En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

07.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Débat sur l’immigration : un consternant surplace collectif

ça vient d'être publié
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 3 heures 10 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 4 heures 12 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 5 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 7 heures 23 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 8 heures 57 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 10 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 9 heures 48 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 10 heures 19 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 10 heures 54 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 11 heures 10 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 3 heures 30 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 4 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 7 heures 13 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 7 heures 35 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 9 heures 5 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 9 heures 40 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 10 heures 14 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 10 heures 49 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 10 heures 59 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 11 heures 24 min
© Reuters
© Reuters
Paroles d'évêque

Mgr Dubost n'aime pas qu'il y ait des soldats devant les églises ! Et il aime qu'on égorge des prêtres ?

Publié le 26 décembre 2016
L'évêque d'Évry est fidèle. Fidèle à ses convictions. Elles n'ont jamais varié : et ça s'appelle "islam mon amour".
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'évêque d'Évry est fidèle. Fidèle à ses convictions. Elles n'ont jamais varié : et ça s'appelle "islam mon amour".

Monseigneur, vous avez en charge un diocèse que bien des évêques peuvent vous envier. Une ville exemplaire, un modèle de ce que devrait être la France de demain. Un lieu où il fait bon vivre ensemble. Un laboratoire pionnier de la mixité sociale, du mélange ethnique et d'un chaleureux dialogue inter-religieux... J'ai bon là, Monseigneur ? Ou dois-je continuer encore à décliner les contours du diocèse paradisiaque où vous prêchez la bonne parole ?

A l'occasion de Noël, et suite à l'attentat de Berlin, les pouvoirs publics ont fait surveiller les églises par des soldats et des gendarmes. Et cela vous a peiné. Interviewé sur Europe 1, vous avez déclaré qu'il était difficile de prier à l'abri des armes. Comment se recueillir, avez-vous dit, dans de telles conditions ? Mais prudemment (avez-vous été formé chez les jésuites ?), vous avez refusé de condamner cette initiative qui vous déplaît tant. "C'est la décision du préfet", avez-vous dit. En effet, vous n'êtes pas préfet. Et il y a chez vous quelque chose du bon Jésus : "rendez au préfet ce qui est au préfet" !

Je note qu'il est trop tard, Monseigneur, pour demander au père Harel son avis sur la question : il a été promptement égorgé à Saint-Étienne-du-Rouvray. Je ne doute pas un seul instant que vous n'ayez aucune sympathie pour les tueurs. Mais votre credo consiste à les décharger d'une partie de leurs responsabilités pour en faire porter le fardeau sur notre société méchante, athée et mécréante. Interrogé sur les djihadistes, vous avez expliqué que la faute originale, le péché originel, était que "nous ne reconnaissons pas le rôle des religions".

"Des religions" ? Vous avez, Monseigneur, utilisé un pluriel qui donne à réfléchir. "Des religions" ? Vous devez savoir de quoi vous parlez. Et il est certain que vous savez compter. Monseigneur, combien avez-vous dénombré de djihadistes juifs, catholiques, protestants, bouddhistes ? Mais je vous taquine injustement.

Car vous savez compter. En effet, vous avez déclaré récemment qu'il y avait plus de musulmans qui nous protégeaient (police, armée, gendarmerie) que de musulmans qui nous attaquaient. Je suppose, Monseigneur, que vous avez accès à des chiffres cachés au grand public. Vous a-t-on également communiqué les chiffres des fichés S et des pieux touristes qui font l'aller-retour entre la France, la Syrie et l'Irak ?

Le robinet d'où dégoulinent vos saintes paroles n'est pas de ceux dont coule l'eau bénite. Un jour, il y a un an à peu près, Dalil Boubakeur, le recteur de la Grande Mosquée de Paris, avait suggéré que des églises désaffectées soient affectées au culte musulman. Ces propos soulevèrent une tempête d'indignation. Pas chez vous.

Vous avez eu, Monseigneur, cette phrase lumineuse entre toutes : "Je préfère qu'une église devienne une mosquée plutôt qu'un restaurant". Mais si c'est un restaurant halal, ça peut aller ? Et pour faire face à la crise des vocations, vous envisagez peut-être de coopter des imams pour remplacer les curés manquant à l'appel ? Voyez-vous, Monseigneur, si je peux me permettre une attaque frontale, vous semblez croire qu'une église n'est qu'un lieu de culte. Vous êtes, sciemment je le crois, dans l'erreur.

Replongez-vous un peu dans l'histoire du pays où vous exercez votre magistère. Vous verrez qu'une église est avant tout un lieu de mémoire. Un lieu de France. Il n'est pas indifférent, voyez-vous, que dans un petit village il y ait une église romane, même désaffectée, même en ruines, plutôt qu'une mosquée. Je m'arrête là, Monseigneur. La place me manque pour faire l'inventaire complet de la camelote que vous vendez à vos ouailles. Mais il me reste une ligne pour vous dire que lisant vos mercantiles propos, une image s'impose à moi : celle de Jésus chassant les marchands du temple.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

07.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Débat sur l’immigration : un consternant surplace collectif

Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Eolian
- 27/12/2016 - 14:00
Contrairement à l'évêque,
je préfère que des flics me protègent à l'église, plutôt que ce soient des Musulmans, comme l'année dernière, car pour ceux-là, ce n'est pas autre chose que de la dhimmitude bien comprise. "Vous pouvez, à la rigueur garder votre religion, mais SOUS NOTRE protection".
vangog
- 27/12/2016 - 02:21
Le Front National remettra les curés à leur place...
dans les églises, devant leurs fidèles, et sans se mêler de politique, car ils y sont très nuls...
Paulquiroulenamassepasmousse
- 27/12/2016 - 00:11
Marre de ces curés de goche
Marre de ces curés de goche qui vénèrent j.j.Rousseau comme Jésus. Rousseau.,le seul type capable d'abandonner cinq enfants et d'écrire un traité sur l'éducation des enfants .......alors ça continue aujourd'hui avec ces curés collabos qui passent leur temps à battre leur coulpe ...
En fait l'homme n'est qu'une grosse merde et La société loin d'être responsable est sa seule chance de s'amander......
C'est pour ça que ce genre de crétin devrait être viré du clergé ou sinon c'est le clergé qui se fera virer...