En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

06.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

07.

Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25

01.

Dans la tête des Grecs

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Insécurité économique

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

il y a 5 min 41 sec
décryptage > Education
Réussite

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

il y a 1 heure 29 sec
décryptage > Politique
Promesse

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

il y a 1 heure 31 min
pépites > International
Balles perdues
Selon une étude, les personnes blessées lors de fusillades ont un risque accru de troubles mentaux longtemps après leur guérison
il y a 10 heures 38 min
pépite vidéo > International
Victimes collatérales
Australie : vive émotion après le sauvetage d’un koala lors des terribles incendies qui ravagent une partie du pays
il y a 12 heures 5 min
pépites > Environnement
Polémique
Europe Ecologie Les Verts condamne fermement les propos de Roger Hallam, le cofondateur d'Extinction Rebellion, sur l'Holocauste
il y a 13 heures 5 min
light > Science
Phénomène assez rare
Une pluie d’étoiles filantes devrait être visible dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 novembre 2019
il y a 14 heures 30 min
Méthode d'avenir
Coldplay arrête ses tournées pour des raisons environnementales
il y a 16 heures 49 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 20 heures 30 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
"Paranoïsation", "désassimilation" et communautarisme : l’antiracisme dévoyé au profit d'un projet de conquête islamiste
il y a 18 min 13 sec
décryptage > Environnement
Roger Hallam

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

il y a 1 heure 14 min
décryptage > Europe
UE

Déficit : hypocrisies, contradictions et jeux de dupes à tous les étages européens

il y a 1 heure 53 min
pépites > Social
Négociations sous tension
SNCF : la CFDT-Cheminots a annoncé son intention de déposer un préavis de grève reconductible à partir du 5 décembre
il y a 11 heures 32 min
light > People
Le poids des mots, le choc des photos
Paris Match met en vente certaines de ses plus belles photos à l’occasion de son 70e anniversaire
il y a 12 heures 32 min
pépites > International
Séisme politique et judiciaire
Israël : le Premier ministre Benjamin Netanyahu a été mis en examen pour "corruption", "fraude" et "abus de confiance"
il y a 13 heures 48 min
pépites > France
Climat
Pierre de Bousquet de Florian, le coordinateur national du renseignement, estime que le "degré de violence" est inédit en France
il y a 15 heures 9 min
pépites > Politique
Manifestations
Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25
il y a 17 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Picasso, tableaux magiques" : la magie des signes

il y a 20 heures 22 min
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 20 heures 46 min
© Reuters
© Reuters
Edito

Au secours, l’inflation revient !

Publié le 25 novembre 2016
L’élection de Donald Trump aux Etats-Unis a provoqué une véritable tempête sur les marchés financiers.
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’élection de Donald Trump aux Etats-Unis a provoqué une véritable tempête sur les marchés financiers.

Les taux zéro, c’est fini. L’élection de Donald Trump aux Etats-Unis a provoqué un véritable maelström sur les marchés financiers qui est en train de déclencher une correction globale sur les actifs des Etats comme des particuliers avec de nouveaux risques de crise qui se profilent à l’horizon sur la solvabilité de certains pays. C’est l’avertissement que vient de lancer la banque centrale européenne, qui se demande si elle va pouvoir encore longtemps maintenir  la politique de facilité  qui est la sienne en continuant de racheter des dettes des pays membres.

Premier indice du changement de climat : la hausse du dollar, qui pourrait retrouver assez rapidement la parité avec l’euro, après une longue période de faiblesse. Certes, cette évolution est de nature à favoriser les exportations européennes en rendant moins chers les  produits communautaires. Mais elle risque de développer outre-Atlantique les mouvements protectionnistes et le repli sur soi de l’Amérique, qui vendra moins facilement à l’étranger

Deuxième indice : le retour à la hausse des taux d’intérêt. Certes, ceux-ci avaient commencé leur remontée depuis plusieurs  mois, notamment dans les pays les plus endettés comme l’Italie, où ils se situent  désormais à leur plus haut niveau depuis juillet 2015. En France, le mouvement s’est également amorcé. Il va se traduire très vite au niveau du placement immobilier et calmer un peu l’euphorie qui s’est manifestée sur ce marché, qui vient de connaître un véritable boom.  Les professionnels redoutent un nouveau tassement de  la demande l’an prochain pour plusieurs raisons : les nouveaux emprunts coûteront plus chers en raison de la hausse des taux, alors même que les prix de vente sont repartis à la hausse de plus d’un pour cent au niveau national et trois pour cent à Paris depuis le début de l’année ; de plus, il est bien connu que les années électorales se traduisent par un certain attentisme, comme cela sera sans doute le cas en 2017. D’ »où le conseil donné par les  spécialistes : en cas de transaction immobilière, commencer par vendre le bien dont on souhaite se séparer avant d’acquérir celui que l’on convoite pour éviter toute déconvenue.

L’exubérance qui règne  présentement sur le marché de la pierre vient de ce que celle-ci a retrouvé son rôle de valeur refuge, alors que d’autres formes de placement  font grise mine. Les Français continuent  de rester à l’écart des actions et le CAC 40 reste  en légère baisse depuis le début de l’année, alors que Wall Street vole  de record en  record.  L’assurance- vie est en berne : la  collecte s’est élevée à 15 milliards d’euros pour les dix premiers  mois de 2016 contre 19 pour la même  période de l’an dernier. Elle est même devenue négative en octobre, en raison de la chute des rendements et des craintes d’ un blocage partie des retraits prévus par  la loi Sapin 2. Même  l’or est en  recul depuis  l’avènement  de Donald Trump à la Maison Blanche.

Mais à terme, le plus gros nuage est celui de l’inflation. Car on assiste déjà à une  remontée spectaculaire des prix des matières premières, signe  avant-coureur de la politique de relance qui s’annonce  aux Etats-Unis. Le pétrole retrouve  déjà la barre des cinquante  dollars le  baril, qui pourrait être seulement une  étape. C’est une mauvaise nouvelle pour les pays endettés, en  particulier  la France qui n’a pas  saisi la  période des bas taux pour opérer les réformes  indispensables et qui va voir inévitablement se creuser les déficits, tout comme  ce sera le cas pour l’Espagne, le Portugal ou l’Italie.  Mais pour l’instant, la seule information  qui compte pour François Hollande est celle de la décrue du chômage en octobre : onze mille  emplois « gagnés », un montant bien modeste face au stock de chômeurs supplémentaire de cinq cent mille accumulé pendant  le quinquennat et qui permettra au chef de l’exécutif de briguer un second mandat malgré tous les  obstacles qui se dressent  contre lui.     

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

06.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

07.

Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25

01.

Dans la tête des Grecs

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pierre de robion
- 25/11/2016 - 22:17
La dette, voilà le problème!
La remontée des taux de 1% c'est 4M²€ de plus à trouver par l'impôt ) ou l'emprunt ! Nous avons donc le choix, qui en fait n'en est pas un car le résultat sera le même, entre mourir asphyxiés par la rapacité de l'Etat ou par la pression de nos prêteurs, jusqu'au jour ou l'un d'eux, sentant le vent du boulet ouvrira la boîte de Pandore en refusant de prêter mais pis en demandant a être remboursé. Ce sera alors la panique: les prêteurs perdront leur argent dans la banqueroute française et les Français leur bien être avec une monnaie de singe devant des magasins vides!
Et ce n'est pas l'Allemagne de 1923 où le $ qui valait 4,2 Marks en 1914 en valait 4.200M² (sic) 10 ans après, et plus près de nous l'Argentine en 2001/2002 (et la crise se poursuit), le Venezuela qui s'y prépare, en attendant le Brésil ou le Mexique, qui ont de quoi nous rassurer!
ikaris
- 25/11/2016 - 14:03
Il pleut c'est de la faute à Trump ?
L'argent gratuit n'est pas une situation normale et l'inflation tout le monde cherchait à la faire remonter ... c'est quoi le problème ?