En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

02.

Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

05.

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

06.

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

07.

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

01.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

ça vient d'être publié
Un EHPAD en folie !
Var : un strip-tease dans une maison de retraite fait d’heureux résidents
il y a 38 min 7 sec
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La victoire des Conservateurs de Boris Johnson: conjoncturelle ou structurelle ?

il y a 2 heures 23 min
décryptage > Media
On va où là ?

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

il y a 5 heures 4 min
décryptage > Economie
Bonne année !

Jerome Powell à la Fed et Christine Lagarde à la BCE nous souhaitent une bonne année 2020. Et voilà comment ils comptent nous la garantir

il y a 5 heures 12 min
décryptage > Santé
App santé

Grève : si vous marchez jusqu’au bureau, attention, vous pourriez devenir addicts au sport

il y a 5 heures 54 min
décryptage > Politique
A court ou long terme ?

Grèves : la semaine du tournant sur les retraites ?

il y a 6 heures 13 min
pépites > Défense
"Bring the soldiers back home"
Les Etats-Unis s’apprêteraient à retirer 4.000 soldats d'Afghanistan
il y a 8 heures 42 min
light > Culture
Actrice mythique
Disparition d’Anna Karina, l’icône de la Nouvelle Vague, à l’âge de 79 ans
il y a 9 heures 55 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Mars : de la glace détectée à 2,5 cm seulement sous la surface ; Science décalée : on boit plus d’alcool dans les pays froids et sombres
il y a 11 heures 45 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

La délicate question des terroristes étrangers et de leurs nationalités

il y a 14 heures 56 min
décryptage > Social
SOS

SOS modèle social français en danger ? 2 doigts de raison, une dose de névrose collective

il y a 2 heures 7 min
décryptage > Politique
(Petite) guerre ?

Sites miroir : la guerre (sans espoir) du gouvernement contre l’internet français continu

il y a 4 heures 59 min
décryptage > Economie
Fibre sociale ?

Boris Johnson, l’homme qui voulait rendre une fibre sociale aux Conservateurs

il y a 5 heures 8 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
IA : pourquoi nous devrions songer à restreindre sérieusement les techniques de détection des émotions
il y a 5 heures 45 min
décryptage > Politique
Toxique ?

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

il y a 6 heures 10 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

il y a 6 heures 14 min
light > Justice
Triste nouvelle
Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin
il y a 9 heures 18 min
pépite vidéo > France
Emotion
Clémence Botino, Miss Guadeloupe, a été élue Miss France 2020
il y a 10 heures 52 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La Silicon Valley chinoise : Shenzhen, la ville d'adoption de Huaweï, véritable atout pour l'innovation, la stratégie et le rayonnement mondial de l'entreprise

il y a 14 heures 9 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

La clé de la réussite pour une stratégie efficace face à la radicalisation : la nécessité de lutter contre la source du recrutement djihadiste

il y a 15 heures 12 min
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Réactions

EN DIRECT : Sylvie Goulard s'en va, François Bayrou sous pression

Publié le 21 juin 2017
Le gouvernement a posé sa démission et une nouvelle équipe devrait être nommée d'ici mercredi soir. La ministre des Armées, visée par une enquête préliminaire, refuse d'être reconduite.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le gouvernement a posé sa démission et une nouvelle équipe devrait être nommée d'ici mercredi soir. La ministre des Armées, visée par une enquête préliminaire, refuse d'être reconduite.
  • Comme prévu, le gouvernement a démissionné ce lundi
  • L'exécutif souhaiterait enrôler davantage de personnalités de droite
  • Richard Ferrand a quitté son ministère pour présider les députés LREM
  • Chez les LR, un groupe de "constructifs" pourrait apparaitre à l'Assemblée

 

RETROUVEZ LE NOUVEAU LIVE SUR CE LIEN

EN DIRECT : François Bayrou et Marielle de Sarnez quittent le gouvernement
 

-----fin du direct----

21h20 : Christian Estrosi critique vivement son parti, Les Républicains

"Aux législatives, on a roulé des mécaniques avec arrogance sans savoir tirer des leçons de l'échec à la présidentielle en prétendant imposer une cohabitation et un Premier ministre au président élu", a déclaré le maire LR de Nice, invité mardi soir du Club de la presse d'Europe 1.

20h25 : le PS ne votera pas la confiance au gouvernement d'Edouard Philippe

"Le Parti socialiste dans les conditions actuelles ne pourra pas accorder sa confiance au gouvernement, puisqu'il est clairement un parti d'opposition à la politique menée par Emmanuel Macron. Nous souhaitons, j'ai l'impression assez largement, que le vote du Conseil national de samedi puisse le dire clairement et unanimement", a déclaré l'ancien député Sébastien Denaja, en sortant du bureau national du parti mardi soir. 

