En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Attention chiffre choc : et le nombre réel de policiers pour assurer le confinement et l’ordre public dans Paris n’est plus que de...

07.

Les secrets du modèle coréen : des masques et des tests pour tout le monde, mais pas de confinement ni de vie privée

01.

Julien Assange est désormais... une marque

02.

Rugby: courte victoire de la France en Irlande

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

ça vient d'être publié
décryptage > Finance
Nerf de la guerre

Crise de trésorerie généralisée : tensions (évitables) sur le secteur bancaire

il y a 17 min 39 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad
il y a 1 heure 21 min
light > Culture
Fin du confinement ?
Olivier Py reste optimiste pour la prochaine édition du Festival d’Avignon en juillet 2020
il y a 12 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La fin de l'amour" d'Eva Illouz : quand Tinder, grand centre commercial de rencontres, détrône la cour amoureuse

il y a 13 heures 50 min
pépites > International
Lutter contre un retour du virus
Covid-19 : la Chine décide de fermer temporairement ses frontières aux étrangers
il y a 17 heures 1 min
light > France
Changement d’heure
Malgré le confinement, n’oubliez pas le passage à l’heure d’été ce week-end
il y a 18 heures 45 min
pépites > Politique
Face à la vague
Covid-19 : Edouard Philippe alerte contre "la vague extrêmement élevée" qui "déferle"
il y a 19 heures 46 min
décryptage > Politique
Ami entends-tu...

Et Didier Guillaume lança un appel à l'armée des ombres !

il y a 21 heures 9 min
pépites > Europe
Nouvelle personnalité
Royaume-Uni : le Premier ministre Boris Johnson a été testé positif au coronavirus
il y a 21 heures 49 min
décryptage > Politique
Conséquences politiques

Philippe Gosselin : "Nous avons refusé que l’équivalent des pleins pouvoirs soient votés pour le Premier ministre. Mais nous devons rester vigilants"

il y a 23 heures 53 min
décryptage > Science
Hécatombe

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

il y a 35 min 28 sec
décryptage > Santé
Nembro

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

il y a 1 heure 36 min
pépites > International
ONG
SOS Chrétiens d'Orient : libération de trois otages français en Irak
il y a 13 heures 16 min
pépite vidéo > France
Victimes françaises
Covid-19 : "les visages d’une tragédie"
il y a 15 heures 58 min
pépites > Politique
Deux semaines de plus
Coronavirus : Edouard Philippe officialise le prolongement du confinement jusqu’au 15 avril
il y a 17 heures 27 min
pépites > Religion
"Urbi et Orbi"
Vatican : le pape François va présider une prière planétaire et bénir le monde entier face au Covid-19
il y a 19 heures 11 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le bulldog baille et quand les clous d’or piquent le ciel : c’est l’actualité reconfinée des montres
il y a 20 heures 22 min
pépite vidéo > Santé
Immense tristesse
Julie, 16 ans, est la plus jeune victime du Covid-19 en France
il y a 21 heures 19 min
décryptage > Europe
Commission européenne

Union européenne : l’intérêt général otage des bien-pensants ?

il y a 22 heures 51 min
décryptage > Social
Impact de la crise sanitaire

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

il y a 1 jour 9 min
Coup d'Etat pour les nuls

Mali : un putsch mystérieux... et amateur

Publié le 24 mars 2012
Le président malien Amadou Toumani Touré a été renversé ce jeudi par un coup d'Etat militaire. Les putschistes ont semble-t-il agi à cause du manque d’armement pour lutter contre les rebelles et les islamistes armés. A quoi peuvent s’attendre les Maliens ?
Alain Antil est chercheur et responsable du programme Afrique subsaharienne à l’IFRI.Il enseigne à l’Institut d’Etudes Politiques de Lille et à l'Institut Supérieur Technique Outre-Mer (ISTOM).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Antil
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Antil est chercheur et responsable du programme Afrique subsaharienne à l’IFRI.Il enseigne à l’Institut d’Etudes Politiques de Lille et à l'Institut Supérieur Technique Outre-Mer (ISTOM).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président malien Amadou Toumani Touré a été renversé ce jeudi par un coup d'Etat militaire. Les putschistes ont semble-t-il agi à cause du manque d’armement pour lutter contre les rebelles et les islamistes armés. A quoi peuvent s’attendre les Maliens ?

Atlantico : Le président malien Amadou Toumani Touré a été renversé ce jeudi par un coup d'Etat militaire. Les putschistes ont semble-t-il agit à cause du manque d’armement pour lutter contre les rebelles et les islamistes armés. Que connait-on de leurs intentions ?

Alain Antil : Les mutins n’ont pas beaucoup communiqué pour l’instant. Ils ont expliqué les raisons de leur démarche dans un communiqué ce jeudi matin. Depuis lors, la situation est confuse. Il y a des arrestations de personnalités, de ministres, et de certains officiers supérieurs. Mais nous ne sommes pas non plus certains que le putsch soit réussi à 100%. Le Président se trouverait apparemment dans une caserne avec des éléments loyalistes.

Qualifieriez-vous cette opération de putsch d’ « amateurs » ?

