En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Reuters
Divertissements garantis

Marine Le Pen élue : un joyeux bordel en perspective

Publié le 27 février 2017
Il n'est pas exclu que la numéro 1 du Front National devienne présidente. Un motif de se réjouir pour les amateurs -dont je suis – de films burlesques.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il n'est pas exclu que la numéro 1 du Front National devienne présidente. Un motif de se réjouir pour les amateurs -dont je suis – de films burlesques.

Se moquant des très monotones litanies des idolâtres de Marine Le Pen, Hugues Seraff écrit dans Atlantico : "Si Marine Le Pen est effectivement notre ultime espoir de salut, qu'elle est élue et que c'est pire qu'avant, devrons-nous fermer le pays et nous suicider collectivement ?", ce chroniqueur a beaucoup de talent. Il est toujours drôle et percutant. Son texte l'est. Mais l'idée d'un suicide collectif n'est pas celle que je retiendrai si la patronne du Front National devient notre chef de l'Etat.

J'en ai une autre directement inspirée de mes deux maîtres à penser : Ferdinand Lop et Roland Moreno. Le premier, candidat à la députation à une époque où on savait rire, proposait comme point fort de son projet politique de prolonger le boulevard St Michel jusqu'à la mer ! Ce qui vaut largement, en beaucoup plus drôle, le programme du Front National. Le second est l'auteur d'un livre impérissable "La théorie du bordel ambiant" dont le titre annonce les joyeusetés que nous aurons à découvrir avec Marine Le Pen a l'Elysée.

L'hypothèse de son élection n'a rien à voir avec Ferdinand Lop et Roland Moreno : elle est sérieuse. Surtout si elle a comme challenger Emmanuel Macron. Car il ne faut pas être grand clerc pour prévoir le vote des électeurs que la défaite de Fillon aura laissé orphelins. La suite, mais seulement au début, sera d'une exquise banalité. Car le livret de cet opéra-comique est déjà écrit.

Il y aura donc dans les rues de nos villes des centaines de milliers de manifestants qui crieront :" le fascisme ne passera pas!". Puis ils rentreront chez eux. Il y aura un coup de froid sur la Bourse: les actions chuteront. Puis elles remonteront car c'est dans leur nature. Donald Trump se fendra d'un tweet amoureux : "I love you baby". Et Vladimir Poutine fera savoir qu'il se réjouit d'une élection qui ne peut que renforcer l'éternelle amitié franco-russe.

Mais la suite sera nettement plus rigolote. Avec ce "bordel ambiant" tant désiré par les vrais connaisseurs qui trouvent qu'on s'ennuie à mourir en France. Car immédiatement après la présidentielle il y a les législatives. et on peut sans grand risque de se tromper deviner les contours de l'Assemblée qui naîtra de ce scrutin. Un grand groupe des Républicains, un groupe de gauche beaucoup plus faible, quelques macronistes et encore moins de députés FN, le mode de scrutin leur étant nettement défavorable.

Et elle fera quoi madame la Présidente ? Il lui faudra appeler comme Premier ministre celui que lui dictera le plus important groupe parlementaire : Xavier Bertrand, Bruno Le Maire, François Baroin, Christian Jacob ? Et qui gouvernera ? Pas elle. Mais le Premier ministre avec sa majorité parlementaire. Marine Le Pen pourra tout au mieux l'embêter un peu. Mais pas plus que Mitterrand ne l'a fait avec Chirac et que Chirac ne l'a fait avec Jospin.

Ce sera donc le bordel. Vivifiant. Rafraichissant. Certes Marine Le Pen pourra s'adresser au peuple et lui faire part de son désespoir : "vous voyez ils m'empêchent de gouverner!". Le peuple compatira : " la pauvre…". Et continuera à vaquer à ses occupations. Pas de quoi être triste.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

02.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

03.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

06.

Quand Nelson Mandela rejoignait Johnny Clegg sur scène

07.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (50)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Solaros
- 01/03/2017 - 01:07
Et le plus drôle : on peut
Et le plus drôle : on peut écrire la même fin d'article en changeant Marine Le Pen par Emmanuel Macron, le deuxième grand favori : s'il passe, il n'aura pas de majorité, ni même de minorité à lAssemblée Nationale, et qui gouvernera? Les Républicains!
Gré
- 28/02/2017 - 22:16
Ah bon ? parce que ce n'est
Ah bon ? parce que ce n'est pas déjà le bordel en France ? Oui, évidemment, celui-ci n'est pas joyeux - président déconnecté, policiers brûlés, pompiers caillassés, violences urbaines et zones de non-droit. Ce ne serait peut-être pas plus mal qu'il soit joyeux après tout ?
g16
- 28/02/2017 - 18:02
On peut voter FN, elle ne
On peut voter FN, elle ne passeras pas, mais le dire risque de faire trembler certains médias qui ont tout prévu pour suicider nos candidats préférés.