En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Héritage
Plus de 12 millions de visiteurs ont participé aux Journées du patrimoine en France
il y a 4 heures 9 min
pépite vidéo > International
Epicentre
L'Albanie a été touchée par le séisme le plus fort depuis plus de 20 ans
il y a 6 heures 28 min
pépites > Politique
Secret de polichinelle
Municipales à Paris : Anne Hidalgo devrait officialiser sa candidature "dans les prochaines semaines"
il y a 7 heures 57 min
décryptage > Politique
Effet de mode ?

Vraie fausse valeur : de Meghan Markle à Jean-Luc Mélenchon, anatomie de l'insoumission contemporaine

il y a 9 heures 49 min
light > Insolite
"Pleure pas nostalgie"
Didier Barbelivien relate le souvenir du jour où lui et Nicolas Sarkozy ont failli mourir en avion
il y a 10 heures 50 min
pépites > Politique
Vision politique
Valérie Pécresse plaide pour un "choc d'autorité" sur la question de l'immigration
il y a 11 heures 44 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ovni : l’U.S. Navy dévoile des vidéos de "phénomènes aériens non identifiés" ; Un fossile rare datant de 10 millions d’années éclaire l’évolution de l’Homme
il y a 14 heures 19 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Les aléas financiers : l'épée de Damoclès au-dessus des agriculteurs

il y a 14 heures 33 min
décryptage > Education
Plus vert que ça tu meurs

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

il y a 14 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les quatre coins du cœur" : un roman "inédit" de Françoise Sagan, publié aux éditions Plon

il y a 15 heures 19 sec
light > Culture
Chiffres pharaoniques
1,42 million de personnes ont visité l'exposition Toutânkhamon
il y a 4 heures 41 min
pépite vidéo > Environnement
Pollution
Journée sans voiture : les images surréalistes des rues de Paris
il y a 7 heures 9 min
pépites > Société
Engagement
Extension de la PMA : Agnès Buzyn ne partage pas les réserves émises par l'Académie de médecine
il y a 8 heures 37 min
pépites > Justice
Cour de justice de la République
Affaire Karachi : Edouard Balladur et François Léotard sous la menace d’un procès
il y a 10 heures 14 min
décryptage > France
Entretien

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

il y a 11 heures 29 min
pépite vidéo > Politique
Convictions
"ONPC" : François-Xavier Bellamy interpellé sur sa position sur la PMA et l'avortement
il y a 12 heures 51 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Le chemin intérieur des prêtres face à la crise des vocations

il y a 14 heures 24 min
décryptage > Finance
Bonnes feuilles

L'opacité de l'utilisation des deniers publics : un véritable fléau français

il y a 14 heures 37 min
décryptage > Société
Etat nounou, Papa Macron

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

il y a 14 heures 54 min
décryptage > Economie
Etat des lieux

A la suite de politiques de Quantitative Easing, l'ensemble des banques centrales du monde se trouvent dans un corner

il y a 15 heures 15 min
Atlanti-culture

"Les confessions de l'Ange Noir" : c'était déjà, dans son genre, un grand écrivain

Publié le 05 octobre 2017
Bertrand Devevey est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Devevey pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Devevey est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»

LIVRE

Les confessions de l'Ange Noir

de Frédéric Dard

Ed. Fleuve noir

Première édition 1952 sous le pseudo L'Ange Noir, réédition juin 2017

558 pages

 

RECOMMANDATION 

EXCELLENT

THEME   

L'Ange Noir est un gangster américain, habile, cruel, cynique, macho. Il est la terreur de la police, des braves gens et des mafieux. Ce tueur sans état d'âme est à l'affut de tous les bons coups. De Chicago à Paris, en passant par New York et Londres, il braque, assassine, ruse, s'échappe, profite de la présence opportune de donzelles qui ne peuvent résister à son charme ! 

En 4 Romans rassemblés en un seul volume, l'Ange Noir se raconte à la première personne, sans pudeur, sans modestie, sans réserve. 

Du roman noir à l'état pur.

