En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

06.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

07.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Attention danger ? Ce risque de violence qui émerge lorsque l’alternance dans une démocratie paraît bloquée

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

il y a 19 min 46 sec
décryptage > Politique
Cachoteries parlementaires

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

il y a 5 heures 15 min
décryptage > Religion
Les imams comme les curés?

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

il y a 5 heures 46 min
décryptage > Economie
Bismarko Scanner

La France devrait-elle négocier avec l’Allemagne comme les Etats-Unis viennent de le faire avec la Chine?

il y a 5 heures 55 min
décryptage > Santé
Sans (aucun) risque ?

Retrait de médicaments : pourquoi la France ne devrait pas avoir peur de vivre une épidémie d'addiction aux opioïdes à l’américaine

il y a 10 heures 18 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

il y a 10 heures 54 min
décryptage > Société
Multi-facettes

Politique, sociale ou purement criminelle, la violence s’impose partout en France. Est-il encore possible d’échapper à la spirale infernale ?

il y a 11 heures 16 min
light > Politique
Une nouvelle vie
Royaume-Uni : le prince Harry et son épouse Meghan Markle renoncent à leur titre d'altesse royale
il y a 1 jour 4 min
pépites > Politique
Numéro 1
Municipales 2020, Paris : Anne Hidalgo prend la première place
il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Tribunes
De nouveaux enjeux

Les étranges voeux d’Emmanuel Macron pour l’environnement en 2020

il y a 1 jour 5 heures
pépites > Environnement
Total à la porte du campus
L'implantation de Total sur le campus de Polytechnique contestée au nom de l'environnement
il y a 59 min 40 sec
décryptage > Santé
La vérité (et le problème) sont ailleurs

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

il y a 5 heures 36 min
décryptage > Economie
Erreur de calcul ?

Age pivot, travail des séniors…et si l'essentiel pour l’équilibre des retraitées était ailleurs ?

il y a 5 heures 51 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit guide des multiples moyens employés par Facebook pour vous traquer en ligne
il y a 10 heures 4 min
décryptage > Science
Evolution stellaire

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

il y a 10 heures 46 min
décryptage > Economie
Âge d'or

Voilà pourquoi l’âge d’or qu’ont représenté les années 2010 pour les riches ne devrait pas se poursuivre dans la décennie qui vient de s’ouvrir

il y a 10 heures 59 min
pépites > Politique
A torts ou à raison ?
Violences policières : Sibeth Ndiaye défend les forces de l'ordre
il y a 22 heures 33 min
pépites > Politique
"10, 9, 8... boum"
Donald Trump raconte l'élimination du général Qassem Soleimani par les forces américaines
il y a 1 jour 59 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Proxima Centauri c : y a-t-il une superterre à 4,2 années-lumière du Soleil ? ; Bételgeuse : sa baisse de luminosité décryptée par Sylvie Vauclair
il y a 1 jour 4 heures
décryptage > International
Fiche de lecture

Goliath : le livre choc sur la manière dont les citoyens occidentaux ont organisé la dangereuse impuissance des démocraties (et la surpuissance des géants du web)

il y a 1 jour 6 heures
© Reuters
© Reuters
Dumping social

Travailleurs détachés : la France tente de contourner la patate chaude de la libre circulation en Europe

Publié le 17 février 2017
Bernard Cazeneuve rencontrera aujourd'hui Angela Merkel à Berlin pour aborder, notamment, la question des travailleurs détachés dont la directive de 1996 est actuellement en pleine révision.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Cazeneuve rencontrera aujourd'hui Angela Merkel à Berlin pour aborder, notamment, la question des travailleurs détachés dont la directive de 1996 est actuellement en pleine révision.

Atlantico : Le nombre de travailleurs détachés a explosé. En France, le chiffre a été multiplié par dix en dix ans. En 2015, on en comptait plus de 285 000. Est-ce que ces travailleurs, souvent venus des pays de l'Est représentent vraiment un risque de dumping social ?

Eric Verhaeghe : Bien sûr, parce qu'ils sont concentrés dans des secteurs spécifiques, essentiellement le bâtiment et l'agriculture, où l'accès à la main d'oeuvre en France est compliqué. En revanche, il faut se garder ici d'idées trop simples. Si la main d'oeuvre française ne posait pas de problème, de recrutement ou de productivité, le phénomène du travailleur détaché n'existerait pas. L'arrivée de travailleurs détachés s'explique essentiellement par la difficulté à trouver des nationaux pour assumer des missions pour lesquelles il existe un marché en France. Le dumping social n'explique pas en lui-même le phénomène du travailleur détaché. Il en est une sorte de dommage collatéral, ou de raison supplémentaire d'y recourir. L'explication technique en est simple: les travailleurs détachés sont soumis aux cotisations sociales de leur pays d'origine. La France ayant un goût prononcé pour le financement de la protection sociale par la cotisation et non par l'impôt, l'effet en est cataclysmique pour la compétitivité de sa main-d'oeuvre face aux travailleurs détachés. 

