En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 6 heures 2 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 7 heures 22 min
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 8 heures 37 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 9 heures 14 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 11 heures 33 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 12 heures 20 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 13 heures 2 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 13 heures 42 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 13 heures 43 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 13 heures 44 min
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 6 heures 47 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 7 heures 57 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 9 heures 4 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 10 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 12 heures 11 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 12 heures 34 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 13 heures 17 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 13 heures 42 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 13 heures 44 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 13 heures 44 min
© NadineDoerle / Pixabay
© NadineDoerle / Pixabay
Kids Connected

Génération écrans : le bon et mauvais, voilà ce que l'on commence à comprendre de l'impact du numérique et du tactile sur les bébés

Publié le 16 septembre 2017
Les bébés ont un appareil visuel mature dès les premières semaines de vie. De nombreuses recherches tendent à confirmer l'hypothèse selon laquelle ils font bien la différence entre une émission télévisée et un dialogue vidéo avec un parent.
Michael Stora est psychologue clinicien pour enfants et adolescents au CMP de Pantin.Il y dirige un atelier jeu vidéo dont il est le créateur et travaille actuellement sur un livre concernant les femmes et le virtuel.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Sotto est psychopédagogue. II s'est spécialisé dans les stratégies d'apprentissage pour enfants et adultes. Il a co-écrit, avec Varinia Oberto, "Le beau métier de parent" aux éditions Hugo Doc. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michael Stora
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michael Stora est psychologue clinicien pour enfants et adolescents au CMP de Pantin.Il y dirige un atelier jeu vidéo dont il est le créateur et travaille actuellement sur un livre concernant les femmes et le virtuel.
Voir la bio
Alain Sotto
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Sotto est psychopédagogue. II s'est spécialisé dans les stratégies d'apprentissage pour enfants et adultes. Il a co-écrit, avec Varinia Oberto, "Le beau métier de parent" aux éditions Hugo Doc. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les bébés ont un appareil visuel mature dès les premières semaines de vie. De nombreuses recherches tendent à confirmer l'hypothèse selon laquelle ils font bien la différence entre une émission télévisée et un dialogue vidéo avec un parent.

Atlantico : Les écrans peuvent-ils permettre de développer des facultés particulières chez les jeunes enfants ?

Michael Stora : A l’inverse de ce qu’on a pu longtemps imaginer, les bébés ont un appareil visuel mature dès les premières semaines de vie. Ils sont très sensibles au visage d’abord maternel, puis très rapidement ensuite le visage de leur père dans la dimension de l’horizontalité – ils repèrent le regard, la bouche etc. Ils peuvent reconnaitre le visage par un appel vidéo.

En essayant de toucher l’image, on comprend qu’ils n’ont pas totalement conscience que ce n’était qu’une image en poussant ainsi l’interaction très loin. Ils sont peut-être des futuristes dans la capacité à pouvoir interagir !

Un parent qui va parler à son enfant même par appel vidéo va utiliser un langage qui connait, et la voix est reconnue. Le parent à distance va avoir un langage adapté au bébé. Avant l’âge de 2-3 ans, l’enfant a du mal à saisir une fiction. Les fictions sont très simples à ce niveau avec une relation de cause à effet directe ; il ne va pas saisir les ellipses ou les contre champs par exemple. Et il ne va pas saisir la narration en entier.

Très souvent on dialogue par appel vidéo parce que le parent est absent. Cette fonction vient parfois combler des angoisses quand un membre de la famille est éloigné un temps. Le coucher par exemple est un moment sensible et on peut imaginer le ritualiser par appel vidéo qui a des chances de rassurer l’enfant, avoir un effet calmant. Et plus un bébé va bien, plus il est à même de développer ses compétences. En effet, si les bébés sont trop souvent seuls, pas suffisamment stimulés ou en manque de leur parent, cela aura des effets sur leur curiosité et leurs compétences cognitives comme le montrent certaines études. 

Alain Sotto : Je dirais tout d’abord qu’un bébé n’a rien à faire ni à gagner à rester face à un écran de télévision. Les images diffusées (même s’il s’agit d’un dessin animé) ne font pas partie de son environnement immédiat, son univers, le seul qui l’intéresse vraiment par la possibilité d'être en interaction avec lui, de manipuler les objets qui sont à sa portée. Un consensus s’est fait parmi les experts travaillant sur ce sujet : avant l’âge de 2 ans, les parents ne devraient pas mettre leur bébé devant un écran.

Pendant un temps, on a cru qu’il y avait un avantage pour le développement du langage oral, mais l’exposition précoce à des dvd sensés apprendre du vocabulaire ne produit aucun résultat probant. Le langage s’enrichit grâce à l’interaction humaine utilisant une large gamme de tonalités affectives.
Cependant,  quand on crée une communication vidéo, avec un outil comme Skype, entre un enfant de 2 ans et ses grands parents, celui-ci reconnaît instantanément leurs visages, les expressions et les gestes qu’il a soigneusement observés et mémorisées. Ces images virtuelles en deux dimensions sont intégrées à sa réalité -même s’il croit que ses grands parents sont alors à l’intérieur de l’écran.  L'enfant apprend à communiquer à distance.
A part le plaisir qu’il peut prendre, pendant de courts instants, à voir apparaître des personnes qu’il aime, l’enfant de 2/3 ans ne nécessite pas un environnement sur-stimulé par des objets numériques. Il va intégrer ceux-ci dans son jeu d’imitation et de simulation comme il le fait avec les autres  objets utilisés par les adultes. 

Doit-on penser qu’il peut être bénéfique aux jeunes enfants d’utiliser la fonction tactile ou l’appel interactif pour son développement au quotidien ?

Michael Stora : Des études ont montré, comme celles de l’Académie des sciences sur l’impact des écrans, que les écrans interactifs peuvent développer des compétences pour les bébés. La coordination main-œil est l’une des premières facultés développées, c’est ce qu’on appelle la coordination visuo-haptique. C’est pour cela que les très jeunes enfants peuvent interagir avec des écrans tactiles. On a observé aussi qu’ils allaient reproduire cela avec des revues papiers par exemple, car la différence entre un écran et un magazine n’est pas saisie.

Alain Sotto : Le jeune enfant adore exercer sa motricité fine en manipulant les objets,  bien que limité très souvent par un « non, ne touche pas ça ». Il cherche à obtenir une réponse à son action, une conséquence en appuyant sur les boutons, en tirant sur les fils.  Une fois l’effet obtenu, il a besoin de conquérir un nouvel objet. C'est ainsi qu'il apprend. Concernant la tablette, et tout appareil interactif, il peut être très vite fasciné par les effets créés au bout de ses doigts, comme les animations qui surgissent alors. On a là le principe même des jeux vidéos et du plaisir suscité. L'enfant est actif, la machine répond. Certains programmes pour  enfants ont dès l'entrée en maternelle des effets positifs sur l'apprentissage : l'enfant apprend de façon ludique à dénombrer, à mettre en catégorie, il apprend des lettres, à associer lettres et sons. Voir des programmes comme «  Graphogame » ou « La course aux nombres » ou encore l’excellent « CabriGéomètre »

Pourtant il faut être attentif à ce que l'enfant apprenne à s’auto-réguler devant les écrans et à ne pas se perdre dans  le virtuel.  

Dans le domaine de la visio-communication avec ses parents, nous n’avons pas assez de recul pour mesurer l’intérêt réel pour l’enfant. On sait cependant que ce moyen de communication, utilisé par exemple par une mère séparée temporairement de son enfant, est plus rassurant qu’un appel téléphonique.

Quels sont les apports d’un visionnage avec interaction par rapport à une vidéo où l’enfant n’est que spectateur passif ?

Michael Stora : Tout  à fait car l’enfant va répondre. C’est une interaction de l’ordre du dialogue qui n’est pas possible avec la télévision. Il est vrai qu’il existe des programmes télévisés où le personnage principal s’adresse aux spectateurs.Mais dans ce genre de vidéo la frustration de ne pas pouvoir toucher va intervenir. Le jeune enfant peut néanmoins repérer que le parent souri lorsque le bébé gazouille par exemple. Gardons à l’esprit que l’interaction idéale demeure celle faisant intervenir les 5 sens. Il ne faut pas confondre interaction et interactivité. Il ne s’agit pas là  d’interactivité mais d’interaction médiatisé par un écran. 

Alain Sotto : Regarder passivement une vidéo n’a aucun sens (à part une pure distraction) s’il n’y a pas la présence d’un adulte pour prolonger la projection par une discussion avec l’enfant. En quoi ces images ont-elles fait sens, à quoi les rattacher, peut-on aller plus loin avec l'enfant et imaginer autre chose ? Dans le cas d’un programme interactif, si celui-ci consiste uniquement à de la perception/action sans l’utilisation de la pensée, sans élaboration permettant un apprentissage riche, on se trouve dans une situation qui a aussi peu d’intérêt que la vision passive. La véritable interaction est celle qui se nourrit d’une pensée et qui aide à comprendre, à imaginer, à découvrir. 

La science peut-elle apprendre des choses sur le développement cognitif des très jeunes enfants à travers l’observation des jeunes avec le digital ?

Michael Stora : Encore peu d’études ont été réalisées sur les bébés et les écrans. L’enfant joue d’abord, avec des jeux très simples. Cela peut favoriser la concentration et un nouveau type d’espace ludique. On est dans une interaction simple, de cause à effet basique. Mais cela peut favoriser déjà une appropriation de l’image. Les bébés nés avec la tablette n’ont pas un rapport sacré aux images d’après moi puisque dès le début ils jouent et manipulent les images. Ce n’est pas le même rapport qu’ont leurs parents ou grands-parents bien plus passifs devant les écrans. Cette génération que l’on nomme Z donnent des acteurs producteurs, inter-acteurs… Néanmoins quand ils grandissent, ils peuvent aussi prendre du plaisir à rester passivement devant une vidéo car on continue à être spectateur. 

Alain Sotto : Nous avons toujours à découvrir ce qui favorise un développement harmonieux de l’enfant. Pour cela, il suffit d’observer que, à part le dessin ou des jeux de construction qu’il peut faire en parfaite autonomie, il est préférable d’accompagner le jeune enfant dans sa conquête des outils numériques.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires