En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 3 heures 11 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 4 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 7 heures 25 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 9 heures 24 min
décryptage > Environnement
Absurdité

Nucléaire : au-delà de Fessenheim, un gâchis français

il y a 10 heures 47 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Les distorsions de concurrence qui sont préjudiciables aux agriculteurs français

il y a 11 heures 10 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les intellectuels américains et la crise de la civilisation

il y a 11 heures 10 min
décryptage > Société
Bataille à mener

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

il y a 11 heures 25 min
décryptage > Atlantico business
Dialogue

La « Food révolution » pourrait rapprocher le monde agricole et les écologistes...Encore faudrait-il qu’ils le veuillent

il y a 11 heures 39 min
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 21 heures 12 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 4 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 7 heures 12 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 8 heures 58 min
décryptage > Consommation
Evènement

Salon de l'agriculture 2020 : à la découverte de cette agriculture qui "vous tend les bras"

il y a 10 heures 16 min
décryptage > Education
Machine aveugle

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

il y a 11 heures 2 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’Algérie d’Abdelaziz Bouteflika à l’heure du Printemps arabe

il y a 11 heures 10 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le choc démographique : trop d’humains, pas assez de ressources

il y a 11 heures 11 min
décryptage > Economie
Economie à l'arrêt

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

il y a 11 heures 36 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.
il y a 11 heures 44 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 21 heures 26 min
© JOEL SAGET / AFP
© JOEL SAGET / AFP
L'édito de Jean-Marc Sylvestre

Un politique ne meurt jamais ! François Fillon a encore les moyens d’empêcher une finale Macron-Le Pen… Et voici pourquoi

Publié le 25 mars 2017
François Fillon montre qu’il a peut-être encore les moyens et le ressort pour empêcher un duel Macron-Le Pen qui séduit une large partie de l’opinion, incarnés par son programme et sa majorité.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Fillon montre qu’il a peut-être encore les moyens et le ressort pour empêcher un duel Macron-Le Pen qui séduit une large partie de l’opinion, incarnés par son programme et sa majorité.

La présidentielle pourrait se terminer par un couplé "Macron-Le Pen" . Et en finale, les sondages donnent Emmanuel Macron gagnant. La rumeur de la ville ne retient plus que cette hypothèse et les milieux d’affaires se sont résignés à ce scénario, même si beaucoup avaient misé sur un autre cheval. Sauf que François Fillon a encore de la ressource.

Une finale entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen a tout pour séduire l’opinion, les analystes, une grande partie de la presse et les chancelleries étrangères. Pour trois raisons :

1/ Emmanuel Macron et Marine Le Pen incarnent le renouvellement de la classe politique. Ils sont jeunes et nouveaux dans la course aux responsabilités. Même si Marine Le Pen a touché un héritage avec lequel elle occupe l’estrade, elle ne fait plus peur ;

2/ Emmanuel Macron et Marine Le Pen incarnent deux courants de pensée et de conception de l’action politique qui sont, non seulement diamétralement opposés, mais en dehors du clivage traditionnel de la droite et de la gauche.  

Emmanuel Macron a refusé de s’inscrire dans les logiques de droite ou de gauche. Quant à Marine Le Pen, elle a toujours fustigé une sorte de pacte entre les deux grands grands partis de gouvernement, l’UMP-PS ;

3/ Emmanuel Macron et Marine Le Pen s’inscrivent dans un clivage très différent du clivage droite /gauche, et qui correspond à une réalité devenue tangible.

A lire également : "Tensions sur #L'EmissionPolitique : pari risqué de François Fillon mais semble-t-il gagné sur les sympathisants de la droite et du centre "

Emmanuel Macron considère que la clef du redressement passe par des politiques de compétitivité et des ouvertures sur le monde. Il prône donc une attitude complètement pro-business, pro-emploi. Une politique très européenne. Un modèle économique qui s’appuie complètement sur les forces de la globalisation, des effets positifs de la concurrence et les innovations technologiques. On a là toutes les composantes d’une politique de l’offre.

Marine Le Pen, elle, considère que le mal absolu, c’est la mondialisation, l’ouverture des frontières et l’Europe. Elle veut donc organiser une protection des Français et de la France. Restaurer les frontières, les droits de douane, et sortir de l’euro. Donc pour Marine le Pen, la clef du redressement, c’est la protection du consommateur par le souverainisme.  On a là tous les ingrédients d’une politique de la demande.

Si on reprend, les postures, les mots et les promesses, une finale entre Le Pen et Macron a de quoi servir de tête d’affiche au spectacle que la presse veut mettre en scène et que finalement, l’opinion attend pour placer Emmanuel Macron à l’Elysée. C’est un peu une forme actuelle de la sempiternelle question des anciens et des modernes. Des progressistes et des conservateurs. De ceux qui entrent de plein pied dans une économie mondiale effervescente et ceux qui préfèrent se protéger de cette modernité qui change tout et trop vite.

Le scénario est parfait. Parfait, sauf qu‘il lui manque deux modules indispensables pour être crédible et cohérent.

Le premier est politique. Ni Marine Le Pen, ni Emmanuel Macron n'ont de majorité au Parlement pour gouverner. Ils seront donc obligés de constituer une coalition ou alors d’accepter une cohabitation avec les chefs de courant.

Le deuxième déficit concerne l’absence de programmes précis, chiffré et cohérent, d’une part avec la situation française, et d’autre part avec les contraintes de l’environnement international.

A lire également : "#L'Emission politique, un tournant pour Fillon ? Le détail des enseignements du sondage d'après l'émission"

Le seul candidat à la présidentielle qui a présenté un programme de redressement du pays est évidemment François Fillon. Alors, c’est évidemment un programme qui dérange beaucoup d’intérêt corporatistes, mais c’est le seul dont une majorité de Français et la plupart des experts considèrent que face à la dette, face aux enjeux mondiaux et technologiques, il tenait la route.

Tout a été fait aujourd’hui pour décrédibiliser le candidat Fillon, y compris ses propres erreurs et ses propres maladresses. La campagne de déstabilisation a été, c’est vrai, terrible. Elle aurait pu le mettre hors jeu, ou même l‘abattre.

Or François Fillon est encore debout. Pourquoi ? Pour deux seules raisons :

1/ la qualité de son programme ;

2/ la perspective d’avoir une majorité qui a accepté ce programme lors de la primaire.

Le programme et la majorité :  les deux éléments sur lesquels il pourrait reconstruire sa crédibilité. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (61)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lepaysan
- 28/03/2017 - 00:23
Oui, Fillon est le meilleur et sera élu si...
s' il sait aller chercher ce qui lui manque, les indépendants (qui sont pour Macron), les agriculteurs et les patrons de PME qui devraient être les piliers de la politique Fillon de relance mais auxquels Fillon ne propose rien. Il reste peu de temps.
philippe quilici
- 27/03/2017 - 20:52
capulahaine
ganesha c'est le troll de ce site ?il est toujours la!
Anguerrand
- 27/03/2017 - 18:21
Si on ne tient compte que des 3 programmes proposés
Un seul peut sauver la France et éviter que l'on devienne un pays du tiers monde tout en remboursant enfin la dette, c'est celui de Fillon. Certains qui écoutent les medias d'état ( a peu près tous) sont tellement intoxiqués qu'il voteront une nouvelle fois "contre" le bon coup monté par Hollande contre Fillon et non pour pour le seul programme qui demanderait un effort aux privilégiés de fonctionnaites, de s'aligner sur le privé. ( économie 20 milliards par ans ) .