18h40 : Les Républicains (LR) demandent à Edouard Philippe "d'exiger la démission de Bayrou et Sarnez"

Dans un communiqué publié mardi après-midi, le secrétaire général du parti Les Républicains (LR), Bernard Accoyer, a demandé mardi à Edouard Philippe "d'exiger la démission" de François Bayrou et de Marielle de Sarnez, "impliqués au même titre" que la ministre démissionnaire Sylvie Goulard dans une "affaire d'emplois présumés fictifs" du MoDem.

"Impliquée dans l'affaire des emplois présumés fictifs visant le MoDem au Parlement européen, Sylvie Goulard a annoncé sa démission du gouvernement d'Edouard Philippe, une décision dont nous prenons acte", estime Bernard Accoyer. 

17h45 : Florian Philippot évoque le calendrier de la "refondation" du Front national

Le vice-président du Front national a indiqué ce mardi que le bureau politique du parti avait décidé de former "huit groupes de travail" qui auront pour mission de rendre leurs conclusions "courant juillet" concernant la "refondation" du FN voulue par Marine Le Pen.

"Il a été décidé huit groupes de travail pour aborder ce chantier de la refondation, et donc chacun a pu s'inscrire dans les groupes de travail qui devront rendre leurs travaux courant juillet", a déclaré Florian Philippot à la presse en sortant du siège du FN à Nanterre.

15h40 : la secrétaire générale du groupe UDI à l'Assemblée devient conseillère parlementaire en chef d'Edouard Philippe

Selon un arrêté paru mardi au Journal Officiel, la secrétaire générale du groupe UDI à l'Assemblée nationale, Fanny Le Luel, a été nommée conseillère parlementaire en chef du premier ministre Edouard Philippe. 

Fanny Le Luel dirigeait jusqu'ici l'équipe des conseillers du groupe UDI à l'Assemblée et a pris ses fonctions récemment comme "chef de pôle" parlementaire. 

14h50 : Thierry Solère reçu à Matignon

Selon le Figaro, le député de Boulogne-Billancourt a été reçu pendant 30 minutes par Edouard Philippe. Il s'agissait d'évoquer les "constructifs", ces députés LR qui souhaitent créer un groupe indépendant, plus proche de la majorité présidentielle.

14h15 : perquisition chez Havas et Business France

Pendant qu'une partie des ministres est empêtrée dans des affaires, l'enquête sur le déplacement d'Emmanuel Macron refait parler d'elle. Selon l'AFP, des perquisitions ont eu lieu ce mardi matin au siège du groupe publicitaire Havas et de l'agence nationale Business France.

Pour rappel, l'organisation d'une soirée pour Emmanuel Macron et la French tech à Las Vegas en janvier 2016 a été confiée par Business France à Havas, sans appel d'offres. Une enquête préliminaire pour favoritisme, complicité et recel de favoritisme a été ouverte.

13h05 : Corinne Lepage entendue comme témoin sur les soupçons autour du MoDem

Selon le Parisien, l'ex-eurodéputée Corinne Lepage est entendue aujourd'hui comme témoin au siège de l’office anticorruption à Nanterre. C'est elle qui, en 2014, avait révélé les soupçons d'emplois fictifs au MoDem.

11h35 : L'Elysée accepte la démission de Goulard

L'Elysée explique que le président de la République "accepte" et "respecte" le choix de la ministre.

11h20 : Marielle de Sarnez exfiltrée du gouvernement ?

Après Richard Ferrand et Sylvie Goulard, Marielle de Sarnez pourrait-elle quitter le gouvernement ? "Tout est ouvert pour moi. Le gouvernement ou la présidence du groupe Modem à l'Assemblée. Ce sont deux engagements passionnants" a souligné au Parisien celle qui est aussi visée par l'enquête préliminaire sur les soupçons d'emplois fictifs.

11h10 : Pour Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen doit démissionner 

Le fondateur du Front national s'est invité au bureau politique du parti, ce mardi matin mais l'accès lui a finalement été refusé. "Mme Le Pen ne veut discuter qu'avec les gens qu'elle nomme elle-même", a-t-il critiqué, soulignant que cette dernière devait démissionner après "deux cinglants échecs. Personne n'est irremplaçable."

10h10 : La ministre des Armées ne veut pas être reconduite

"Dans l’hypothèse où l’enquête préliminaire visant le MoDem conduirait à vérifier les conditions d’emploi de mes assistants au Parlement européen, je souhaite être en mesure de démontrer librement ma bonne foi et tout le travail que j’y ai accompli" explique Sylvie Goulard, dans un communiqué. "J'ai demandé au président de la République, en accord avec le premier ministre, de ne plus faire partie du gouvernement" souligne la ministre des Armées.

"La mission de défense impose une exigence particulière. L’honneur de nos armées, celui des hommes et des femmes qui  y servent, parfois au péril de leur vie, ne sauraient être mêlés à des polémiques auxquelles ils n’ont aucune part."

9h40 : Edouard Philippe évoque la loi Travail

"Il y a des sujets qui méritent d’être discutés dans la branche et d’autres dans l’entreprise. Nous allons en discuter avec les organisations syndicales et patronales" souligne le Premier ministre. 

9h15 : une "dose de proportionnelle indispensable"

"Je préfère le scrutin majoritaire mais on ne peut laisser en dehors de l’Assemblée nationale des courants politiques puissants. Il faut veiller à ce que des territoire soient représentés" a souligné le Premier ministre. Il l'annonce pour les prochaines élections législatives. 

9h10 : Bayrou "a vocation à rester au gouvernement" affirme Edouard Philippe

"François Bayrou a vocation à rester au gouvernement. Il n’y a pas de divergences avec lui. Un gouvernement c’est un orchestre, on a jamais vu un orchestre avec les mêmes instruments."

9h05 : Edouard Philippe justifie le départ de Ferrand

Sur BFMTV, le Premier ministre a justifié le départ de Richard Ferrand du gouvernement pour devenir le patron des députés LREM. "Après discussions avec le chef du gouvernement et le président de la République, il a considéré qu’il avait une responsabilité au sein de l’Assemblée nationale. Le président de la République a considéré que c’était un bon choix" a souligné Edouard Philippe.

8h45 : les "constructifs" peuvent faire un groupe assure Thierry Solère

"Toutes les réformes qui vont dans le bon sens, on a vocation à les voter" explique le député LR Thierry Solère sur France Inter. "Ce gouvernement est légitime".

Selon lui, les "constructifs" sont "assez nombreux pour faire un groupe parlementaire. On est plus de quinze."

8h25 : “La seule querelle, on doit la faire à Emmanuel Macron et à son projet politique” explique Philippot

Alors que le FN pourrait profiter de son bureau politique pour régler quelques comptes en interne, le vice-président du Front national a réfuté être sur une ligne divergente. “La seule querelle, on doit la faire à Emmanuel Macron et à son projet politique” explique-t-il sur BFMTV.

8h10 : "Si je suis convoqué par un juge, j'irai" assure Richard Ferrand

Le futur patron des députés LREM assure, sur RTL, qu'il ne fera pas jouer son immunité parlementaire pour éviter d'être convoqué par la justice. "Si je suis convoqué par un juge, j'irai" explique-t-il. Par ailleurs, il souligne que son départ du gouvernement était prévu.

"Nous en discutons avec le président de la République depuis de longues semaines déjà. C'est un poste stratégique" assure-t-il. "Je suis secrétaire général de ce mouvement, cela fait longtemps que nous échangions avec le président de la République pour savoir comment allait s’organiser les responsabilités pour avoir un fonctionnement plus fluide, plus efficace."

7h45 : vers une scission des LR ?

Selon le Parisien, les députés LR pourraient se scinder. Des députés qui se revendiquent "constructifs" et donc proche de la majorité espèrent monter un groupe à l'Assemblée, qui serait alors dirigé par Thierry Solère. "On s'achemine vers la constitution d'un groupe indépendant. Il aura vocation à soutenir les réformes du gouvernement" explique ce dernier au journal.

7h30 : le PS et le FN réunissent leur bureau politique

Après des législatives dures à encaisser, le PS tout comme le FN réunissent ce mardi leur comité politique. Des réunions qui s'annoncent tendues...

7h20 : L'executif sonde la droite

Conscient que l'image d'un parti hégémonique peut nuire, l'executif serait en train de sonder la droite pour tenter d'ouvrir un peu plus le gouvernement, selon le Figaro. Edouard Philippe et Gérald Darmanin ont ainsi appelé des députés LR tandis qu'Emmanuel Macron va recevoir l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

02.

Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

05.

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

06.

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

07.

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

01.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cavalier26
- 21/06/2017 - 00:17
Chef de groupe parlementaire : une assurance?
Risque d'inculpation pour des ministres, qui démissionnent et se réfugient comme chef de groupe parlementaire. Faudra t'il penser que des députés forment une bande de voyous? Présidée par un ou une future inculpé(e). Ou la présidence d'un groupe parlementaire est-elle une assurance anti inculpation? Belle image pour l'assemblée. Pas ministre, en cas d'inculpation c'est risqué, mais comme chef de groupe parlementaire?
jurgio
- 20/06/2017 - 20:19
Bayrou reste au gouvernement par convenance personnelle
Il nous manquait un guignol et on vient de le trouver.
g16
- 20/06/2017 - 18:54
Bayrou n'est pas un homme
Bayrou n'est pas un homme très aimé, d'autant plus qu'il ne fera jamais rien pour se rendre aimable, du fait qu'il trimbale une affaire qui touche tout son parti, Macron serait bien inspiré de l'inviter à se mettre en dehors de son gouvernement, de façon qu'il ne fasse plus tache, parmi des membres irréprochables.