En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Quel couple!
Et vous, vous êtes plutôt France En Marche ou République Insoumise?
Publié le 29 septembre 2017
Mais oui, ils sont indissociables et inséparables. Et ils se nourrissent l'un de l'autre.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais oui, ils sont indissociables et inséparables. Et ils se nourrissent l'un de l'autre.

Le Parti Socialiste pleure, geint et gémit. Il ne digère pas le débat qui a opposé hier soir Edouard Philippe à Jean-Luc Mélenchon. Il y voit un "Yalta" visant à ne laisser aucun territoire politique à toute autre force que celle de ce couple infernal.  Les gémissements du PS auraient certainement plus de poids si ce parti parvenait à jeter des dizaines de milliers de manifestants dans la rue comme le réussi si bien le chef de la France Insoumise. Mais sur le fond il n'a pas tort.
Macron, dont on peut penser qu'il a lu et relu Machiavel, a en effet choisi Mélenchon comme principal adversaire. Ca rend inaudible les derniers débris du Parti Socialiste et Marine Le Pen (pour Laurent Wauquiez on ne sait pas encore…). Il a donné pour consigne à ses barons de taper sans relâche sur Mélenchon. Et lui-même, met la main à la pâte en comparant ce dernier à un chef d'Etat africain ou à un satrape vénézuelien, c'est tout bénef pour le Président de la République.

En transformant Mélenchon en menace il attire vers lui de plus en plus d'électeurs de droite qui vouent une solide répulsion à ce démagogue fort en gueule et rouge. En même temps, il renforce Mélenchon auprès de ce qu'il reste de la gauche de plus en plus séduite par un discours radical et révolutionnaire.
Un Mélenchon fort c'est pour Macron une garantie de dormir longtemps tranquille car le pouvoir n'est pas à la portée de La France Insoumise. Beaucoup de partisans et de sympathisants peut-être mais une impuissance politique totale, un peu comme le PC sous la IVeme république.
Mélenchon n'est pas en reste. Il joue sa partition avec une grosse caisse décrivant Macron comme le pantin des patrons du CAC 40. Il prend ainsi du poids et de la graisse auprès d'un électorat de gauche orphelin et déboussolé. Bientôt, si tout va bien (et ça en prend le chemin) entre lui et Macron il n'y aura plus rien. Ca ne peut que flatter son narcissisme qui est grand.

Sa chance c'est d'avoir rencontré un autre Narcisse : Emmanuel Macron. Tous deux sont faits pour se détester et s'entendre. Pour se combattre et s'aimer. Pour se défier et se donner la main. Il y a entre eux un rapport sadomasochiste. Ffais-moi mal" dit le masochiste au sadique. Macron et Mélenchon se complètent. Et ils s'accordent pour inverser les rôles : sadique et masochiste chacun son tour…
Les aimants s'attirent ou se repoussent selon la façon dont sont disposés leurs pôles. Osons une parabole plus crue. La tique se nourrit sur le dos du cheval. Une fois c'est Macron qui est la tique. Une autre fois Mélenchon. C'est pas très beau tout ça. Mais c'est plutôt bien joué. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
03.
Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes
04.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
05.
A l’insu de son plein gré : le « nouveau monde » finira-t-il par faire basculer la France dans une nouvelle culture démocratique « grâce » à ses vieux travers ?
06.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
07.
Vous ne croyez pas au choc des civilisations ? Intéressez vous alors au sort de l'iranienne Nasrin Sotoudeh!
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Révolution silencieuse ? Un groupe de physiciens armés d’ordinateurs quantiques a réussi (en quelque sorte) à remonter dans le temps
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
05.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
06.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Atlante13
- 29/09/2017 - 20:10
Au train ou vont les choses,
les français risquent de finir portugais.
Solognitude
- 29/09/2017 - 15:33
C'est pas faux...
Je trouve l'analyse politique de M. Raysky tout à fait pertinente. Mais en ce qui me concerne, je ne me rallierai pas pour autant à l'immobilisme de la marche des cloportes!
Le gorille
- 29/09/2017 - 13:24
Merci M. Rayski
Grâce à vous, j'ai enfin compris l'article "Jusqu'où pourrait monter la France insoumise pendant le quinquennat Macron ?" Avec vous, pas besoin d'une logorrhée sur les chiffres qui, soit sont têtus, soit disent complaisamment ce que l'on veut bien qu'ils disent (ouf !). C'est "clarinette". Faut que je m'essaie au langage 'jeune. Bref, merci : j'ai besoin d'un bon prof qui, lui, sait lire !