En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

07.

Congrès des maires de France : ce que le profil de nos élus nous dit de... l’illusion de la démocratie participative

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
light > Justice
Et golouglouglou
Pernod Ricard : des employés dénoncent une culture de la consommation de l'alcool
il y a 4 heures 31 min
light > Culture
Jackpot !
Gros succès pour le Joker qui dépasse le milliard de dollars de recette
il y a 6 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Civilizations" de Laurent Binet : Suite et fin des prix littéraires 2019 chroniqués ici : le Prix de l'Académie française, qu récompense ce conte philosophique où les Incas envahissent l’Europe

il y a 7 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sans la liberté" de François Sureau : La liberté a déjà disparu

il y a 7 heures 46 min
pépite vidéo > Politique
Bougeotte
Edouard Philippe assure que sa volonté de transformer le pays reste "intacte"
il y a 9 heures 8 min
décryptage > Economie
Combat profond

Huile de palme : comment le gouvernement profond combat l’écologie

il y a 9 heures 53 min
décryptage > Economie
Choc

Ce choc de gestion de l’Etat sans lequel la crise ouverte par les Gilets jaunes ne se refermera pas

il y a 10 heures 7 min
pépites > Politique
Réformons !
Edouard Philippe : la "volonté de "transformer" la France reste intacte dans les rangs de l'exécutif
il y a 10 heures 20 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Risques de piratages : ces 146 failles pré-installées sur les smartphones Android
il y a 11 heures 29 min
décryptage > Société
Gilets Jaunes

Violence des casseurs, erreurs de maintien de l’ordre : pourquoi nous devons réapprendre la gestion démocratique des foules

il y a 11 heures 59 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 17 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 5 heures 12 min
pépites > Société
A toute vitesse ?
Rouen : l'usine Lubrizol pourrait reprendre partiellement son activité avant la fin de l'année
il y a 6 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "La dernière bande" : Un texte exigeant mis à la portée de tous les cœurs par un immense comédien

il y a 7 heures 31 min
décryptage > Economie
Grande fierté

L’Italie n’a pas inventé les pâtes, mais a su préserver sa sauce bien mieux que la France. Connaissez-vous vraiment l’Italie ?

il y a 7 heures 49 min
pépites > Faits divers
Drame
Toulouse : un pont s’effondre, un mort et cinq blessés
il y a 9 heures 11 min
décryptage > Economie
"Impeachable" or not "impeachable" ?

Etats-Unis : pour les marchés financiers, Donald Trump n’est pas « impeachable »

il y a 10 heures 13 sec
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Quand le parti conservateur britannique redevient un parti de droite

il y a 10 heures 15 min
décryptage > Société
Bad choice ?

Pourquoi nous devrions arrêter de parler de temps d’écran pour nos enfants

il y a 11 heures 12 min
décryptage > Economie
Discret abus d’optimisme ?

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

il y a 11 heures 50 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Peur de la science et règne de l’émotionnel : les deux mamelles de la panne du progrès

il y a 14 heures 16 min
Et moi, et moi, et moi

“Sarkhollandisation” évoquée par Bayrou : la faute à qui ?

Publié le 18 février 2012
François Bayrou a dénoncé la bipolarisation de la campagne présidentielle qu'il estime trop centrée sur les candidats de l'UMP et du PS. Mais le candidat béarnais est-il victime d'un effet médiatique ou de ses propres insuffisances ? Les réponses du porte parole du MODEM, Yann Wehrling.
Yann Wehrling est le porte-parole et secrétaire général du MoDem. Il est conseiller de Paris et conseiller régional d'Ile-de-France. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yann Wehrling
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yann Wehrling est le porte-parole et secrétaire général du MoDem. Il est conseiller de Paris et conseiller régional d'Ile-de-France. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Bayrou a dénoncé la bipolarisation de la campagne présidentielle qu'il estime trop centrée sur les candidats de l'UMP et du PS. Mais le candidat béarnais est-il victime d'un effet médiatique ou de ses propres insuffisances ? Les réponses du porte parole du MODEM, Yann Wehrling.

Atlantico : François Bayrou a dénoncé ce vendredi une "sarkhollandisation" du débat politique. Quel est précisément le sens de ses propos ?

Yann Wehrling : Depuis plusieurs semaines, une sorte de connivence se fait jour. Une connivence entre les principaux médias et les deux candidats Hollande et Sarkozy d'une part, et une connivence entre les deux candidats en question qui ont tout intérêt à installer dans les esprits une inéluctabilité de ce duel. Ces derniers jours, ceci a pris un tour inquiétant pour le débat démocratique puisque l'audience consacrée à ces deux candidats frôle les 100%. Le terme d'équité n'a strictement plus aucun sens. Les médias n’ont rien appris de ce qui s’était passé lors du référendum sur le Traité constitutionnel européen. Même si nous nous étions prononcés pour ce Traité, reconnaissons qu’à l’époque, les Français ne se sont pas laissé dicter leur conduite. Les mêmes causes ayant les mêmes effets, les Français ne se laisseront pas imposer ce diktat d’un duel annoncé. 

N'est-ce pas naturel d'évoquer largement ces derniers jours Nicolas Sarkozy et François Hollande, sachant que le premier est le président de la République qui vient d'annoncer sa candidature, et le second le candidat du principal parti d'opposition de France ?

Non. La présidentielle est précisément l’élection qui doit permettre de redéfinir le paysage politique, tout le monde part sur un pied d’égalité et rien ne justifie cette "prime" de départ pour certains concurrents. Les Français sont seuls juges de ce qui est mieux pour eux. PS et UMP, au pouvoir au plan local ou national, depuis plus de 30 ans, étouffent la pluralité. C’est d’autant plus étouffant que les deux sont d’accord sur un point fondamental : ne pas dire la vérité aux Français soit par des illusions soit par des diversions. Dans cette période de crise, il faut pourtant un message et un programme de vérité. François Bayrou, de l’aveu même d’une majorité d’économistes, est le seul à proposer un projet sérieux de désendettement et de redressement de l’économie.

Cette "sarkhollandisation" n'est-elle pas en partie de votre fait : n'est-ce pas avant tout à vous de faire en sorte d'exister médiatiquement ?

Nous avons une existence extraordinaire en réalité si on tient compte du fait que nous ne combattons pas à armes égales. Amitiés dans les médias, moyens parlementaires, moyens gouvernementaux, moyens des collectivités locales… tout cela au service de la campagne du PS et de l’UMP. C’est considérable et c’est aussi cela que nous remettons en cause… que nous mettons en danger.

Quelle différence entre la "sarkhollandisation" dénoncé par François Bayrou et le "système UMPS" dont parle Marine Le Pen ?

Il est vrai que ce système est si oppressant et si créateur de manque de réformes de fonds qu’il a pu susciter un sentiment de révolte exprimé au travers des idées du FN. Mais précisément, cette remise en cause de cette bipolarisation peut et doit avoir une autre issue. Nous formulons une offre d’un vrai changement dont l’issue est républicaine et pacifiante de la société alors que – est-il besoin de le préciser ? – l’offre politique du FN conduirait à de terribles déchirements de la société française.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

07.

Congrès des maires de France : ce que le profil de nos élus nous dit de... l’illusion de la démocratie participative

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ric93
- 23/02/2012 - 11:07
Werhling fait sa pleureuse,
Bayrou est très bien représenté dans les médias a la vue de ses scores pitoyables aux élections depuis 2007, a part Le Pen aucun candidat de second choix n'a eu antenne ouverte comme lui depuis 2007, alors le voir venir pleurer, ça fait sourire et pour la tirade sur le référendum, encore une pierre dans le jardin de l'Europhile honteux Bayrou , pour le vote sur le MES , il a courageusement préféré ne pas être présent lors du vote , du Bayrou dans toute sa splendeur, en 2007 contre le referendum il a dit oui au congrès et n'a pas voté a l'assemblé, qui peut faire confiance a un type qui n'est ni pour, ni contre, bien au contraire ?
Khemas
- 20/02/2012 - 04:45
Le problème n'est pas la
Le problème n'est pas la sarkhollandisation. M. Bayrou, qui est pourtant le candidat dont je me sens le plus proche idéologiquement, fait semblant de ne pas comprendre que c'est le mode de scrutin lui même qui IMPOSE la bi-polarisation. C'est très simple : tous les partis qui ne peuvent rassembler assez de voix pour participer au second tour sont condamnés à devenir les satellites d'un autre, ou, comme Mme Le Pen, à jouer les trublions de service, sans aucune chance de participer à un gouvernement un jour.
100reproches
- 19/02/2012 - 21:52
Les commentaires révèlent que
Les commentaires révèlent que les commentateurs n'ont pas lu une seule ligne du programme de F Bayrou.

A lui la justesse et la pertinence, aux autres le fiel et la jalousie... J'ai appris aujourd'hui que même N Sarkozy voulait faire du Bayrou en proposant une dose de proportionnelle, comme auparavant il a fini par se ranger à la règle d'or et aussi au produire en France... Courage Nico !