentable et en plus il parait que le président gérerait la France comme une entreprise ( dixit lepen) hum//elle déposerait le bilan vite fait ,bien fait
zen-gzr-28
- 08/11/2017 - 20:26
Minables, inconséquents et incompétents
Le pays dirigé par un excellent chef d'entreprise , se porterait bien mieux. Quitte à faire hurler la bien-pensance...Trump tellement décrié en France et en Europe a réussi à doper l'économie et le monde de l'entreprise en 9 mois, entre autres. Quelle réforme conséquente a été mise en route en France ? Qui a donc dit que l'ENA est l'Ecole Nationale des Anes ? Rien ne m'a fait changer d'avis encore : Le président... c'est du vent.
Atlante13
- 08/11/2017 - 19:10
Pas médiocre,
mais MINABLE, comme l'étaient les responsables de l'époque, et comme le sont ceux d'aujourd'hui. Minables.