Laurent Wauquiez a présenté son plan de lutte contre le travail détaché en Rhône-Alpes. Une des principales mesures de ce plan est de vouloir imposer la "maîtrise de la langue française" (clause Molière). Cette volonté d'interdiction totale du travail détaché va à l'encontre du droit communautaire et de la directive européenne de 1996. Comment peut-on alors lutter contre ce phénomène ?

Il faut d'abord s'interroger sur les raisons de lutter contre ce phénomène. Redisons-le, même si ce rappel est "interdit" dans les médias subventionnés: la situation du marché du travail en France est catastrophique. L'accès à la main-d'oeuvre est complexe, rare, en pénurie, et je doute fort que les Polonais ou les Roumains que nous allons chasser soient aisément remplacés par des Français. Il faut un moment avoir le courage de dire la vérité: pourquoi des Français, qui ont facilement accès aux aides sociales, iraient-ils se fatiguer dans des tâches avilissantes pour des salaires à peine supérieurs à ces allocations. Ce faisant, je ne prends pas parti. Certains en déduiront que les salaires ne sont pas assez élevés. Chacun se fait ici son opinion. Il n'en reste pas moins que le raisonnement mécanique selon lequel 3,5 millions de chômeurs en France attendent avec impatience la place occupée par les travailleurs détachés est un fantasme. Et s'il y a bien une première difficulté à lutter contre le travail détaché (qui est légal, rappelons-le), elle tient au besoin que nous avons de cette main-d'oeuvre. Là encore, redisons-le, la notion de préférence nationale est une bonne façon d'amuser la galerie et de dresser un écran de fumée devant la réalité. Mais retirez les travailleurs détachés, et ce sont les collectivités locales elles-mêmes qui réclameront leur retour pour achever les chantiers immobiliers qu'elles ont ouvert un peu partout. 

La directive de 1996 est elle-même en cours de révision, c'est d'ailleurs un des sujets qu'abordera Bernard Cazeneuve avec Angela Merkel le 13 février à Berlin. Quelle pourra être sa position selon vous ? La France a-t-elle seulement les moyens d'agir pour lutter contre ce phénomène ?

J'imagine que la France demandera une chose impossible: l'assujettissement des travailleurs détachés aux cotisations sociales du pays d'accueil. Autrement dit, un Roumain détaché en France devra cotiser à la sécurité sociale française. C'est la seule façon de concilier le droit européen et la lutte contre le dumping. Cette mesure pose toutefois deux problèmes. D'une part, elle suppose que la directive sur la coordination des systèmes de sécurité sociale soit également revue, puisque le principe d'assujettissement dans le pays d'immatriculation est posé par cette directive. Mais ce problème est assez secondaire. Surtout, cette évolution remettra en cause les fondements de notre sécurité sociale. Celle-ci repose en effet sur l'idée de la contribution: on doit contribuer à la sécurité sociale pour bénéficier de ses prestations, et tous ceux qui contribuent ont droit. Si, à l'occasion du débat sur le travail détaché, la France entendait rompre avec ce principe, elle sacrifierait la cohérence juridique et historique de la sécurité sociale à ses besoins de financement. Et plus rien n'est à exclure sur la remise en cause future du monopole de la sécurité sociale. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

06.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

07.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Attention danger ? Ce risque de violence qui émerge lorsque l’alternance dans une démocratie paraît bloquée

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MIMINE 95
- 13/02/2017 - 11:18
oups
dans cetTE belLE analyse
MIMINE 95
- 13/02/2017 - 11:17
SUITE : présentation du poème par les éditions panAfricaine
Tout est dit dans cet bel analyse du poème de Pablo Neruda.
et puisque nous en sommes aux chansons, pourquoi ne pas écouter la chanson de Jean Ferrat : le bilan, éditée en 1980 , je me demande quel "bilan" il ferait aujourd'hui des trente dernières années d'idéalisme idiot, droite et gauche confondus...... car, pour reprendre les paroles de sa chanson "la complainte de Pablo Neruda"
"une cage est une cage, en France comme au Chili".
MIMINE 95
- 13/02/2017 - 10:44
LA COMPLAINTE NOIRE, présentaion du poème par
"Comme au terme d’une longue initiation, le poète fait ici le point en lui-même. C’est d’une voix pleine d’amertume et sans haine qu’il dit l’angoisse immense, ce chant profond de son peuple. Il sait désormais que c’est par lui que se perpétue ce chant venu, tel un élan irrépressible, d’un passé millénaire. Alors lucide, il fustige le masochisme de l’homme noir qui, lorsqu’il n’a plus de bourreau, devient pour lui-même son propre bourreaux ! Le constat est douloureux et la « confession» terrible. Il faut maintenant renouer avec le haut langage, celui par lequel l’on triomphe des montagnes. Ainsi : « ...Le silence se brisera Et le monde s’étonnera. » Le poète a foi en l’homme : « L’homme tout court Pur et miraculé Le trésor des peuples... » pour les retrouvailles avec la liberté, la dignité et la justice."