C’est un putsch qui intervient à quatre semaines avant la fin du mandat du Président qui est renversé. Cela ne ressemble pas vraiment à quelque chose de très élaboré. Les mutins aperçus sur les différentes images sont des gens assez jeunes, des hommes de troupes accompagnés  de quelques officiers. Celui qui se présente comme leur chef n’est que lieutenant…  Aucun officier supérieur de l’armée malienne n’a pour l’instant rejoint ces putschistes.

Le mot « amateurisme » semble tout à fait juste pour qualifier ce qu’il se passe actuellement. Ils ont tout d’abord essayé d’instaurer un couvre-feu, sans pouvoir y arriver. Certains, parmi les mutins, se sont adonnés au pillage. On en a vu sortir du palais présidentiel avec des frigidaires et des télévisions… Certains militaires ont semble-t-il pillé des commerces dans les rues de Bamako sans que l’on sache s’il s’agissait de putschistes ou simplement d’opportunistes profitant de la confusion.

Nous n’avons pas l’impression que le chef des mutins ait le contrôle de ses troupes. Il est d’ailleurs difficile de définir avec exactitude la nature de ces troupes. De quels bataillons en particulier parle-t-on ? Ces bataillons les soutiennent-ils intégralement ? Il y a ici une réelle confusion.

La phase de négociation est donc loin d‘être entamée ?

Pour l’instant, nous n’avons aucune information  sur ce sujet. Est-ce qu’il y a des négociations ? Avec qui négocient les mutins ? J’imagine qu’ils sont en train de tenter de convaincre les leaders politiques et certains hauts gradés de l’armée. Mais il ne faut pas oublier que ce pays connait actuellement une guerre intérieure contre une rébellion au nord. Une partie importante de l’armée lutte toujours contre  le MLNA dans le nord du pays.

Du coté politique, pour l’instant, il n’y a qu’un politicien, et d’un parti extrêmement secondaire, qui a affirmé soutenir les mutins. La plupart des grands partis ne les soutiennent toujours pas.

Où se situe l’opinion publique dans tout cela ?

Une partie de la population soutient les putschistes car il est vrai que le régime d’Amadou Toumani Touré commençait à être fortement contesté, notamment en raison de sa gestion du dossier de la rébellion et de son laxisme vis-à-vis d’Aqmi. Il y avait déjà eu des émeutes début février, à Bamako, qui avaient montré l’exaspération d’une partie de la population.

De là à dire qu’il existe un engouement pour les mutins, je ne le crois pas. Il faut savoir qu’il y a beaucoup de Maliens qui sont indifférents à ce qui se passe politiquement à Bamako, ils sont dans des logiques de survies, à mille lieux des préoccupations politiques de la capitale et d’une classe politique dont ils n’attendent pas grand-chose.

Ensuite, même si une partie de la population se réjouit  de l’action des putschistes, les Maliens se posent la question du sérieux de ces mutins.

 

Les putschistes pourront-ils agrandir leurs rangs dans les jours qui viennent ?

Le seul atout des putschistes est que la base de l’armée malienne, les hommes de troupes, était très remontée contre la hiérarchie de l’armée. D’abord, elle l’estime arrogante et corrompue. Ensuite, ces militaires de base estimaient  également que l’armée ne donnait pas les moyens aux soldats pour pouvoir lutter contre les rebelles du MNLA. Il n’est donc pas exclu que certains officiers supérieurs, sous la pressions de leur base, décident de rallier les putschistes. Mais cela reste hypothétique.

Evidemment, il ne faut pas non plus exclure un coup de force de la part des bataillons loyalistes. On parle beaucoup de la garde présidentielle qui a opposé peu de résistance à la prise de la Présidence. Il n’est pas impossible qu’elle se soit repliée sur un autre endroit pour préparer une riposte.

Qu’avez-vous pensé des réactions politiques françaises depuis ce coup d’Etat ?

La France a condamné le putsch, comme d’ailleurs la totalité de la communauté internationale. Cependant, la déclaration d’Alain Juppé ce jeudi a été diversement appréciée. Le ministre des Affaire étrangères a condamné le putsch avec vigueur. Il a également insisté sur l’importance du respect du  calendrier des élections et du retour à la légalité institutionnelle, mais pas un mot n’a été prononcé sur le Président Touré.

Il est clair que la France n’éprouve pas un grand chagrin vis-à-vis de la destitution du Président malien. Il n’est un secret pour personnes que les relations entre le président Touré et Paris, les relations étaient difficiles.

Les élections pourront-elles être tenues, comme convenu, le 29 avril prochain ?

Les putschistes se sont engagés à rendre le pouvoir après avoir assuré l’intégrité nationale, en d’autres termes après avoir vaincu la rébellion. Sauf un retour exceptionnel du président élu, appuyé par une partie de l’armée, les élections devraient être reportées sine die.

 

Propos recueillis par Jean-Benoît Raynaud

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Attention chiffre choc : et le nombre réel de policiers pour assurer le confinement et l’ordre public dans Paris n’est plus que de...

07.

Les secrets du modèle coréen : des masques et des tests pour tout le monde, mais pas de confinement ni de vie privée

01.

Julien Assange est désormais... une marque

02.

Rugby: courte victoire de la France en Irlande

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires