En direct
Best of
Best Of
En direct
© Antoine Jeandey -WikiAgri
Stéphane Le Foll lors du dernier Salon de l'agriculture.
Difficultés
Imbroglio autour du retard du paiement des aides agricoles
Publié le 30 juillet 2017
Les aides Pac ont fait la Une de l’actualité agricole cette semaine, et cela à plusieurs niveaux : retards de paiement des aides en cours, inquiétudes sur le devenir des bio ou pour les zones défavorisées. Les oreilles du ministre de l’Agriculture de François Hollande, Stéphane Le Foll, sifflent sous les critiques, et l’actuel, Stéphane Travert, a un travail monumental en vue s’il veut éviter d’être submergé.
Antoine Jeandey est rédacteur en chef de WikiAgri.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Jeandey
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Jeandey est rédacteur en chef de WikiAgri.
Voir la bio
WikiAgri
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les aides Pac ont fait la Une de l’actualité agricole cette semaine, et cela à plusieurs niveaux : retards de paiement des aides en cours, inquiétudes sur le devenir des bio ou pour les zones défavorisées. Les oreilles du ministre de l’Agriculture de François Hollande, Stéphane Le Foll, sifflent sous les critiques, et l’actuel, Stéphane Travert, a un travail monumental en vue s’il veut éviter d’être submergé.

La version complète de cet article est en ligne sur WikiAgri

Stéphane Le Foll est nommément mis en cause dans la gestion qu’il a eue des aides agricoles alors qu’il était ministre de l’Agriculture. Sous son mandat, l’administration a accumulé les retards de paiement de différentes aides agricoles (il en existe pour la production, pour la conversion au bio des exploitations, pour compenser ce que l’on appelle le « handicap naturel » c’est-à-dire les zones de montagne ou avec des terrains où la production agricole n’est pas facile, ou encore pour les efforts environnementaux). Et qui plus est, on découvre aujourd’hui que les enveloppes correspondant aux paiements à venir, en 2019 et 2020, n’ont pas été abondées. Alors que l’Europe, de son côté, a bel et bien signé les chèques en faveur de l’agence de paiement française...

En cause officiellement, les logiciels de gestion Isis et Osiris, que l’on n’aurait pas su maitriser suffisamment pour non seulement recevoir l’argent de l’Europe, mais encore l’acheminer jusqu’aux fermes. Ainsi, on en est arrivés à des situations extravagantes, avec des fonctionnaires officiellement surchargés de travail avec ces logiciels, et à qui l’on demandait, en raison de la crise agricole, de voir en plus comment faire pour accorder des avances sur les retards de paiements aux paysans les plus en difficulté. Avouez qu’il y a de quoi s’arracher les cheveux...

On en arrive à un point tel qu’un calendrier de remboursement des aides en retard depuis 2014 vient d’être annoncé par Stéphane Travert, titulaire du poste rue de Varenne désormais. Selon lui, tout sera rentré dans l’ordre courant 2018...

Enfin, espère-t-il car, dans le même temps, autre nouvelle embarrassante, l’enveloppe de plusieurs aides représentant un montant total d’un milliard d’euros pour 2019 et 2020 n’aurait pas été abondée... La présidente de la Fnsea, Christiane Lambert, parle de « chèque sans provision » de Stéphane Le Foll aux agriculteurs. Tandis qu’un autre syndicat agricole, la Coordination rurale, réclame une commission d’enquête parlementaire sur les raisons de tous ces problèmes de paiement des aides Pac.

Le système de la Pac (politique agricole commune) avec ces aides européennes, autrement appelées subventions, a souvent été critiqué. Pour autant, si jamais il fallait un jour en changer, un prélable serait indispensable : réussir la soudure entre deux systèmes différents sans que les « bénéficiaires », les agriculteurs, n’en subissent les conséquences. En l’occurrence, cette partie importante du revenu agricole a été négligée d’un coup, sans contrepartie, sans prévenir les principaux intéressés, et qui plus est sur fond de crise agricole. Un peu comme un salaire que l’on baisserait d’un bon tiers (évidemment cette proportion varie selon les cas) sans préavis, et en s’étonnant ensuite que le réceptionnaire ne puisse plus subvenir à ses besoins.

De quoi se poser des questions sur la considération du précédent gouvernement envers ses agriculteurs. L’actuel ministre, Stéphane Travert, parle de « restaurer la parole publique et la parole de l’Etat auprès des agriculteurs ». Il va avoir fort à faire pour, contrairement à son prédécesseur, tenir parole...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Emploi record et hausse des salaires au Royaume-Uni... Mais que se passe-t-il à 9 jours du Brexit ?
07.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lexxis
- 31/07/2017 - 09:02
UNE HONTE: NOTRE FONCTION PUBLIQUE EN PLEIN EFFORT!
Une fois de plus la meilleure fonction publique du monde incapable de concevoir et de se doter de logiciels normalement performants. Une fois de plus un Ministère dont les effectifs sont jalousement préservés alors que le nombre des exploitations est en chute libre et qui ne parvient pas à faire le peu de travail qui lui reste. Si bien qu'on est fondé à se demander si le Ministère de l'Agriculture travaille pour ou contre les agriculteurs. Et naturellement, aucune sanction d'aucune sorte contre ces politiques et ces administrations payés rubis sur l'ongle, alors qu'ils ne font pas ou qu'ils font très mal leur travail. Bel exemple d'efficacité à la Française!
vangog
- 30/07/2017 - 22:17
Voleurs, menteurs, tricheurs les socialauds!
(On dit, aujourd'hui, les macronistes!). Pour non paiement de l'aide européenne en temps et en heure, l'état macroniste devra payer aux agriculteurs un supplément de 10%, à prélever sur la retraite du député Le Foll...et qu'il s'estime heureux que les paysans ne lui envoient pas l'huissier! Rappelons que, pour neuf milliards d'euros d'aides versées par l'UE, la France doit reverser à l'UE dix-sept milliards d'euros, soit un manque à gagner pour les agriculteurs Français de huit milliards (s'ils bénéficiaient d'une aide francisée). Le programme de Marine Le Pen prévoyait la francisation des aides, puis la fixation de prix agricoles minimums négociés avec les syndicats, afin de faire disparaître les aides, progressivement...plus intelligent que ces histoires de vases communicants socialistes à tuyaux percés, non?....trop tard!...