En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
Atlanti-culture
Florian Zeller : un potentiel énorme, mais...
Publié le 18 octobre 2016
Avec
Sa dernière création, "Avant de s'envoler", le confirme: que Florian Zeller arrête de privilégier la complication dans la construction de l'intrigue de ses pièces et il a tout, ou presque, pour devenir un grand auteur de théâtre, le Pinter français.
Jacques Paugam est un écrivain et journaliste français. Très impliqué dans le domaine de la culture, il a produit et animé de nombreuses émissions et chroniques pour la télévision, la radio et la presse écrite. Il est le cofondateur du site Culture Tops...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Paugam est un écrivain et journaliste français. Très impliqué dans le domaine de la culture, il a produit et animé de nombreuses émissions et chroniques pour la télévision, la radio et la presse écrite. Il est le cofondateur du site Culture Tops...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sa dernière création, "Avant de s'envoler", le confirme: que Florian Zeller arrête de privilégier la complication dans la construction de l'intrigue de ses pièces et il a tout, ou presque, pour devenir un grand auteur de théâtre, le Pinter français.
Avec

L'auteur

Romancier de talent -il a obtenu, à 25 ans,en 2004, le Prix Interallié pour "La Fascination du pire"-, Florian Zeller est déjà l'auteur de onze pièces de théâtre, pièces très sérieuses ou comédies, alternant le pire -à mon avis, "La Mère"- et le meilleur -sa première pièce, "L'Autre", pièce très sombre, créée en 2004, et surtout -sa plus grande réussite, à mon sens- "La vérité", authentique comédie de boulevard, sans prétention mais aussi malicieuse qu'admirablement construite et qui fut, sans doute, la meilleur pièce comique de l'année 2011 avec la version proposée alors par la Comédie-Française du petit chef d'oeuvre de Feydeau, "Le Fil à la patte".

Sa dernière pièce, "L'Envers du décor", présentée au début de l'année 2016, et à la construction alambiquée (déjà...),  n'avait pas grand intérêt. D'où l'attention encore plus grande portée à cette nouvelle création.

Thème

Un couple qui a 50 ans de vie commune et, semble-t-il, réussie, est confronté à l'ultime vieillesse et à ces questions élémentaires: arriverai-je à éviter que l'autre meure avant moi ? Comment faire pour que mes enfants ne me mettent pas dans une maison de retraite ?

Points forts

1. Jamais, sans doute, depuis sa première pièce, "L'Autre", Florian Zeller n'ait-il aussi bien réussi à faire passer l'essentiel à travers l'expression des petits riens de la vie.

2. La mise en scène de Ladislas Chollat est d'une sobriété impressionnante, au sens littéral du terme: on est "engagé" personnellement dans ce bout d'existence entre la vie et la mort, comme si c'était de nous qu'il s'agissait.

3. Les acteurs sont remarquablement dirigés par Chollat.

   Bien sûr, tout le monde soulignera la présence, si humaine et parfois si sobrement tragique, de Robert Hirsch. 

Mais toute la distribution ou presque est remarquable. J'ai été particulièrement impressionné par la performance d'Isabelle Sadoyan, d'une simplicité et d'une vérité confondantes dans le rôle de la mère; et par celle d'Anne Loiret dans le rôle de la fille, pleine de bonnes intentions mais réaliste et qui souffre d'être si peu aimée.

Points faibles

Il y a là, donc, tous les ingrédients ou presque pour que cette pièce soit une grande pièce.

Mais je ne sais pas pour quelle raison obscure ou sous quelle influence intellectualiste Florian Zeller a choisi de tout compliquer en mêlant les temps, d'un instant à l'autre, soit que lui vienne de mourir, soit qu'il s'agisse d'elle, avec va et vient permanent entre ces deux hypothèses, obligeant le spectateur à faire une gymnastique cérébrale pénible et vaine, qui le détourne de ce que la pièce a de plus fort.

En deux mots

J'ai évoqué Pinter à propos de cet art que Zeller a d'exprimer l'essentiel à travers des petits riens. Mais pour parvenir au niveau de Pinter -ce dont il est capable, j'en suis persuadé- il faudra qu'il accepte de se délester de tous les artifices pour se colleter directement et simplement avec toutes les complexités de la vie humaine, qu'il sait si bien appréhender. Patience...

Une phrase

Qui seront trois. Le vieil homme:

- "J'ai eu une vie, je ne dis pas le contraire, mais, au final, qu'est-ce qu'il en reste ?"

- " Une vieille plante dans un vieux pot, voilà ce que je suis".

- "Les gens qui cherchent à comprendre quoi que ce soit sont des imbéciles".

Recommandation

EXCELLENT

                                                      pour ce que cette pièce a de plus simple et de plus vrai.

Théâtre

"Avant de s'envoler"

de Florian Zeller

Mise en scène: Ladislas Chollat

avec Robert Hirsch, Isabelle Sadoyan, Claire Nadeau, Anne Loiret, Léna Bréban, François Feroleto

Informations

Théâtre de l'Œuvre

55 rue de Clichy

75009 Paris

Réservation: 0144538888

www.theatredeloeuvre.fr

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
04.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
05.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
06.
De crypto-macroniste à Paris à orbaniste à Budapest, où va le Nicolas Sarkozy d’aujourd’hui ?
07.
Ce gouffre spectaculaire qui sépare le vocabulaire de la France du front anti-Macron de celle qui le soutient
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Henri Guaino : « L’Union Européenne attise désormais les violences et les pulsions mauvaises qu’elle prétendait guérir à jamais »
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires