En direct
Best of
Best Of
En direct
© Reuters
Santé
Taxis et ambulances: le best-of des fraudes à la sécurité sociale
Publié le 27 juin 2017
Une affaire traitée à Bordeaux a montré combien les ambulances peuvent rapporter à leurs propriétaires... lorsqu'ils fraudent la Sécurité Sociale. C'était l'occasion d'illustrer un fléau largement dû à la complaisance des règles de remboursement vis-à-vis des assurés et des transporteurs, par le best-of des fraudes.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une affaire traitée à Bordeaux a montré combien les ambulances peuvent rapporter à leurs propriétaires... lorsqu'ils fraudent la Sécurité Sociale. C'était l'occasion d'illustrer un fléau largement dû à la complaisance des règles de remboursement vis-à-vis des assurés et des transporteurs, par le best-of des fraudes.

La fausse facturation des transports médicaux par les ambulances er les taxis, qui permet à quelques propriétaires de s'engraisser sur le dos d'une sécurité sociale très complaisante dans la définition des règles (et sauvage dans les sanctions qu'elle demande) est en passe de devenir sport national. En voici quelques illustrations. 

4,5 millions d'euros dans l'Eure

En 2013, une enquête met à jour une escroquerie dans l'Eure. Une société d'ambulance aurait détourné plus de 4 millions€ en trois ans en surfacturant les transports à la CNAM, au RSI et à la MSA.

1,5 million d'euros en Seine-Saint-Denis

En 2012, une enquête de la CPAM en Seine-Saint-Denis montre qu'une société d'ambulance est parvenue à soutirer 1,5 millions€ en trois ans à la sécurité sociale. L'arnaque consistait à utiliser des bons de transport tamponnés, volés dans un hôpital.

1 million d'euros à Lesparre-Médoc

Des ambulanciers de Lesparre-Medoc auraient détourné 1 million € en 5 ans en surfacturant systématiquement leurs prestations à la sécurité sociale. L'arnaque consistait notamment à facturer les transports en véhicule léger au tarif des ambulances. 770 trajets frauduleux en 5 ans leur auraient ainsi permis de se constituer un pactole...

1 million d'euros en Alsace

En 2013, à Colmar, cinq personnes sont interpellées pour avoir fraudé la sécurité sociale: transport de malades dans des taxis ou des véhicules sanitaires légers au lieu d'ambulances, apposition de la croix de Saint-André bleue sur un véhicule non homologué, conducteurs sans agrément et transport de plusieurs patients à la fois : 30% de l'activité de la société aurait été frauduleuse en novembre 2012. Le préjudice est estimé à un million €.

400.000 euros pour un taxi du Rhône

En 2014, un chauffeur de taxi du Rhône est mis en garde à vue après la découverte d'une fraude (qui a duré 5 ans) pour un montant de 400.000€. Il allait chercher un patient, il arrivait bien en avance au rendez-vous et mettait le compteur à tourner aussitôt. En plus, il avait, entre juin 2010 et mai 2012, contacté deux autres chauffeurs de taxi pour utiliser leurs noms et établir d’autres factures. "Il a fait croire aux deux autres chauffeurs à une panne de logiciel, en leur disant qu’il n’arrivait pas à facturer et leur demandait de le faire à sa place, puis il empochait la contrepartie versée par la CPAM. Il pouvait être à plusieurs endroits à la fois et plusieurs course pouvaient lui être payées en même temps !", a relaté une source policière.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
03.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
04.
Au tableau : Christophe Castaner mal à l’aise après une question d’un élève
05.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
06.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
07.
Votre mémoire pourra-t-elle être piratée dans le futur ? La réponse est plus inquiétante que vous ne le croyez
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
01.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
02.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
03.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
04.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
05.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
antidote
- 27/06/2017 - 11:13
TAXIS ET AMBULANCIERS AU TROU !
Si le trou de la sécu est si important s'est du au laxisme de l'état .Tout déplacement devrait être régler par le patient et rembourser ensuite par la sécu ou pour les plus démunis d'un bon de transport remis par la sécu au patient à chaque course sur des critères établis en bon et dû forme par les intéressés "transporteur et l'état" .Si des irrégularités étaient constatées ,sanction immédiate : suspension pour tout transport de personnes dans un premier temps et si la culpabilité était avérée par un tribunal retrait définitif de toute activité pour du transport de personnes .