En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
light > Insolite
"Highway to Hell"
Un informaticien a piraté la billetterie du Hellfest afin de tenter d'obtenir désespérément une place
il y a 1 heure 44 min
pépites > Europe
Casse-tête politique
Brexit : l'amendement Letwin a été adopté, les députés reportent leur décision sur l'accord
il y a 3 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"John Tanner, Tome 1, le captif du peuple des 1000 lacs" de Christian Perrissin et Boro Pavlovic : une histoire vraie, servie par des dessins bien loin des images d'Epinal

il y a 5 heures 1 min
pépite vidéo > Europe
Catalogne
Les images des violences à Barcelone en marge de la manifestation des indépendantistes catalans
il y a 5 heures 34 min
pépites > Europe
Chambre des communes
Brexit : journée décisive et vote historique au Parlement britannique
il y a 6 heures 52 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

il y a 8 heures 59 min
décryptage > Culture
Shakespeare revient, ils sont devenus fous !

Pendant des siècles, Othello a été noir : le théâtre des Abbesses a mis fin à ce scandale

il y a 9 heures 9 min
décryptage > Politique
Avenir de la droite

La petite mort des Républicains

il y a 9 heures 31 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Renault en plein chaos post Ghosn

il y a 9 heures 56 min
décryptage > France
Atlantico.fr opération Sentinelle Vigipirate
"Années de plomb"

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

il y a 10 heures 7 min
pépite vidéo > People
Epreuve
Meghan Markle se confie sur le harcèlement des tabloïds
il y a 2 heures 34 min
pépites > Europe
Journée décisive et historique
Brexit : manifestation à Londres devant le Parlement pour réclamer un nouveau référendum
il y a 3 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La Bruyère, portrait de nous-mêmes" de Jean-Michel Delacomptée : un portrait captivant

il y a 5 heures 13 min
pépites > France
Mouvement social
Grève à la SNCF : Edouard Philippe déplore un "détournement du droit de retrait"
il y a 6 heures 22 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 18 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 7 heures 50 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

La douloureuse question du suicide dans la police

il y a 9 heures 1 min
décryptage > Economie
industrie

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

il y a 9 heures 22 min
décryptage > High-tech
Icônes

Emojis, instagram et selfie : cette bascule vers une civilisation de l’image qui nous tombe sur la tête

il y a 9 heures 41 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday
il y a 10 heures 4 min
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 1 jour 59 min
Guerre fratricide

Convention nationale des investitures socialistes : le PS a-t-il encore la force suffisante pour étrangler Macron ?

Publié le 23 décembre 2016
Ce samedi 17 décembre, les instances du Parti socialiste valideront les investitures pour les prochaines législatives ainsi que les candidats pour la primaire de la Belle Alliance Populaire. L'exercice n'est pas si anodin à l'heure où Emmanuel Macron menace sérieusement de plomber le PS pour 2017.
Christophe Bouillaud est professeur de sciences politiques à l’Institut d’études politiques de Grenoble depuis 1999. Il est spécialiste à la fois de la vie politique italienne, et de la vie politique européenne, en particulier sous l’angle des partis.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Bouillaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Bouillaud est professeur de sciences politiques à l’Institut d’études politiques de Grenoble depuis 1999. Il est spécialiste à la fois de la vie politique italienne, et de la vie politique européenne, en particulier sous l’angle des partis.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce samedi 17 décembre, les instances du Parti socialiste valideront les investitures pour les prochaines législatives ainsi que les candidats pour la primaire de la Belle Alliance Populaire. L'exercice n'est pas si anodin à l'heure où Emmanuel Macron menace sérieusement de plomber le PS pour 2017.

Atlantico : Alors que se tient ce samedi la convention nationale du Parti socialiste d'investiture des candidats pour les législatives de 2017 et la validation des candidatures à la primaire de la gauche par la haute autorité ad hoc, le PS peut-il se trouver confronté à une désertion de députés tentés par l'aventure Macron ? Le parti a-t-il les moyens d'empêcher de tels ralliements ?   

Christophe Bouillaud :  Au regard de l'histoire, cette hypothèse me parait très peu probable. Toutes les scissions du PS depuis les années 1980 n'ont pas porté chance à ceux qui les ont menées, car la marque Parti socialiste est restée jusqu'à aujourd'hui la marque la plus attirante pour les électeurs de gauche ordinaires. En revanche,  il est possible que nous soyons arrivés à un moment où cette marque Parti socialiste ne porte plus et qu'une autre marque s'impose. Ce serait une surprise historique qu'un homme relativement isolé soit capable de désarticuler ce vieux parti politique.

Selon la dernière enquête Cevipof réalisée en partenariat avec Ipsos-Sopra Stéria et Le Monde, le candidat socialiste (Arnaud Montebourg et Manuel Valls ont été testés) serait classé à la cinquième place du premier tour de l'élection présidentielle avec 11 à 13% d'intentions de votes, tandis qu'Emmanuel Macron se classe à la troisième place avec 13 à 15% d'intentions de votes. Si la primaire de la Belle Alliance populaire mobilisait peu d'électeurs, et au vu de la dynamique dont bénéficie Emmanuel Macron, la candidature de ce dernier pourrait-elle être plus légitime que celle du candidat désigné à l'issue de la primaire de la gauche ?

Pour qu'on en arrive à cette hypothèse, il faudrait qu'une grande partie des élus - sinon la majorité des élus - se rallie à Emmanuel Macron. Cette hypothèse me parait très peu crédible.

Par ailleurs, le sondage auquel vous faites allusion enregistre un état de l'opinion à un moment où le Parti socialiste n'a plus de candidat à l'élection présidentielle : François Hollande s'est retiré de la course et la primaire de la Belle Alliance populaire commence à peine. Une fois que le Parti socialiste aura retrouvé un candidat légitimé par cette primaire, on verra le rapport de forces s'inverser de nouveau en faveur de ce candidat.

Le PS a-t-il selon vous les moyens de "cornériser" Emmanuel Macron pour faire de lui un Bayrou, c’est-à-dire une personnalité politique qui fait 17% à la présidentielle mais à qui il manque un vrai parti ?

De fait, lorsque le moment des élections législatives arrivera, dans l'hypothèse d'une défaite de la gauche, la résistance électorale se fera à partir de ceux qui disposent de fiefs. Dans ce cas-là, cela favorisera plutôt les politiciens socialistes les plus implantés. A moins qu'Emmanuel Macron réussisse à se rallier ces politiciens, il aura très peu de chances de faire élire des députés.

En dehors de l'hypothèse d'une scission du Parti socialiste en sa faveur, Emmanuel Macron serait une personnalité ayant certes fait un bon résultat mais sans implantation au Parlement. Historiquement, aucune force entre le principal parti du centre-droit et le principal parti de centre-gauche n'a réussi depuis des décennies à s'implanter durablement et fortement dans la vie politique française, l'aventure du MoDem en témoigne. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Fran6
- 18/12/2016 - 09:31
bof
Macron deviendra le candidat du speudo-PS au final à la veille des élections car les députés comprendront et le rejoindront en masse, seule solution possible pour pour eux de garder leurs places
cloette
- 17/12/2016 - 14:57
Marron la gaffe
dit qu'on "s'expatrie" en Guadeloupe, ça va plaire aux Antillais qui sont plus Français que les Niçois ( même si beaucoup préfèreraient une autre patrie )
alize55
- 17/12/2016 - 13:27
Macron candidat .....
de la Finance, des bobos, de la gauche caviar et des médias, des élites quoi !