En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

02.

Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

05.

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

06.

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

07.

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

01.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

ça vient d'être publié
Un EHPAD en folie !
Var : un strip-tease dans une maison de retraite fait d’heureux résidents
il y a 45 min 13 sec
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La victoire des Conservateurs de Boris Johnson: conjoncturelle ou structurelle ?

il y a 2 heures 30 min
décryptage > Media
On va où là ?

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

il y a 5 heures 11 min
décryptage > Economie
Bonne année !

Jerome Powell à la Fed et Christine Lagarde à la BCE nous souhaitent une bonne année 2020. Et voilà comment ils comptent nous la garantir

il y a 5 heures 19 min
décryptage > Santé
App santé

Grève : si vous marchez jusqu’au bureau, attention, vous pourriez devenir addicts au sport

il y a 6 heures 1 min
décryptage > Politique
A court ou long terme ?

Grèves : la semaine du tournant sur les retraites ?

il y a 6 heures 20 min
pépites > Défense
"Bring the soldiers back home"
Les Etats-Unis s’apprêteraient à retirer 4.000 soldats d'Afghanistan
il y a 8 heures 49 min
light > Culture
Actrice mythique
Disparition d’Anna Karina, l’icône de la Nouvelle Vague, à l’âge de 79 ans
il y a 10 heures 2 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Mars : de la glace détectée à 2,5 cm seulement sous la surface ; Science décalée : on boit plus d’alcool dans les pays froids et sombres
il y a 11 heures 52 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

La délicate question des terroristes étrangers et de leurs nationalités

il y a 15 heures 3 min
décryptage > Social
SOS

SOS modèle social français en danger ? 2 doigts de raison, une dose de névrose collective

il y a 2 heures 14 min
décryptage > Politique
(Petite) guerre ?

Sites miroir : la guerre (sans espoir) du gouvernement contre l’internet français continu

il y a 5 heures 6 min
décryptage > Economie
Fibre sociale ?

Boris Johnson, l’homme qui voulait rendre une fibre sociale aux Conservateurs

il y a 5 heures 15 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
IA : pourquoi nous devrions songer à restreindre sérieusement les techniques de détection des émotions
il y a 5 heures 52 min
décryptage > Politique
Toxique ?

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

il y a 6 heures 17 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

il y a 6 heures 21 min
light > Justice
Triste nouvelle
Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin
il y a 9 heures 25 min
pépite vidéo > France
Emotion
Clémence Botino, Miss Guadeloupe, a été élue Miss France 2020
il y a 10 heures 59 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La Silicon Valley chinoise : Shenzhen, la ville d'adoption de Huaweï, véritable atout pour l'innovation, la stratégie et le rayonnement mondial de l'entreprise

il y a 14 heures 16 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

La clé de la réussite pour une stratégie efficace face à la radicalisation : la nécessité de lutter contre la source du recrutement djihadiste

il y a 15 heures 19 min
© Reuters
© Reuters
Bras de fer

Pourquoi, dans l'affaire du burkini, Najat Vallaud-Belkacem et Marisol Touraine ont choisi de s'opposer à Manuel Valls

Publié le 26 août 2016
Les ministres qui ont exprimé leur crainte face à la multiplication des arrêtés anti burkini n'ont fait que partager le sentiment d'un président de la République qui, avant l'été, s'est opposé à son Premier ministre sur la question de la laïcité en conseil des ministres
Christelle Bertrand, journaliste politique à Atlantico, suit la vie politique française depuis 1999 pour le quotidien France-Soir, puis pour le magazine VSD, participant à de nombreux déplacements avec Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Hollande,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christelle Bertrand
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christelle Bertrand, journaliste politique à Atlantico, suit la vie politique française depuis 1999 pour le quotidien France-Soir, puis pour le magazine VSD, participant à de nombreux déplacements avec Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Hollande,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les ministres qui ont exprimé leur crainte face à la multiplication des arrêtés anti burkini n'ont fait que partager le sentiment d'un président de la République qui, avant l'été, s'est opposé à son Premier ministre sur la question de la laïcité en conseil des ministres

 

Autour de la table du conseil des ministres, la tension est palpable. Certains baissent les yeux vers leurs dossiers, d'autres échanges des regards étonnés. Pour la première fois, une polémique vient d'opposer ouvertement François Hollande à son Premier ministre. Chacun défendant une vision, sa vision, de la laïcité. L'échange a été vif. Et Bernard Cazeneuve a eu beau voler au secours de Manuels Valls, appuyer ses arguments, François Hollande a conclu son propos en soulignant l'importance que revêt à ses yeux le respect des libertés fondamentales.

 

La scène se déroule en juillet mais elle est encore dans tous les esprits et particulièrement dans ceux, au gouvernement, qui trouvent que, depuis le début du débat sur le burkini, Manuel Valls va trop loin. Ils sont nombreux et ne mâchent pas leurs mots comme cette ministre qui expliquait mercredi à un groupe de journalistes : "Valls, j'apprécie énormément ses qualités managériales, mais sur la laïcité je ne le suis pas. Il porte une conception totalement has been, très années 80. Pour lui la laïcité est une religion. Je trouve sa position sur le burkini totalement contre productive". Et d'ajouter : "la loi de 1905 a été écrite dans un esprit respectueux des croyances de chacun, elle ne visait pas à interdire toute forme d'expression religieuse".

 

Hier matin, c'était au tour de Najat Vallaud-Belkacem de rappeler sur Europe 1 : "Je suis contre le burkini, mon rêve de société, c’est une société dans laquelle les femmes sont libres et fières de leur corps mais si vous me demandez si je juge pertinente la place qu'à pris la polémique sur le burkini ces dernières semaines, la réponse est non. J'estime que dans ce moment grave, qui est un moment post attentats, il ne faut pas rajouter d'huile sur le feu. Il ne faut pas stigmatiser. Il faut rassembler. J'estime que la prolifération des arrêtés anti burkini n'est pas la bienvenue car ça pose la question de nos libertés individuelles. Jusqu’où va-t-on pour vérifier qu’une tenue est conforme aux bonnes mœurs. Et cela libère la parole raciste."

 

Dans l'après midi, c'est au tour de Marisol Touraine d'y aller d'un billet sur son blog : "Faire comme si, en se baignant voilée ou en restant habillée sur une plage, on menaçait en soi l’ordre public et les valeurs de la République, c’est oublier que ces valeurs doivent précisément permettre à chacun de ne pas renier son identité. C’est oublier que la laïcité n’est pas le refus de la religion : c’est une garantie de liberté individuelle et collective. Elle ne peut pas et ne doit pas devenir le fer de lance d’une stigmatisation dangereuse pour la cohésion de notre pays".

 

La veille, Axelle Lemaire, la secrétaire d’État chargée du numérique, sur un ton moins grave, avait choisi, pour sa part, de tweeter un article dans lequel le Premier ministre canadien Justin Trudeau s'opposait à l'interdiction du burkini. Tweet qu’elle accompagnait d'un commentaire amusé : "Ce d'autant plus que les lacs au Canada sont froids".

 

Le gouvernement semble donc bien partagé. D'un coté les anti arrêté, de l'autre les pro. D'un coté les pro Valls de l'autre les anti. Et ces derniers, qui cherchent à faire entendre leur différence, en appellent à la tutelle présidentielle. "François Hollande n' a pas cette vision rigoriste de la laïcité, il est bien plus ouvert que Manuel Valls", explique un membre du gouvernement qui ajoute "il est assez proche, de ce point de vue là, de Jean-Jaques Urvoas", le garde des Sceaux.

 

Il y a donc une véritable fracture, au sein du gouvernement, que personne ne songe à cacher. Bien au contraire. Si Najat Vallaud-Belkacem et Marisol Touraine, qui ne sont pas connues pour leurs coups de gueule incontrôlés et qui sont identifiées comme des proches du chef de l’État, s'expriment publiquement, c'est qu’elles en ont reçu la permission.

 

"François Hollande ne peut s’exprimer ouvertement sur ce sujet, mais il envoie des messagers", explique un proche. Des portes-voix, toutes féminines qui plus est, ayant pour mission de rassurer une partie de la gauche qui commence à s’inquiéter devant des scènes de verbalisation parfois choquantes. Une gauche qui, selon un sondage paru hier dans le Figaro, n'est opposée au port du burkini que pour 52% d'entre-elle. Une gauche dont François Hollande aura besoin pour gagner la primaire puis passer le premier tour de la présidentielle. Une gauche qui n’apprécie guère de voir les positions du gouvernement rejoindre, à nouveau, celles de la droite. Une gauche à qui François Hollande se doit donc de donner des gages de tolérance. C'était la mission de Najat Vallaud-Belkacem, hier matin, à qui Manuel Valls a répondu : "Ces arrêtés ne sont pas une dérive. C’est une mauvaise interprétation des choses. Ces arrêtés ont été pris au nom même de l’ordre public". François Hollande pour sa part, à l’issue d'une rencontre avec des dirigeants européens, a fait une allusion suffisamment claire pour que l'on comprenne sa pensée, expliquant que la "vie en commun", un "grand enjeu" en France, "suppose aussi que chacun se conforme aux règles et qu'il n'y ait ni provocation ni stigmatisation". Au risque d'entretenir la cacophonie.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

02.

Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

05.

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

06.

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

07.

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

01.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

Commentaires (32)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Eolian
- 27/08/2016 - 15:51
@zouk et@clint
Ce n'est pas le Conseil Constitutionnel, mais le Conseil d’Etat qui prenait la décision!
Jean Bart
- 27/08/2016 - 14:57
Najat Belkacem
Normal qu'elle soit pour le burkini !
Atlantica75000
- 27/08/2016 - 14:49
Honte à vous
"Une conception totalement (sic) has-been, très année 80", , "une vision rigoriste de la laïcité" : des noms vite !
Quelle honte que des "citoyens" puissent cacher leur lâcheté de manière aussi sordide !
Quant à Hollande, si c'est lui l'investigateur, il est encore plus nul que ce qu'on en avait vu.
Un gamin qui joue avec les allumettes. Il se prend pour Néron ?