En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Quand le simulateur énergétique du MIT montre qu’il demeure possible de limiter à la hausse des températures à 1,1°C sans décroissance tout en se passant des énergies fossiles

07.

Petites vérités utiles à rétablir sur l’espérance de vie en France

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

ça vient d'être publié
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jean-Paul Delevoye avale des couloeuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?
il y a 22 min 55 sec
décryptage > Sport
Formule magique

PSG/ Galatasaray : Neymar, M’Bappé et les millions : les Parisiens trouvent leur formule magique

il y a 1 heure 48 min
décryptage > Politique
Erreurs de stratégie

Quand LR se transforme en machine à fabriquer des orphelins politiques

il y a 2 heures 5 min
décryptage > Economie
Impact au long cours

Retraites : les bénéfices économique de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

il y a 2 heures 7 min
pépites > Politique
Bad news ?
Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe
il y a 15 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 17 heures 13 min
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 17 heures 35 min
décryptage > Santé
Petites vérités

Petites vérités utiles à rétablir sur l’espérance de vie en France

il y a 20 heures 4 min
décryptage > Europe
La juste mesure

Royaume-Uni : la lutte anticorruption cherche la juste mesure

il y a 21 heures 23 min
décryptage > Politique
Petites vérités

Humanisme, rémunérations et régimes spéciaux : le cas Delevoye

il y a 21 heures 31 min
décryptage > Faits divers
Accroche : Ça s'est passé chez nous…

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

il y a 1 heure 43 min
décryptage > Politique
Techno-suicide

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

il y a 2 heures 5 min
pépite vidéo > Politique
Déception
Réforme des retraites : Les syndicats très déçus par les annonces d'Edouard Philippe
il y a 14 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 17 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 17 heures 18 min
light > Insolite
Too bad!
Un artiste vend une banane scotchée au mur 12.000 dollars : un autre la décroche, la pèle et la mange
il y a 19 heures 33 min
pépite vidéo > Insolite
Goût de luxe
Un hôtel espagnol décore son hall d'entrée avec un sapin à 14 millions d'euros
il y a 20 heures 12 min
rendez-vous > Economie
Zone Franche
Retraites et consensus scientifique : peut-on vraiment prendre les retraito-sceptiques au sérieux ?
il y a 21 heures 23 min
décryptage > Europe
Surprises

Surprises à la carte : ce que la géographie de l’euroscepticisme nous apprend des racines du trouble politique qui ébranle l’Union

il y a 21 heures 51 min
info atlantico
© MIGUEL MEDINA / AFP
Mais le nouvel organigramme doit être aussi le symbole du rassemblement de la droite. De l'unité retrouvée. François Fillon doit donc ménager des places à ses adversaires d'hier. C'est en substance ce qu'expliquait de ce matin, sur RTL, Laurent Wauquiez.
© MIGUEL MEDINA / AFP
Mais le nouvel organigramme doit être aussi le symbole du rassemblement de la droite. De l'unité retrouvée. François Fillon doit donc ménager des places à ses adversaires d'hier. C'est en substance ce qu'expliquait de ce matin, sur RTL, Laurent Wauquiez.
Rencontre au sommet

Laurent Wauquiez a rencontré François Fillon

Publié le 02 décembre 2016
Aussitôt élu, François Fillon a souhaité réorganiser le parti. Il a rencontré Laurent Wauquiez ce mardi après-midi afin d'évoquer son avenir. Ce dernier pourrait être remplacé par Bernard Accoyer, qui a lui aussi été reçu. Eric Woerth pourrait rester secrétaire général du parti.
Christelle Bertrand, journaliste politique à Atlantico, suit la vie politique française depuis 1999 pour le quotidien France-Soir, puis pour le magazine VSD, participant à de nombreux déplacements avec Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Hollande,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christelle Bertrand
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christelle Bertrand, journaliste politique à Atlantico, suit la vie politique française depuis 1999 pour le quotidien France-Soir, puis pour le magazine VSD, participant à de nombreux déplacements avec Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Hollande,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aussitôt élu, François Fillon a souhaité réorganiser le parti. Il a rencontré Laurent Wauquiez ce mardi après-midi afin d'évoquer son avenir. Ce dernier pourrait être remplacé par Bernard Accoyer, qui a lui aussi été reçu. Eric Woerth pourrait rester secrétaire général du parti.

C'est un tout petit groupe de fidèles, un cercle extrêmement restreint, qui planche depuis ce matin, aux cotés de François Fillon, à la réorganisation du parti. « La réflexion n'est pas vraiment organisée à travers une réunion formelle. On fait du bi-latéral. François Fillon discute surtout avec Patrick Stéfanini et avec Gérard Larcher », explique un proche. 

Le dossier est de la plus haute importance. Car il s'agit de désarkoïzer Les Républicains pour y placer des fidèles. De mettre le parti à sa main afin qu'il devienne une arme de guerre en vue de la campagne présidentielle qui s'ouvre. Exit donc les très proches de l'ancien Président. Le Directeur Général du parti, Frédéric Péchenard, devrait quitter son poste. Un seul nom circule pour le remplacer : l'ex directeur de campagne de François Fillon : Patrick Stéfanini. 

Mais le nouvel organigramme doit aussi être le symbole du rassemblement de la droite. De l'unité retrouvée. François Fillon doit donc ménager des places à ses adversaires d'hier. C'est en substance ce qu'expliquait ce matin, sur RTL, Laurent Wauquiez qui souhaiterait rester à son poste de président du parti: "Après la compétition interne, il y a toujours des déceptions et il faut veiller à ressouder tout le monde [...] Il faut absolument garder la même partition, mais ajouter des gammes différentes [...] J'aime ce que je fais. Après ce n'est pas moi qui décide...". Les deux hommes doivent se rencontrer cet après-midi afin d'évoquer l'avenir du président des LR. L'ancien Premier ministre, souhaitait, dans un premier temps, se séparer de lui afin de placer un homme de confiance : Bruno Retailleau ou encore Bernard Accoyer. Mais le sénateur et le député ne se sont pas montrés enthousiastes. Selon certains proches, le sort de Laurent Wauquiez ne serait toujours pas fixé. 

« Il faut le rassemblement, on en est tous d'accord mais sans être désobligeant avec qui que ce soit, on a un candidat et un projet qui ont largement dominés cette primaire, il est donc logique que le candidat ait l'outil bien en main. J'ai du mal à imaginer que la présidence du parti ne revienne pas à un proche du candidat », observe un membre du 1er cercle qui laisse sous-entendre que la nomination de Bernard Accoyer, qui a rencontré François Fillon cet après-midi, serait toujours d'actualité. De son coté, Laurent Wauquiez menace François Fillon, dans l'Express: "s"il entre dans la violence dès le premier jour, il ne doit pas s'attendre à recevoir des fleurs tous les jours".

Le rassemblement pourrait, en revanche, être incarné par Eric Woerth. Ce soutien de Nicolas Sarkozy pourrait conserver son poste de Secrétaire général. Plus rond, plus souple, que Laurent Wauquiez, Eric Woerth sait surtout être loyal et c'est ce qui préoccupe, en premier lieu, le nouveau candidat à la présidentielle. Dernier poste à pourvoir, celui très stratégique, de président de la CNI (Commission National d'Investiture) qui aura la lourde charge de préparer les investitures aux législatives. Plusieurs noms circulent : ceux de Jérôme Chartier, de Jean-François Lamour ou encore de Thierry Solère.

François Fillon, qui sera ce soit au journal de 20h, ne devrait rien annoncer aujourd'hui et attendre d'avoir rencontrer tous les parlementaires. Les horaires des réunions de groupe à l'Assemblée et au Sénat ont été fixée, demain, de façon que le nouveau candidat puisse honorer les deux de sa présence. Les annonces pourraient se faire ensuite.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Quand le simulateur énergétique du MIT montre qu’il demeure possible de limiter à la hausse des températures à 1,1°C sans décroissance tout en se passant des énergies fossiles

07.

Petites vérités utiles à rétablir sur l’espérance de vie en France

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
clint
- 28/11/2016 - 19:24
Eliminations de Sarkozy et Juppé, pas pour mettre les 2nds !
Fillon semble être quelqu'un qui ne pardonne pas beaucoup (pas le seul en politique). Au fait, voit il toujours Jouyet ?
DrPal
- 28/11/2016 - 18:10
Wauquiez pas au niveau
Il y a du Lemaire chez Wauquiez. Cette façon de s'écouter parler, de jouer un rôle, de réciter sur un ton étudié de grandes phrases pleines de vide. Tout le contraire de ce qu'on aime chez Fillon. Lui, quand il parle, il nous donne l'impression d'une conversation simple et naturelle, d'une franchise, d'une vraie conviction. Revoyez la façon désarmante avec laquelle il a remis à sa place la bouffonne de Pujadas. Et regardez par comparaison Wauquiez ou Lemaire se mettre en scène chez Bourdin ou surjouer l'offensé quand on les titille. Non, décidément, on a envie d'air frais et d'hommes vrais.
Maxoplus
- 28/11/2016 - 15:28
Wauquiez c'est du Brutus qui ne se cache même pas
Il ressort de sa personne un amour immodéré de lui même. Il poignardera Fillon dès que ça lui rapportera la moindre miette. Il faudrait l'installer dans la galerie des glaces où, trop occupé à s'admirer, il ne pourrait plus s'employer à trahir.