POINTS FORTS 

1- Une écriture pleine d'humour qui assaisonne l'argot dans des formules plus drôles les unes que les autres, sans rien retirer à la tension de l'action et aux ambiances de ces 4 romans ;

2- Des personnages très hauts en couleurs, servis par un récit à la première personne, absolument pas politiquement correct ;

3- Un voyage dans un argot savoureux, incroyablement inventif, pour caricaturer tout ce que l'être humain, dans sa diversité, porte de qualités et de défauts ;

4- Une belle occasion de découvrir l'univers littéraire de Frédéric Dard, qui vous rend complice des turpitudes du héros, et vous entraîne dans ses folies criminelles en abolissant très efficacement (et provisoirement !) toute réserve morale. Car il faut le dire, l'Ange noir est une vraie crapule.

POINTS FAIBLES 

1- L'Ange noir, comme disent les enfants, "il est vraiment très fort" - trop fort. Rien ne lui résiste (surtout pas les femmes), il tue sans état d'âme, il s'en sort toujours.

2- Si l'argot vous met mal à l'aise, que vous ne supportez pas qu'un noir se fasse appeler Banania, une fille une gerce, que vous n'avez pas envie de savoir ce que veut dire partir en loucédé ou s'emmouscailler, ou les badigoinces, ce livre n'est pas pour vous... Mais soyons juste, pas besoin d'être un Champollion pour comprendre le sens de ce langage très imagé- vous avez 588 pages pour vous apascliner - pardon, vous acclimater !

EN DEUX MOTS 

Ce gros livre rassemble 4 romans qui se suivent, pour constituer une aventure complète, décalée, où le héros est le méchant, la pire des crapules, à qui reste un très vague fond de morale, quand il s'agit de dézinguer plus crapule que lui ! Mené tambour battant, pour qui aime le roman noir autant qu'il déteste la langue de bois et le politiquement correct, ce récit absolument égocentrique est un véritable régal. 

Bien sûr, tout le monde vous dira que l'Ange Noir préfigure autant San Antonio que la personnalité d'un des auteurs les plus prolixes et populaires de sa génération. Si les confessions de l'Ange Noir forment un récit sans pudeur et sans pitié, elles composent une belle initiation à la littérature policière des années 50/60 dont le Fleuve Noir (devenu Fleuve éditions) a été l'un des nourriciers.   

UN  EXTRAIT

Ou plutôt trois. Accrochez-vous :

- "En trois bonds, je suis à ses cotés derrière le tas de pneus. Alors elle met en route son moulin à prières. Ah ! je vous jure, ça vaut de plus en plus le coup d'œil ! La Thomson tressaute dans ses mains et crache épais. A travers l'acre fumée, j'aperçois le père Valzing qui s'écroule après s'être ployé en deux comme s'il était monté sur charnière. Puis c'est au tour de son greffier à jouer le tube de vaseline qui se ride." P 61

- "Soudain il se tait. Un flic sait lire dans le regard d'un gangster comme un gangster sait lire dans les yeux d'un flic. Il voit que ça va chauffer et il fait un pas en arrière. Il peut grimper au plafond s'il veut, ça ne l'empêchera pas d'écoper. Lorsque l'Ange noir est en transe, le béton armé prend des allures de caramel mou". P323

- "Ca fait des générations que je n'ai pas fait pareil jeu à une grognasse, et qui m'aurait dit que j'abattrais toutes mes brèmes pour une vieille endoffée salingue, je l'aurais traité de menteur. La femme de l'armateur, elle a droit à la brouette chinoise, au caméléon en spirale, au grand huit, le tout émaillé de bricoles.

Quand l'aube se lève, elle est aussi pantelante qu'un drapeau un jour de défilé pluvieux… Elle a les chasses révulsées, les lèvres enflées et les doigts de pied en bouquet de violettes…" P 545

Et pour être bon joueur : En loucédé : en douce ; une gerce : une garce ; s'emmouscailler : se compliquer la vie, s'em….er, s'ennuyer; les badigoinces : les lèvres.

L'AUTEUR 

Pour décrire un homme qui a écrit 288 romans, 20 pièces de théâtre et 16 adaptations pour le cinéma, la sobriété s'impose. Frédéric Dard est sans doute l'un des auteurs de romans policiers le plus populaire de l'après guerre, le plus prolixe (250 millions de romans vendus !!!). Il est le père du commissaire San Antonio, mais aussi de romans d'épouvante, d'aventure, écrits sous une 50aine de pseudonymes - dont San-Antonio ! Né avec un bras atrophié, on dit que son imagination absolument débordante a été la riposte à son handicap. Il est décédé en 2000.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires