En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

02.

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

03.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

04.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

05.

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

06.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

07.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Justice
Japon
Fukushima : trois anciens dirigeants de Tepco ont été acquittés
il y a 11 heures 25 min
pépites > Environnement
Emploi du temps
Ségolène Royal, ambassadrice des pôles, n'aurait pas assisté aux réunions du Conseil de l'Arctique
il y a 12 heures 14 min
light > Justice
Butin important
Les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte ont été séquestrés
il y a 13 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois, "L'amour est aveugle" de William Boyd

il y a 15 heures 19 min
pépites > Politique
Victoire ?
Procès de Jean-Luc Mélenchon : le renvoi du parquet a été refusé
il y a 16 heures 9 min
décryptage > Sport
LDC

PSG - REAL : 3 - 0 Sans ses stars mais avec un Idrissa Gueye impérial, Paris surclasse le Real de Zidane

il y a 18 heures 56 min
décryptage > Economie
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

il y a 19 heures 30 min
décryptage > France
Riposte

Recrudescence des mites mangeuses de vêtements à cause des fibres naturelles et du lavage à basse température

il y a 20 heures 2 min
décryptage > Politique
Langue de bois s'abstenir

Une étude des universités de Harvard et de Berkeley démontre qu’en politique les propos clivants et politiquement incorrects paient

il y a 20 heures 37 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

il y a 21 heures 16 min
pépites > International
Tunisie
Mort de l'ancien président tunisien Ben Ali
il y a 11 heures 52 min
light > Société
Vocation
Traverser la rue pour trouver un emploi : la nouvelle vie de Jonathan
il y a 13 heures 3 min
pépite vidéo > International
Campagne
"Blackface" : Justin Trudeau présente ses excuses après la diffusion d'une photo polémique
il y a 14 heures 54 min
pépites > Santé
Mesures
Un rapport parlementaire dévoile la prise en charge "catastrophique" des patients en psychiatrie
il y a 15 heures 30 min
décryptage > High-tech
Le monde d’après Snowden

Mémoires de Snowden : mais où en est-on de la surveillance mondiale à l’heure actuelle ?

il y a 18 heures 26 min
décryptage > Santé
Santé

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

il y a 19 heures 6 min
décryptage > Economie
Epargne

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

il y a 19 heures 49 min
décryptage > Politique
Évaporation du domaine de la lutte

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

il y a 20 heures 21 min
décryptage > Défense
La guerre à l’heure des ennemis non identifiés

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

il y a 20 heures 53 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales
il y a 21 heures 27 min
© Pixabay
Le poids économique des infections respiratoires hors virus grippal se chiffre à quelque 40 milliards supplémentaires par an.
© Pixabay
Le poids économique des infections respiratoires hors virus grippal se chiffre à quelque 40 milliards supplémentaires par an.
Respirez ! Tout va bien...

Si vous voulez échapper à la grippe cette année… Relax !

Publié le 09 décembre 2016
Éviter la grippe ou un rhume pendant les mois d’hiver peut se révéler difficile. Mais vous pouvez faire quelque chose en plus de vous faire vacciner contre la grippe et de laver vos mains : détendez-vous ! Le stress est fortement suspecté d’attaquer le système immunitaire et il risque de vous rendre plus vulnérable face aux infections.
Alexander Chaitoff, Medical Student at Cleveland Clinic Lerner College of Medicine, Case Western Reserve University et Joshua Daniel Niforatos, Medical Student at Cleveland Clinic Lerner College of Medicine, Case Western Reserve University
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexander Chaitoff
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexander Chaitoff, Medical Student at Cleveland Clinic Lerner College of Medicine, Case Western Reserve University et Joshua Daniel Niforatos, Medical Student at Cleveland Clinic Lerner College of Medicine, Case Western Reserve University
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éviter la grippe ou un rhume pendant les mois d’hiver peut se révéler difficile. Mais vous pouvez faire quelque chose en plus de vous faire vacciner contre la grippe et de laver vos mains : détendez-vous ! Le stress est fortement suspecté d’attaquer le système immunitaire et il risque de vous rendre plus vulnérable face aux infections.

Avec la neige et les températures glaciales, les mois d’hiver apportent leur lot de toux, de rhumes et de grippe. Les infections du système respiratoire – celles qui provoquent une congestion de la poitrine que ne soulagent pas des quintes de toux profondes – figurent parmi les dix premières causes de décès aux États-Unis et dans le monde. Aux États-Unis, la grippe à elle seule tue des milliers de personnes chaque année.

En plus d’être à l’origine d’une mauvaise santé, la grippe et les autres affections respiratoires ont également un coup économique énorme. Une étude publiée en 2007 suggère que les épidémies de grippe entraînent chaque année aux États-Unis 10 milliards de dollars de dépenses directement liées aux frais médicaux tandis que le manque à gagner dû à la maladie se monte à 16,3 milliards supplémentaires annuels. Et cela ne tient pas compte des refroidissements et des rhumes ordinaires : le poids économique des infections respiratoires hors virus grippal se chiffre à quelque 40 milliards supplémentaires par an.

Éviter la grippe ou un rhume pendant les mois d’hiver peut se révéler difficile. Mais vous pouvez faire quelque chose en plus de vous faire vacciner contre la grippe et de laver vos mains : détendez-vous ! Le stress est fortement suspecté d’attaquer le système immunitaire et il risque de vous rendre plus vulnérable face aux infections.

Le stress à fortes doses endommage le système immunitaire

Le psychologue de la santé Andrew Baum a défini le stress comme étant une « expérience émotionnelle négative accompagnée de changements prévisibles, biochimiques, physiologiques et comportementaux, en vue d’une adaptation ». En fait, les scientifiques peuvent mesurer la réponse qu’apporte le stress à notre organisme qui met tout en œuvre pour se sortir de situations ardues, qu’il s’agisse d’événements difficiles de la vie ou d’infections.

Parmi la plupart des réponses au stress, le corps humain produit des substances chimiques appelées cytokines pro-inflammatoires. Elles activent le système immunitaire et, sans elles, l’organisme serait incapable de combattre bactéries, virus et champignons. Normalement, la réponse face au stress est utile en ceci qu’elle prépare votre organisme à affronter n’importe quelle difficulté à venir. Quand le danger s’évanouit, cette réaction disparaît avec la production de cytokines anti-inflammatoires.

Cependant, si la riposte au stress ne peut plus être arrêtée ou s’il y a déséquilibre entre cytokines inflammatoires et anti-inflammatoires, l’organisme peut se trouver endommagé. On appelle « charge allostatique » ce supplément d’« usure » dû à l’inflammation que provoque un degré élevé de stress. Cette charge allostatique est associée à de nombreuses maladies chroniques, tels les problèmes cardiovasculaires et le diabète. Cela explique en partie l’accent mis sur la prise de suppléments anti-inflammatoires destinés à prévenir ou traiter la maladie.

Le stress à court terme est également nuisible

Une réponse inappropriée au stress peut causer des dégâts plus graves qu’une maladie chronique. Elle risque aussi de vous prédisposer davantage aux infections aiguës en supprimant votre système immunitaire.

Par exemple, quand des souris sont soumises à différentes formes de stress environnemental, cela déclenche une augmentation, dans leur sang, de molécules dont on sait qu’elles ont des effets immunosuppresseurs pour l’organisme. La recherche a montré que ce type de réaction a son équivalent chez les êtres humains. Lors d’une étude menée auprès de femmes d’âge moyen et de femmes âgées, à qui on demandait d’effectuer un exercice de calcul mental ou de prononcer un discours, le stress éprouvé faisait grimper le taux de molécules similaires.

Le temps des études et des examens est souvent le temps du stress. Jack Hynes/Flickr, CC BY-NC-SA

Une réponse analogue a été observée auprès d’étudiants en médecine. Selon une étude datant de 1995, ce sont les étudiants « se sentant stressés » pendant la période d’examen qui ont montré le taux le plus élevé de molécules présentant des caractéristiques de type immunosuppresseur.

Le stress ouvre la voie aux maladies

Il y a aussi des preuves directes qui montrent que le stress peut augmenter le risque d’infection. Ainsi, en Espagne, pendant une année, un groupe de scientifiques a effectué des sondages pour évaluer le stress auprès de 1140 personnes et a mesuré ensuite le nombre de rhumes intervenus dans le groupe. Ils ont découvert que chaque niveau de stress mesuré était associé à un risque plus élevé d’attraper cette maladie. L’échantillon important de personnes et le but de cette étude la rendent particulièrement significative. Même si la relation entre grippe et stress avait été établie ) dès les années 1960.

Plus récemment, nous avons présenté une étude calculant les scores de charges allostatiques chez plus de 10 000 personnes participantes à l’enquête National Health and Nutrition Examination Survey entre 1999 et 2002. Nous avons cherché s’il existait des corrélations entre les résultats de ces charges allostatiques et la possibilité de ressentir les symptômes de maladie contagieuse comme le rhume. Selon nos résultats, plus le niveau de charge allostatique était élevé chez un individu, plus il est probable qu’il avait manifesté des symptômes de maladie.

Même si la relation de cause à effet n’est pas complètement confirmée dans le type d’analyse que nous avons menée, nos calculs ont pris en compte de multiples marqueurs biologiques et chimiques qui n’auraient pas été impactés de façon significative par de courtes maladies. Cela suggère que la corrélation entre les résultats d’une charge allostatique et les symptômes dus à la maladie n’est pas seulement provoquée par le stress engendré par le fait d’être malade.

Nos constatations reflètent ce qui est communément admis dans ce domaine – une multitude de chapitres de livres ont été consacrés aux conséquences de l’interaction stress et risque infectieux. Toutes ces preuves laissent à penser que la diminution du stress peut conduire, pour ce qui concerne le rhume et la grippe, à passer une saison en meilleure santé.

Une ordonnance pour la relaxation

La vitamine C contre le rhume n’est pas vraiment efficace. BullockCart/Flickr, CC BY-NC-SA

Certes, il existe des médicaments capables de traiter la grippe mais les derniers éléments avancés par la recherche semble montrer qu’ils ne sont efficaces qu’à la marge pour soulager les symptômes. Et qu’ils n’ont aucun effet dans la réduction du nombre d’hospitalisations. Quant à la vitamine C, fréquemment vantée comme un remède contre le rhume, elle n’a que peu d’effet sur l’incidence du rhume ordinaire, si l’on en croit les plus récentes études compilées par la collaboration Cochrane, un réseau indépendant de chercheurs.

Donc, tenir le stress à distance serait un pari plus efficace pour rester en bonne santé. Mais, outre penser à respirer profondément, on a montré que participer à des activités anti-stress pendant les mois d’hiver est un moyen de réduire le fardeau des maladies respiratoires. On pourrait y ajouter la mise en pratique d’une résolution de Nouvel An, se mettre à la gym.

En fait, un récent essai contrôlé a démontré que les personnes se livrant à une activité physique ou à de la méditation avaient moins de maladies respiratoires sévères et graves que celles qui ne pratiquaient aucune de ces activités.

On peut également se faire aider en parlant à quelqu’un, comme son médecin ou un psychologue afin d’acquérir des techniques de gestion du stress. Dans un essai clinique réalisé avec des enfants entre 8 et 12 ans, ceux qui parlaient relaxation avec des thérapeutes étaient de meilleure humeur et souffraient d’une moindre fréquence de refroidissements. À un niveau cellulaire, les enfants faisant partie du groupe encadré par des thérapeutes montraient des niveaux plus élevés d’immunoglobulines A, l’une des molécules qui protègent d’une infection les surfaces de muqueuses, comme les poumons.

Les procédés en question ne conviennent pas seulement aux enfants. Des articles de revues scientifiques concluent que les techniques de relaxation constituent, contre le stress, une importante stratégie thérapeutique.

La saison des rhumes et de la grippe est là, mais vous faire du souci ne peut que handicaper vos chances de rester en bonne santé. À la place, réfléchissez à la façon dont le stress attaque votre système immunitaire et prescrivez-vous une ordonnance de relaxation.

 

La version originale de cet article a été publiée sur The Conversation.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

02.

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

03.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

04.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

05.

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

06.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

07.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires