En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
Journée de l’infâme
La chrétienne condamnée à mort pour avoir bu l’eau d’un puits réservé aux musulmans est toujours en prison
Publié le 08 mars 2012
Asia Bibi croupit dans une prison pakistanaise depuis deux ans et demi dans l'attente de son appel. Son crime : "blasphème", après avoir bu de l'eau réservée à ses voisines musulmanes alors qu'elle est chrétienne et discuté la parole du Prophète.
Anne-Isabelle Tollet est grand-reporter pour France 24 elle est correspondante permanente à Islamabad depuis 2008. Précédemment, elle a été envoyée spéciale dans plusieurs émissions d’information « sept à huit » (TF1), le magazine de la santé (France 5)...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne-Isabelle Tollet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anne-Isabelle Tollet est grand-reporter pour France 24 elle est correspondante permanente à Islamabad depuis 2008. Précédemment, elle a été envoyée spéciale dans plusieurs émissions d’information « sept à huit » (TF1), le magazine de la santé (France 5)...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Asia Bibi croupit dans une prison pakistanaise depuis deux ans et demi dans l'attente de son appel. Son crime : "blasphème", après avoir bu de l'eau réservée à ses voisines musulmanes alors qu'elle est chrétienne et discuté la parole du Prophète.

Atlantico : Vous avez publié « Blasphème » qui retrace l’histoire d’Asia Bibi, pourriez-vous nous rappeler précisément pourquoi cette jeune mère pakistanaise est en prison ?

Anne-Isabelle Tollet : Asia Bibi participait à une cueillette de fruits le 14 juin 2009 dans un champ au Penjab pakistanais. Elle était la seule chrétienne, il faisait 45° degrés à l’ombre, et elle a vu un puits sur lequel était posée une timbale. Comme toutes les autres femmes, elle s’est servie d’eau quand l’une des femmes lui a reproché de souiller l’eau de ce puits. C’est alors qu’Asia Bibi a répondu qu’elle ne pensait pas que le prophète Mahomet soit d’accord avec ses propos car elle avait travaillé avec d’autres employeurs musulmans avec lesquels elle partageait la vaisselle sans que cela ne pose problème. L’autre femme lui a répondu qu’en tant que chrétienne, elle n’avait pas le droit de parler au nom du Prophète et qu’elle venait donc de commettre un blasphème. Le seul moyen de se racheter, lui a-t-elle dit, était de se convertir à l’islam. Ce à quoi Asia a répondu qu’elle croyait en Jésus-Christ, qu’elle respectait le Prophète et l’islam, mais qu’elle voulait conserver sa religion catholique. L’ensemble des femmes du champ sont allées voir le mollah du village en disant qu’Asia avait commis un blasphème sans pour autant répéter ce qu’elle avait dit, car, ce faisant, elles risquaient elles-mêmes d’en commettre un… Le mollah a déposé plainte sur la foi de ces femmes. Depuis cette date, Asia est en prison. Un an plus tard, elle a été condamnée à mort par pendaison par un tribunal local - sous la pression des religieux et des fondamentalistes.

Cette condamnation découle-t-elle d’une loi pakistanaise ou d’un tribunal islamique ?

Il existe bel et bien une loi pakistanaise du blasphème qui a été durcie en 1986 quand le général Zia-ul-Haq a décidé d’islamiser encore davantage la société pakistanaise. Ainsi, des textes de lois condamnaient à mort les blasphèmes commis à l’encontre du prophète Mahomet et à la prison à vie ceux à l’encontre du coran.

Asia Bibi

Asia Bibi a-t-elle pu faire appel de cette condamnation à mort ?

Oui, dès le lendemain de sa condamnation à mort, mais cela fait plus d’un an et pourrait bien durer encore deux ans. L’appel n’a toujours pas eu lieu car c’est un sujet très sensible au Pakistan. En outre, cela arrange bien la classe politique et la justice pakistanaise car le juge qui oserait l’innocenter, serait lui-même condamné à mort par extension et contraint de quitter le pays. Finalement personne ne souhaite trancher dans cette affaire. Tout le monde a intérêt à ce qu’Asia Bibi meurt en prison…

Existe-t-il des précédents ?

Oui, mais c’est la première fois qu’une femme est condamnée à mort. Chaque mois, des musulmans et des chrétiens sont convaincus de blasphème et jetés en prison. D’ailleurs cette loi est également utile pour les règlements de compte. Car il suffit qu’un voisin vous dénonce pour l’envoyer en prison après avoir, par exemple, déchiré un coran devant sa porte  et appelé la police pour constater le blasphème puisqu’il n’y a pas d’enquête et que c’est parole contre parole. Et dans les faits, personne ne se risque à contrer un accusateur car cela reviendrait à commettre un blasphème également… C’est sans fin… Et si ce n’est pas la justice qui vous condamne : c’est la rue. Ceux qui sortent de prison sont souvent tués dans les jours qui suivent…

A-t-elle réussi à mobiliser des soutiens dans son pays ?

Non car les seules personnes qui se soient exprimées sur le sujet ont été tuées. C’est le cas du gouverneur du Pendjab Salman Taseer, un musulman, a pris la défense d’Asia Bibi, a été assassiné pour l’avoir défendue. Deux mois plus, tard, le ministre chrétien des minorités Shahbaz Bhatti, a été assassiné à son tour pour la même raison. Plus personne n’ose donc parler d’Asia Bibi et personne n’ose mettre en cause la loi du blasphème.

Propos recueillis par Antoine de Tournemire

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
L'ancien garde du corps de Lady Di s'inquiète pour la sécurité de Meghan Markle
05.
Grand Débat à Souillac : le Président qui mouillait sa chemise (jusqu’à risquer de la perdre ?)
06.
"Il entend, mais il n'écoute personne" : les conseillers de Macron sont au bout du rouleau
07.
10% des oeuvres d'art de l'Etat portées disparues
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Et la raison pour laquelle les Allemands commencent sérieusement à s’inquiéter d’un Brexit sans deal est…
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
05.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
06.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
Commentaires (81)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ali MAHYAOUI
- 11/03/2012 - 14:01
Fantoche
Si ce que vous racontez est vrai, c'est à ce pays là qu'il faudra courir très vite pour lui confisquer la bombe atomique et lui décreter un embargo total et ne pas lui vendre des frégates de guerre et également ne pas se suffir seulement d'arnaquer la commission dont le scandal est toujours en discussion en France. Votre article a susscité un émoi qui ne laisse personne indifférent. En tant que Musulman ayant vecu avec des Chrétiens jamais j'en ai vu de pareils incidents, C'est pourquoi je n' arrive pas à croire cette histoire dans un pays qui collabore très bien avec les occidentaux à moins que cela ne se passe dans un fief isolé à côté des individus qui vivent sous une autorité fantoche étant donné l'étendu du territoire et les conflits tribaux qui sévicent.
Erig Le Brun de La Bouëxière
- 09/03/2012 - 21:22
Ah et euh sinon,
Laurent... Ta gueule.
On parle là d'une femme innocente que tes coreligionnaires tarés vont tuer ou laisser pourrir en prison sans raison. Un peu de pudeur, ferme-là.
VeLiVoS
- 09/03/2012 - 19:42
@laurent379
"le Coran vous amène à étudier toutes les sciences .. et donc l'histoire et et nos donne des indications pour rétablir la vérité .. "
--------------------------------------------------------
Et ils ont inventé quoi, à partir de là les musulmans ???
Ah c'est vrai, j'oubliais ce qu'Omar avait dit "tout est écrit dans le coran" pourquoi alors en dire plus ou trouver autre chose ?